Étiquette : La Rome antique

Un jeu de carte sur Rome

Deux collègues, Catherine Daoudal et Laurent Siccard, ont adapté le jeu Citadelles au contexte de la Rome antique. Le jeu est décrit ici et on eut demander à Laurent les cartes en le contactant par mail. Plus intéressant encore, ils proposent un document pour adapter le concept à d’autres thèmes, notamment en géographie.

Capture d_écran 2017-04-22 à 08.44.51
Des cartes de personnages

Pour construire les cartes, ils ont utilisé des applications en ligne permettant de créer des cartes Magic, Pokémon ou Yu-gi-oh. On peut aussi utiliser le logiciel Magic Set Editor avec ses nombreux templates de jeux de cartes.

Je vais faire tester le jeu à mes élèves à la rentrée, le temps de préparer les cartes. Et j’envisage d’en créer un sur le thème de la seigneurie en 5e.

Découverte de tablettes romaines à Londres

Lors d’un chantier de fouilles à Londres, des archéologues ont trouvé 400 chaussures, six chaises mais surtout plus de 400 tablettes d’écriture remontant à l’an 43, qui sont les plus anciennes traces de vie de la ville.
Même si la cire utilisée pour écrire a complètement disparu, le bois servant de support contient lui encore des traces. Sur les 407 tablettes, utilisées entre l’an 43 et l’an 80, 87 ont pu être déchiffrées. Elles racontent l’histoire de la création de Londres par les Romains qui venaient à l’époque d’envahir l’Angleterre. Les fines feuilles de bois montrent qu’en quelques années, la ville s’est développée avec de nombreux corps de métier comme des soldats, des juges, des marchands et même un brasseur.

la-plus-ancienne-ecriture-mentionnant-londres
le nom de Londres écrit sur une tablette

Les tablettes témoignent de nombreux échanges entre des membres de la communauté : des demandes de paiement, des prêts d’argent mais aussi des litiges. Des traces d’écritures et de calculs semblent également prouver l’existence d’une école.
L’état exceptionnel de conservation des tablettes s’explique par le fait qu’à cet endroit, se trouve une rivière souterraine, la Walbrook. Le sol gorgé d’eau étant privé d’oxygène, c’est ce qui a permis aux objets de ne pas s’oxyder au cours des siècles.

Une cinquième pièce romaine

La dédicace de Constantinople comme « nouvelle Rome » par l’empereur Constantin Ier a eu lieu 11 mai 330. Les petits bronzes aux types de Constantinople commencèrent d’être frappés à partir de 330-331 selon les ateliers et la frappe ne s’arrêta que dix ans plus tard aux alentours des années 340. Entre temps, valeur de ces nummi ou centenionales passa du 1/132e de livre (2,46 g) au 1/192e de livre en 336 (1,69 g).Cette pièce a été frappée à Lyon.

img_6546

Titulature avers : CONSTANTINOPOLIS .(De Constantinople)
Description avers : Buste casqué et lauré de Constantinople en manteau impérial avec sceptre sur l’épaule, vers la gauche.

img_6547

Titulature revers : PLG (pour l’atelier monétaire de Lyon) .
Description revers : Victoria (la Victoire) debout de face, tournée à gauche sur une proue de navire, les ailes déployées, tenant un sceptre transversal de la main droite et appuyée sur un bouclier de la main gauche .