Catégorie : Education civique

Le prochain projet du vendredi en Ulis ?

Je trouve cette campagne esthétiquement réussie et intéressante. Je vais donc demander à mon principal son accord pour faire la même chose et, ensuite, essayer de convaincre les agents de poser pour les élèves. J’aimerais beaucoup pouvoir faire travailler les élèves du dispositif sur la photographie et la construction de slogans et ce thème me semble tout à fait adapté. 

Et ce sont les enseignants que le gouvernement veut former à la laïcité ?

Si c’est cette laïcité-là, ce sera sans moi… Entre réécriture de l’histoire et croyance religieuse outrageusement mise en avant, cet homme politique devrait penser à démissionner. 

40 candidats déclarés pour le moment

Voici, au 12 octobre 2021, les candidats et candidates qui se sont déclarés pour l’élection présidentielle française qui aura lieu en avril 2022. Bine sûr, tous ces candidats ne parviendront pas à réunir les 500 signatures requises pour avoir le droit de se présenter au premier tour.On constate un déséquilibre flagrant avec 9 femmes pour 31 hommes. Le site de France Info vous propose d’en savoir plus sur eux ici

La peine de mort abolie en Sierra Leone

La Sierra Leone a promulgué, vendredi 8 octobre, l’abolition de la peine capitale, remplacée par une peine d’emprisonnement à perpétuité ou pour un minimum de trente ans. La Constitution sierra-léonaise de 1991 prévoyait la peine capitale pour le vol aggravé, le meurtre, la trahison et la mutinerie. Les dernières exécutions dataient de 1998, quand 24 officiers de l’armée avaient été mis à mort après une tentative de coup d’Etat un an auparavant. Les peines de mort promulguées depuis étaient généralement commuées en réclusion à perpétuité.
A la fin de 2020, Amnesty International comptabilisait 144 pays abolitionnistes en droit ou de facto, c’est-à-dire ceux qui n’ont pas procédé à des exécutions au cours des dix dernières années. Soit près des trois quarts des Etats dans le monde. Plus de trente pays d’Afrique maintiennent encore la peine de mort dans leur législation, mais un peu moins de la moitié ont procédé à des exécutions lors de ces dernières années. En 2020, aucune exécution n’a été recensée à Bahreïn, en Biélorussie, au Japon, au Pakistan et au Soudan, alors qu’en 2019 ces pays avaient tous appliqué des sentences capitales. La Gambie, la Malaisie, la Russie et le Tadjikistan ont maintenu leur moratoire sur les exécutions.
D’après un article du Monde.fr