Étiquette : L’urbanisation dans le monde

De nouveau Coruscant

Station Metropolis direction Coruscant est un ouvrage à paraitre d’Alain Musset, déjà auteur de De New York à Coruscant dans lequel il faisait la géographie de la ville-planète des films Star Wars. On peut télécharger ici le sommaire, l’introduction et le premier chapitre de ce nouvel essai qu’il justifie ainsi : « De fait, entre la mégalopole d’aujourd’hui et la monstruopole de demain, la frontière est ténue. C’est pourquoi il peut être intéressant et révélateur d’étudier ces villes imaginaires comme si elles étaient réelles, en utilisant les idées, les outils et les méthodes de la sociologie, de l’anthropologie ou la géographie urbaine. En effet, la science- fiction accompagne ou anticipe les transformations de la ville et des sociétés urbaines tout comme le font les sciences sociales« .

 

6,7 millards d’urbains en 2050

carte_en_francais

Dans dix ans, New Delhi ravira à Tokyo le titre de ville la plus peuplée du monde, que la métropole japonaise a conservé depuis le milieu des années 1950. La cité indienne devrait compter alors environ 39 millions d’habitants, tandis que la capitale du Japon devrait stagner à 37 millions selon une étude des Nations unies publiée mercredi 16 mai.
33 mégapoles dépassent déjà les 10 millions d’habitants, et il devrait y en avoir 43 d’ici à 2030, dont 15 dépasseront les 20 millions d’habitants. À cette échéance, Dacca (Bangladesh) atteindra 31 millions d’habitants, Le Caire (Égypte) en comptera 29 millions, Bombay (Inde) et Kinshasa (République démocratique du Congo) auront 27 millions d’habitants chacune, Lagos (Nigeria) 24 millions, Karachi (Pakistan) 23 millions…
Le nombre de citadins est déjà passé de 751 millions en 1950 à 4,2 milliards en 2018, le pourcentage de population urbaine étant aujourd’hui de 55 %. Il atteindra cependant 68 % en 2050, selon les projections démographiques de l’ONU. Les villes compteront alors 2,5 milliards d’habitants de plus qu’aujourd’hui. Un accroissement qui concernera presque exclusivement l’Afrique et l’Asie, car le taux de population vivant en ville n’est encore que de 50 % en Asie et de 43 % en Afrique.
Trois pays seulement devraient concentrer sans surprise plus du tiers de cette explosion urbaine : l’Inde, la Chine et le Nigeria. Le premier devra être capable d’absorber 416 millions de citadins supplémentaires, le deuxième 255 millions, et le troisième 189 millions.
L’essentiel de cette urbanisation va se faire dans des villes moyennes (près de la moitié de la population urbaine sur la planète vit dans des villes de moins de 500 000 habitants), peu armées pour l’anticiper. Cela devrait donc entraîner une multiplication des bidonvilles, avec de graves risques sanitaires, sociaux et environnementaux.

D’après un article du Monde.fr

Shanghai dans les films

Voici des extraits des films Skyfall et Mission Impossible 3, utilisables pour travailler sur la ville de Shanghai en quatrième. Attention toutefois, contrairement à ce que laisse penser le film, le héros de Mission Impossible ne court pas dans le vieux Shanghai, mais dans le village de Xitang, situé à 70 kilomètres de la ville.

 

Etude de trois villes en quatrième

formes_urbaines

Pour le thème de géographie sur l’urbanisation en quatrième, je vais faire travailler les élèves sur différentes villes après une introduction associant la vidéo ci-dessous et ce texte.

Shanghai d’abord que nous avons déjà évoqué dans le chapitre « mers et océans un monde maritimisé ». Les élèves vont travailler cette ville à partir d’une vidéo et d’un dossier documentaire après une introduction à l’aide du début d’un roman policier et d’un extrait de série télé.

Puis nous allons travailler sur New York à partir du générique de la série Soprano en complétant cette fiche d’activité.

Enfin, les élèves étudieront Dakar. Ils vont pour cela voir le petit documentaire ci-dessous puis travailler avec Google Maps et les différents documents présentés ici afin de compléter un croquis de la ville.