Des lettres de 1741 et 1742 relatant le siège de Prague par des soldats français

lettres 1741

Je viens d’acquérir cinq lettres écrites à Adrien Antoine de Blocquel de Croix, baron de Wismes, à Arras, par son neveu le comte d’Aumale, qui participait à la guerre de succession d’Autriche et se trouvait à Prague. Il en raconte d’ailleurs la prise et ses suites.
Il s’agit de lettres manuscrites datées du 30 novembre 1741 (5 pages), des 2 et 13 janvier 1742 (4 et 3 pages) et 12 et 23 février 1742 (4 pages). Deux des lettres ont par ailleurs servi de pli et conservent, sur la 4e page, l’adresse du destinataire et le cachet de cire aux armes de l’expéditeur (d’argent à la bande de gueules chargée de trois besants d’or).

IMG_3097 Blason_comte_fr_Aumale
Les lettres évoquent les débuts de la guerre de succession d’Autriche, lorsque Maurice de Saxe prit Prague, en novembre 1741 : la ville fut aux mains des Français et des Bavarois jusqu’au printemps suivant quand elle fut reprise par les Autrichiens.

btv1b5971601c
Après la mort de l’empereur Charles VI, sa fille Marie-Thérèse se déclara son héritière ; mais l’électeur de Bavière et certains souverains européens voulurent avoir leur part de cette riche succession. Le maréchal de Belle-Isle, qui représentait la France lors de l’élection du nouvel empereur, noua avec la Prusse, la Saxe, l’Espagne, la Pologne, la Sardaigne et la Bavière une grande coalition contre l’Autriche, chacun des coalisés ayant l’espoir de lui arracher quelques territoires.
Au début de novembre 1741, l’électeur de Bavière, à la tête d’une armée renforcée de quarante mille hommes envoyés par le roi de France, passa le Danube, entre en Bohème et marcha sur Prague. Il y fut rejoint par les troupes du roi de Prusse qui venait d’achever la conquête de la Silésie.
Charles François Marie d’Aumale (1723-1798) a été nommé ingénieur ordinaire du roi en 1740 et affecté à Besançon. Il a participé aux campagnes du Rhin en 1743, puis des Pays-Bas de 1744 à 1748. Il termina sa carrière militaire comme Directeur des fortifications de Provence en 1772 puis de Franche-Comté en 1775 et fut enfin nommé Maréchal de camp en 1780. Il est l’auteur d’un plan de fortification et d’artillerie, daté de 1753, conservé à la Bibliothèque nationale de France (cote MS-6454)

2 réponses sur « Des lettres de 1741 et 1742 relatant le siège de Prague par des soldats français »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s