Catégorie : Seconde

Des entretiens avec des historiens et géographes

« Le regard du chercheur » est une rubrique du site Nonfiction lancée en partenariat avec les éditions Hatier , l’Association des Professeurs d’Histoire – Géographie et la revue Historiens & Géographes . L’objectif est d’approfondir certains aspects du programme d’histoire-géographie, géopolitique et sciences-politiques, mais aussi d’offrir aux enseignants des explications sur des points essentiels à partir d’ouvrages récents.

Le monde atlantique de Eric Schnakenbourg

Le monde atlantique, un espace en mouvement de Eric Schnakenbourg, publié par Armand Colin est un essai historique court, mais dense, dans la mouvance de l’histoire globale, qui réussit le pari de raconter et d’expliquer l’histoire d’un espace mouvant sur le temps long, entre le XVe et le XVIIIe siècle. Dans ce livre, l’historien restitue les évènements politiques et militaires qui ont marqué les relations entre les rives est et ouest de l’océan, mais il analyse surtout les échanges de marchandises, de capitaux, de personnes et d’idées. Le style est clair et précis, et le texte est accompagné de cartes, de schéma et de quelques illustrations en noir et blanc.

L’analyse du tableau représentant Don Miguel de Castro, proposée en introduction, est directement exploitable en cours de lycée pour faire comprendre la complexité du monde atlantique à cette époque. Et le reste de l’ouvrage servira à un professeur pour préparer son cours de seconde sur l’ouverture atlantique : les conséquences de la découverte du « Nouveau Monde ».

Des ressources numériques pour le lycée

L’Encyclopédie d’histoire numérique de l’Europe est un projet initié par par l’université de la Sorbonne en 2012, dans le cadre des Investissements d’avenir. Elle publie des articles scientifiques écrits par des universitaires, en libre accès et bilingues (français, anglais), en format court. Elle propose un regroupement intéressant de ressources pédagogiques (textes, audio ou vidéo) classées en fonction des programmes du lycée, en tronc commun ou en spécialité.

Pas un mot sur le bac ou le brevet…

Alors même que le passage en demi-jauge en 3e dans 15 départements introduit de fait une inégalité dans le suivi des cours et donc le brevet des collèges… Encore du mépris ou de l’amateurisme. Quand va-t-on supprimer cet examen ridicule ! 

Les cours du 5 avril au 3 mai 2021

Voici ce qui concerne les écoles dans le discours du président : « Nous allons fermer durant trois semaines les crèches, les écoles et les lycées. Le calendirer sera adapté. Cela signifie que la semaine prochaine, les cours pour les écoles, collèges et lycées se feront à la maison, sauf pour les enfants des soignants et quelques autres professions qui seront accueillis, de même que les enfants en situation de handicap. Les deux semaines suivantes, soit à partir du 12 avril, la France entière, quelle que soit la zone de vacances, sera placée en vacances de printemps. La rentrée aura donc lieu pour tous le 26 avril. Mais les collège et les lycée seront en école à la maison jusqu’au 3 mai puis reprendront avec des jauges adaptées. »

Ce qui est prévu le 2 novembre pour l’hommage à Samuel Paty dans les établissements scolaires

La rentrée des vacances de la Toussaint sera décalée à 10 heures le lundi 2 novembre dans tous les établissements scolaires, où un hommage sera rendu à Samuel Paty, sous réserve que les décisions prises face au Covid ne bouleversent pas ce déroulement.
Aujourd’hui, lors d’une conférence en visio avec les syndicats enseignants, le ministère de l’éducation nationale a précisé les modalités de l’hommage. Tous les élèves feront leur rentrée à 10 heures pour laisser aux équipes enseignantes le temps de se préparer et d’échanger. Dans un second temps, une séquence pédagogique sera organisée dans les classes pour reparler des faits et réaffirmer les principes républicains comme la liberté d’expression. Pour cela, les enseignants devraient disposer de ressources adaptées à chaque niveau, mais ils resteront libres de les utiliser ou non.
Dans un troisième temps, entre 11 heures et 11h30, les élèves seront rassemblés pour une lecture de « la lettre aux instituteurs et institutrices » de Jean Jaurès. Une lecture qui pourra se faire dans certains cas en présence d’élus, mais sans prise de parole de leur part. La séquence se clôturera par une minute de silence.
Question pratique : dans mon établissement (comme dans beaucoup d’autres), les cours du matin commencent à la demi. Comment va-t-on faire ?

D’après un article du Parisien.