Catégorie : Histoire – géo et bande dessinée

Les mondes d’Alix

La Marche de l’Histoire a consacré une émission au héros de bande dessinée Alix et à son créateur :

(une série de documentaires illustrés, dérivée des aventures d’Alix)

Jacques Martin est le créateur d’Alix, personnage de bande dessinée évoluant dans l’Antiquité romaine, en 1948. Ce jeune héros vécut de nombreuses aventures, parfois assez improbables, au service de l’empereur jusqu’en 2010, date de la mort de son créateur. En 2012, Alix est reparu, vieilli d’un coup et devenu sénateur pour une nouvelle série.
À l’occasion des 70 ans d’Alix, le Festival International de la Bande Dessinée et la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image présentent en janvier 2018, à Angoulême, une exposition qui réunit plus de 150 œuvres originales.

histoire-alix

A noter que la revue l’Histoire fait paraître un hors – série consacré à Alix.

Une bande dessinée sur la France dans la Seconde guerre mondiale

Dans cette série de l’éditeur Soleil, les trois personnages principaux incarnent trois attitudes de la population française face à l‘Occupation nazie : l’exil et la lutte armée suite à l’appel du Général de Gaulle ; la collaboration revendiquée par le maréchal Pétain  ou la Résistance.

(la vision du 6 février 1934 issue des premières pages du premier tome)

Le tome 3 de la bande dessinée Verdun

Capture d_écran 2018-01-10 à 14.54.06

Le tome 3 de la bande dessinées Verdun revient sur l’affaire des fusillés de Fleury, l’une des atrocités et injustices commandités par l’Etat -major français à l’encontre des soldats durant la Première guerre mondiale. Elle raconte le combat de dix ans de la femme du sous-lieutenant Gustave Herduin, fusillé injustement et sans jugement sur le champ de bataille de Verdun.
Cette bande dessinée paraîtra le 31 janvier prochain.

 

L’histoire en chantant

EBM507-johnny-lycéeEBM508-johnny-lycée

(pour lire la suite, c’est ici)

Outre un hommage évident à Johnny Hallyday, ces planches de Fabrice Erre évoquent pour moi, en vrac, la musique de Sabaton, le côté parfois déprimant des programmes d’histoire – géo et l’impression de faire de temps en temps un véritable show pour capter l’attention des élèves…