Étiquette : La Rome antique

Découverte de tablettes romaines à Londres

Lors d’un chantier de fouilles à Londres, des archéologues ont trouvé 400 chaussures, six chaises mais surtout plus de 400 tablettes d’écriture remontant à l’an 43, qui sont les plus anciennes traces de vie de la ville.
Même si la cire utilisée pour écrire a complètement disparu, le bois servant de support contient lui encore des traces. Sur les 407 tablettes, utilisées entre l’an 43 et l’an 80, 87 ont pu être déchiffrées. Elles racontent l’histoire de la création de Londres par les Romains qui venaient à l’époque d’envahir l’Angleterre. Les fines feuilles de bois montrent qu’en quelques années, la ville s’est développée avec de nombreux corps de métier comme des soldats, des juges, des marchands et même un brasseur.

la-plus-ancienne-ecriture-mentionnant-londres
le nom de Londres écrit sur une tablette

Les tablettes témoignent de nombreux échanges entre des membres de la communauté : des demandes de paiement, des prêts d’argent mais aussi des litiges. Des traces d’écritures et de calculs semblent également prouver l’existence d’une école.
L’état exceptionnel de conservation des tablettes s’explique par le fait qu’à cet endroit, se trouve une rivière souterraine, la Walbrook. Le sol gorgé d’eau étant privé d’oxygène, c’est ce qui a permis aux objets de ne pas s’oxyder au cours des siècles.

Une cinquième pièce romaine

La dédicace de Constantinople comme « nouvelle Rome » par l’empereur Constantin Ier a eu lieu 11 mai 330. Les petits bronzes aux types de Constantinople commencèrent d’être frappés à partir de 330-331 selon les ateliers et la frappe ne s’arrêta que dix ans plus tard aux alentours des années 340. Entre temps, valeur de ces nummi ou centenionales passa du 1/132e de livre (2,46 g) au 1/192e de livre en 336 (1,69 g).Cette pièce a été frappée à Lyon.

img_6546

Titulature avers : CONSTANTINOPOLIS .(De Constantinople)
Description avers : Buste casqué et lauré de Constantinople en manteau impérial avec sceptre sur l’épaule, vers la gauche.

img_6547

Titulature revers : PLG (pour l’atelier monétaire de Lyon) .
Description revers : Victoria (la Victoire) debout de face, tournée à gauche sur une proue de navire, les ailes déployées, tenant un sceptre transversal de la main droite et appuyée sur un bouclier de la main gauche .

Une quatrième monnaie romaine

Voici une monnaie de l’empereur Tetricus II, un antoninien en billon datant de 273 ou 274 après J.C, frappée à Mayence ou Trèves.
En décembre 271, les légionnaire de l’armée du Rhin choisirent le préfet de la province d’Aquitaine, Tetricus, comme Empereur des Gaules. Etablit à Trèves, il éleva son fils, Tetricus le Jeune, à la dignité de « César » (empereur subalterne) durant l’été 273. L’Empire gallo-romain qui avait été fondé treize ans plus tôt par Postumus fut cependant renversé en 274 par l’Empereur Aurélien lors d’une bataille près de Châlons-sur-Marne.
Celui-ci fit toutefois preuve de mansuétude à l’égard des usurpateurs gaulois vaincus. Après avoir figuré en bonne place lors du triomphe d’Aurélien à Rome au printemps 274, Tetricus Père fut nommé gouverneur de Lucanie. Tetricus II fut autorisé à siéger au Sénat.

img_6563

Titulature avers : C PIV ESV TETRICVS CAES .
Description avers : Buste radié et drapé de Tétricus II à droite, vu de trois quarts en avant .
Transcription avers : “Caius Pius Esuvius Tetricus Cæsar”

img_6565

Titulature revers : SPES AVGG .
Description revers : SPES (l’espoir) avançant vers la gauche, tenant des fleurs de la main gauche et sa robe de la gauche .
Mon exemplaire étant très abîmé, voici une image d’un avers lisible :

60727_tetricus-antoninien-revers

Une troisième pièce romaine

Cette pièce a été émise sous l’empereur Domitien, entre 83 et 96 après J.C. Il s’agit d’As de cuivre.

img_6558

Titulature avers : IMP CAES DOMITIAN AVG GERM – COS ??? CENS PER P P .“Imperator Cæsar Domitianus Augustus Germanicus Consul ??? Censor Perpetuus Pater Patriæ”, (L’empereur césar Domitien auguste germanique, consul pour ?? fois, censeur perpétuel, père de la patrie) .
Description avers : Tête laurée de Domitien à droite.

img_6559

Titulature revers : MONETA – AVGVSTI/ S|C .“Moneta Augusti”, (La Monnaie de l’auguste).
Description revers : Moneta (la Monnaie) debout à gauche, tenant une balance de la main droite et une corne d’abondance de la gauche .

Une seconde monnaie

Il s’agit d’un Nummus en cuivre de Constant Ier, frappé à Héraclée vers 347 après J.C.

img_6548

Avers
Inscription : CONSTANS PF AVG (« Constans pieux et heureux Auguste »)
Buste diadémé, drapé et cuirassé de Constans à droite, vu de trois quarts en avant ; diadème lauré et gemmé .

img_6549

Revers
Inscription : VICTORIAE DD AVGG Q NN -|-// H (« La Victoire de nos Augustes »)
Deux Victoires debout face à face, drapées, tenant chacune une couronne de la main droite et une palme de la main gauche . Une branche de palme debout entre elles.

Une première monnaie romaine

Il s’agit d’un Demi-follis ou demi-nummus en cuivre de Constantin Ier, frappé à Trèves vers 310 après J.C. Elle provient du lot présentée ici.

img_6542

Titulature avers : CONSTANTINVS AVG . « Constantinus Augustus ».
Description avers : Buste lauré et cuirassé de Constantin Ier à droite drapé sur l’épaule, vu de trois quarts en avant.

img_6543

Titulature revers : MARTI – CONSERV/ -|-// PTR . « Marti Conservatori », (À Mars protecteur) .
Description revers : Mars nu et casqué nu debout de face tourné à droite, la chlamyde sur l’épaule gauche, tenant une haste renversée de la main droite, et appuyé de la gauche sur un bouclier .