Catégorie : Atelier jeux

Un jeu sérieux sur le Moyen – Age

Il est proposé ici par la Cité des Sciences. Il propose de jouer avec Guillaume, apprenti boulanger, pour comprendre comment vivaient et travaillaient les paysans ou d’accompagner Marguerite, apprentie couturière, dans sa découverte des techniques de tissage, encore employées aujourd’hui. Enfin, on pourra voyager aux côtés de Gautier, fils de marchand, pour se familiariser avec le commerce au 13ème siècle.

Le Tiers – Mondopoly

Voici un « nouveau » jeu (datant en réalité de 1986) pour le club l’an prochain.

Dans cette version altermondialiste du célèbre jeu, vous jouez un paysan du Pérou qui essaye de s’en sortir avec ses cinq petits champs. Le jeu se joue en individuel, mais les joueurs peuvent s’aider et créer des fonds mutuels, se prêter de l’argent à des taux non usuraires, etc.

Chaque joueur devra faire des choix pour son exploitation. Il devra d’abord choisir les cultures qu’il souhaite produire. Il pourra décider, par ailleurs, de faire partie d’une coopérative afin de bénéficier de conseils techniques et d’appuis financiers mais il acceptera alors d’entrer dans le système de solidarité que celle-ci impose. Ensuite, les paysans parcourront l’année en tentant de résister aux divers aléas (climatiques, agressions…) mais profiteront également des aides de la coopérative par exemple, ou des lois éditées en leur faveur.
Ils pourront également, tout au long de l’année choisir de s’impliquer dans la vie de leur village et de leur communauté (défense de leurs droits, construction de diverses infrastructures.) A la fin de l’exploitation (en principe 4 ou 6 années) chacun devra faire ses comptes.

Dernier jour de trav… Euh, de jeu !

Il restait quelques 60 élèves dans le collège aujourd’hui dont une dizaine en moyenne dans ma salle pour jouer toute la journée. Au programme, les jeux vedettes : Meurtre à l’abbaye, Lancelot et Les trois mousquetaires ou Ave Caesar. Avec les courageux troisièmes, nous avons essayé Guillotine. Cela m’a permis de voir que le jeu était trop long en 10 tours (5 suffiront avec des élèves).

J’ai fait encore quelques achats pour l’an prochain avec Echec au roi et Risk édition Napoléon.

Mêmes joueurs jouent encore

Peu d’élèves dans le collège aujourd’hui, mais quelques – uns en 123 pour jouer. On a essayé Meurtre à l’abbaye, un genre de Cluedo dans un monastère au Moyen – Age. Et puis Courtisans, un jeu où il faut se faire remarquer de Louis XIV afin d’être riche et célèbre. De 16h à 17h, j’ai enfin fait des parties de Lancelot avec les deux derniers élèves de troisième.
Si Meurtre à l’abbaye a remporté un franc succès, Courtisans semble souffrir de règles trop lourdes et de déséquilibres entre les personnages hommes et femmes.