Étiquette : La Rome antique

Les mondes d’Alix

La Marche de l’Histoire a consacré une émission au héros de bande dessinée Alix et à son créateur :

(une série de documentaires illustrés, dérivée des aventures d’Alix)

Jacques Martin est le créateur d’Alix, personnage de bande dessinée évoluant dans l’Antiquité romaine, en 1948. Ce jeune héros vécut de nombreuses aventures, parfois assez improbables, au service de l’empereur jusqu’en 2010, date de la mort de son créateur. En 2012, Alix est reparu, vieilli d’un coup et devenu sénateur pour une nouvelle série.
À l’occasion des 70 ans d’Alix, le Festival International de la Bande Dessinée et la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image présentent en janvier 2018, à Angoulême, une exposition qui réunit plus de 150 œuvres originales.

histoire-alix

A noter que la revue l’Histoire fait paraître un hors – série consacré à Alix.

L’Italie romaine vue du ciel

En cinq épisodes, cette série documentaire propose un regard de géographe sur le passé de la péninsule italienne.
Celui-ci s’intitule « Survoler l’Empire romain » et aide à comprendre l’aménagement d’un pays qui fut considéré pendant plusieurs siècles comme le centre du monde. Car plus que par la guerre, c’est bien par l’aménagement du territoire que les Romains ont contrôlé l’espace méditerranéen et européen.
A voir quelques jours encore sur le replay d’Arte

 

Des ruches mobiles dans la Rome antique

« J’ai trouvé sur la nourriture des abeilles un fait singulier, et digne d’être rapporté. Il est un bourg appelé Hostilia, et baigné par le Pô; les habitants, quand la nourriture manque dans les environs, mettent les ruches sur des bateaux, et chaque nuit ils leur font remonter un espace de cinq mille pas; au jour, les abeilles sortent et vont butiner; elles reviennent aux bateaux, et ainsi on les change de lieu jusqu’à ce que, le poids faisant enfoncer davantage les bateaux, on comprend que les ruches sont pleines : on revient alors, et on recueille le miel. »
Cette anecdote de l’écrivain romain Pline l’ancien, relatée dans son Histoire naturelle, rédigée vers 50 apr. J.-C., est en passe d’être confirmé par l’archéologie comme l’explique cet article du blog Dans les pas des archéologues.