Catégorie : 3e

Un exemple d’aménagement de territoire ultramarin ?

20151211-reactioncarte-2

guyane

Depuis plusieurs jours, la Guyane est le théâtre d’une série de mouvements sociaux. La mobilisation, soutenue par des collectifs de citoyens, dénonce globalement les problèmes du territoire en matière de santé, d’éducation, d’économie, de sécurité, d’accès au foncier ou de logement.
Les mouvements sociaux ont notamment conduit Arianespace à ajourner le lancement d’une fusée et le rectorat à fermer les établissements scolaires jusqu’à nouvel ordre. Deux vols Paris-Cayenne ont aussi été annulés.
La ministre des outre-mer, Ericka Bareigts avait proposé la tenue de discussions à Paris autour de l’économie, de la santé et de la sécurité, les principaux sujets de revendication des manifestants, mais sur place, les participants aux mouvements sociaux avaient fait part de leur refus d’une négociation à Paris.
Une insécurité record frappe en effet la Guyane, territoire français le plus meurtrier, avec 42 homicides en 2016 pour 252 000 habitants. C’est pourquoi le Collectif des 500 frères contre la délinquance a interrompu la conférence des pays de la convention de Carthagène sur la protection des milieux marins.
Des grévistes d’EDF réclament eux des recrutements pour combler des dizaines de postes vacants – selon le syndicat – , et des investissements dans un territoire où les coupures sont fréquentes et où des milliers d’habitants n’ont pas l’électricité.
De son côté, les membres de l’association les Toukans bloquent depuis le lundi 20 mars le rond-point à l’entrée du Centre spatial guyanais, à Kourou. Les Toukans revendiquent le gel de la vente de l’hôpital de Kourou par la Croix-Rouge à un opérateur privé.
44 % des familles de Guyane vivent sous le seuil de pauvreté, 1 jeune sur 2 est au chômage, et la mortalité infantile est 3 fois supérieure à la moyenne nationale.
François Hollande avait promis en 2013 un pacte d’avenir pour la Guyane, avec une enveloppe conséquente pour relancer l’économie, mais à un mois de la fin de son mandat rien n’a encore été signé. Et les promesses se sont réduites : on parlait au début de 2 à 3 milliards, le plan d’aide serait maintenant de 600 millions.

En géographie de troisième, nous devons traiter un chapitre s’intitulant « Aménager les territoires ultramarins français ». Je crois que je vais prendre cet exemple d’actualité pour illustrer ce chapitre.

Les chantiers de la jeunesse dans la France de Vichy

Après la défaite de 1940, le maréchal Pétain a créé en zone libre les Chantiers de la jeunesse française, un service civique obligatoire de huit mois pour remplacer le service militaire, désormais interdit par les Allemands.
Des volontaires venus de la zone occupée, sélectionnés sur dossier, sont autorisés à y participer. L’un d’eux, Jean Sarda, venu de Rouen et engagé en juillet 1942, immortalisa avec son appareil photo le quotidien des CJF.
Ce documentaire d’Arte est encore visible quelques jour sur Arte 7+.