Étiquette : Inégalité devant les risques

Le réchauffement climatique menace les côtes normandes

Les zones à risque

Selon une étude de l’Insee, d’ici moins d’un siècle, les 640 kilomètres des côtes normandes seront exposés à un véritable risque de submersion (1/30e de sa surface). L’étude estime que la montée des eaux concernera plus de 400 communes comprenant parfois des secteurs très urbanisés, des milliers de résidences et de nombreuses activités économiques.
Au total, 122 000 personnes et 15 000 entreprises seraient ainsi menacées par un risque de submersion d’ici à l’année 2100 (soit un emploi salarié sur dix), parmi lesquels 5000 exploitations agricoles et des établissements industriels d’ampleur. L’Insee montre par ailleurs que 164 communes normandes ont déjà connu des sinistres indemnisés en lien avec des inondations ou des coulées de boue au cours des vingt dernières années.

Un cyclone a frappé le Mozambique et le Zimbabwe

1204192-001_1en7lh_png_standard

cyclone-tropical-Idai_1_730_730

Le cyclone qui a balayé en fin de semaine dernière le Mozambique et le Zimbabwe, détruisant routes, ponts, hôpitaux et écoles, a pour l’instant fait près de 300 morts dans les deux pays (200 morts au Mozambique et au moins 98 morts au Zimbabwe) mais l’étendue des dégâts laisse craindre des Millers de victimes.
Des vents d’une extrême violence associés à des pluies torrentielles se sont abattus sur le centre du Mozambique jeudi soir, avant de poursuivre leur course au Zimbabwe voisin.
Les moyens de communication ont été totalement coupés et les routes sont détruites, compliquant grandement les secours.
Beira, la deuxième ville du Mozambique peuplée d’un demi-million d’habitants, a été endommagée à 90%. Dans la région 873 maisons ont été emportées, 24 hôpitaux détruits et 267 classes partiellement ou complètement englouties. Les eaux des rivières Pungue et Buzi ont débordé faisant disparaître des villages entiers et isolant des communautés.
Plus de 100 000 personnes ont besoin d’une aide alimentaire d’urgence.
La région zimbabwéenne de Chimanimani, tout près de la frontière avec le Mozambique, a aussi été durement touchée et certaines zones sont toujours inaccessibles pour les secours.

D’après un article du Figaro.fr

Un tsunami en Indonésie

Capture d_écran 2018-12-25 à 19.01.20Capture d_écran 2018-12-25 à 19.01.52

L’Indonésie est un archipel de 17 000 îles et îlots qui s’est formé par la convergence de trois grandes plaques tectoniques (indo-pacifique, australienne, eurasienne) et se trouve sur la ceinture de feu du Pacifique, une zone de forte activité sismique.
L’Anak Krakatoa (Anak veut dire « enfant » en indonésien) est une petite île volcanique qui a émergé des eaux un demi-siècle après l’éruption meurtrière du Krakatoa de 1883 qui avait déclenché un puissant tsunami à cause duquel environ 36 000 personnes avaient trouvé la mort.
Le tsunami qui a suivit l’irruption du volcan a frappé samedi soir les rives du détroit de la Sonde, qui sépare les îles de Sumatra et de Java, en Indonésie. Il a fait 429 morts, 1485 blessés et 154 disparus selon le dernier bilan officiel.