Catégorie : 3e

La puissance militaire de la Corée du Nord

738_coreen-04dfe

De nombreuses personnes de mon entourage s’inquiètent en ce moment des tensions entre la Corée du Nord et les États – Unis. Vous trouverez ici un article qui essaie de faire un point objectif sur les forces armées nord-coréennes. Un autre article propose une infographie comparant les forces armées nord et sud –  coréenne et françaises.

de66d8c91f2aaffb61e3902d6547e

Fiche séquence « Civils et militaires dans la Première guerre mondiale »

 

Voici ma fiche de séquence. Pour les premières séances, je vais distribuer aux élèves des documents époques : film du service des armées, lettres de soldats et de leurs familles, objets d’artisanat de tranchée, matériel militaire, affiche de propagande, cartes postales ticket de rationnement, album photo, etc. L’idée principale étant de leur faire prendre conscience de comment « s’écrit » l’Histoire.

Un documentaire sur les soldats indiens durant la Première guerre mondiale

À travers une collection de lettres, des chants indiens d’époque et des éclairages d’historiens, « Adieu, mon soldat indien » exhume l’histoire des cent quarante mille Indiens qui ont combattu en France et en Belgique durant la Première Guerre mondiale, appelés à la rescousse par le Royaume-Uni, l’Inde étant sa seule colonie dotée d’une armée professionnelle.
C’est à voir quelques jours encore sur le replay d’Arte.

Un film sur la période de la guerre d’Algérie

Caroline Huppert revient dans le film Pour Djamila sur l’arrestation brutale et le calvaire subis par Djamila Boupacha durant la guerre d’Algérie. La cinéaste livre un récit fidèle de ce feuilleton judiciaire, transformé en véritable tribune pour l’indépendance algérienne par l’avocate Gisèle Halimi et Simone de Beauvoir.
Mais si la réalisatrice s’inspire de l’ouvrage écrit en collaboration par les deux femmes pour innocenter Djamila Boupacha, elle évite soigneusement de se prononcer sur la culpabilité de la jeune militante.
Ce film historique, a voir quelques jours encore sur le replay d’Arte, est véritable réquisitoire contre des actes de torture que les autorités françaises n’ont à ce jour toujours pas reconnus.