Étiquette : Démographie

66 milliards d’êtres humains se seraient succédés sur la planète

Dans cet article de la Géothèque, des chercheurs ont essayé de calculer le chiffre total d’êtres humains à s’être succédé sur la Terre, plus précisément, le nombre d’êtres humains ayant dépassé l’âge de cinq ans, depuis les premiers hominidés.
Leur estimation haute aboutit à 66 milliards d’êtres humains ayant jamais vécu sur terre depuis Homo erectus, dont 18 milliards ont dépassé l’âge de 5 ans. La médiane se situe autour de l’an mille : autant d’humains adultes ont vécu avant cette date qu’après. Les humains actuels (enfants compris) représentent donc un peu plus du dixième du total de l’humanité depuis ses origines.

La population de l’Union européenne n’augmente que grâce à l’immigration

Selon une étude européenne, pour la première fois en 2015, le nombre de décès a été supérieur au nombre de naissances dans l’Union européenne (UE). Les 27 pays membres ont connu 5,2 millions de décès pour 5,1 millions de naissances. En 2016, l’UE est revenue en situation d’équilibre, sa population s’est tout juste renouvelée.
Si la croissance naturelle est donc nulle dans l’UE, cela cache de grandes disparités. L’Irlande, Chypre et le Luxembourg ont un accroissement naturel fort quand la Bulgarie, la Croatie ou la Roumanie ont des populations de plus en plus vieillissantes.
Pour autant, la population de l’UE est passée de 510,3 millions de personnes à 511,8 millions en 2016.
Avec une croissance naturelle nulle, cette hausse n’a évidement qu’une seule source : l’immigration. En 2015, l’UE a gagné près de 2 millions d’habitants. Et en 2016, ce sont 1,5 million de nouveaux habitants qui sont arrivés.
Ce chiffre de 1,5 million de personnes correspond à des immigrés venus de pays hors de l’Union européenne et qui ont résidé dans un des Etats membres lors des douze derniers mois.
Les individus immigrent en Europe d’abord pour des raisons familiales. Ce type d’immigration représente environ 35% du flux migratoire. Les gens rejoignent des immigrés installés de longue date ou se marient avec des nationaux.
Les réfugiés représentent le deuxième type de migration, soit 10% à 15% de l’immigration extra-européenne.
Avec la crise migratoire, l’immigration pour des raisons professionnelles qui était auparavant la seconde cause a été rétrogradée à la troisième place.

D’après un article de Libération.fr

L’évolution de la population mondiale selon l’ONU

Selon le rapport publié mercredi par l’ONU, la population mondiale devrait atteindre les 9,8 milliards d’habitants en 2050. Actuellement habitée par 7,6 milliards de personnes, la Terre en abritera 8,6 milliards en 2030, 9,8 en 2050 et 11,2 en 2100, selon les estimations du département des affaires économiques et sociales des Nations unies.
L’Inde doit devenir l’Etat le plus peuplé du monde d’ici environ sept ans, devant la Chine. Le Nigeria, qui connaît une croissance démographique très rapide, devrait supplanter les Etats-Unis en troisième position d’ici 2050.
Le nombre des personnes âgées de 60 ans ou plus doit par ailleurs plus que doubler à la même échéance. La population vieillissante, selon le rapport, doit ainsi passer de 962 millions en 2017 à quelque 2,1 milliards en 2050 et 3,1 milliards en 2100.

La population française en 2016

Au 1er janvier 2017, la France compte 66 991 000 habitants. Au cours de l’année 2016, la population a augmenté de 265 000 personnes, soit une hausse de 0,4 %. Comme les années précédentes, cette progression est principalement due au solde naturel, différence entre le nombre de naissances et de décès.
En 2016, 785 000 bébés sont nés en France. Pour la deuxième année consécutive, le nombre de naissances diminue (– 14 000). L’indicateur conjoncturel de fécondité s’établit à 1,93 enfant par femme en 2016, en baisse par rapport à 2015. Il reste cependant le plus élevé d’Europe.
Le nombre de décès atteint 587 000 en 2016. Après avoir beaucoup augmenté en 2015, il baisse légèrement en 2016 (– 7000). Les espérances de vie à la naissance, qui avaient diminué en 2015, retrouvent leur niveau de 2014 (85,4 ans pour les femmes et 79,3 ans pour les hommes).
En 2016, 235 000 mariages ont été célébrés, dont 7 000 entre personnes de même sexe. Le Pacs poursuit sa progression et, en 2015, quatre Pacs ont été conclus pour cinq mariages célébrés.

Les données et les tableaux proviennent d’un document de l’INSEE.

La population française en 2015

La différence entre les décès et les naissances a assuré un solde naturel de 200 000 personnes en plus en France en 2015.
Le solde migratoire, de son côté, reste relativement faible avec 47 000 personnes en plus.
En cumulant ces deux soldes positifs, la France a donc connu une augmentation de sa population de 0,7 %, et compte une population de 66,6 millions d’habitants aujourd’hui.
Elle est le deuxième pays le plus peuplé d’Europe, derrière l’Allemagne (81,2 millions d’habitants) et devant le Royaume-Uni (64,8 millions).
L’espérance de vie à la naissance a diminué en 2015 pour s’établir respectivement à 78,9 ans pour les hommes et 85 ans pour les femmes. Cette baisse conjointe est une première depuis 1969.
Même si elle passe sous la barre des 2 enfants par femme (1,96 enfant par femme), la fécondité française en 2015 reste à un niveau élevé par rapport à celle de ses voisins européens.