Catégorie : 4e

A propos de la justice en France et au Etats – Unis

Le procès du comédien Bill Cosby, accusé d’avoir agressé sexuellement une jeune femme,en 2004, a débouché sur une annulation, samedi 18 juin. Le jury du tribunal du comté de Montgomery, en Pennsylvanie, n’a pas réussi à s’accorder sur un verdict unanime d’innocence ou de culpabilité après un délibéré de 52 heures étalé sur six jours.
En France, le délibéré se déroule en 2 phases :
– la délibération sur la culpabilité : une majorité de 6 voix (sur les 3 juges et les 6 jurés) est nécessaire pour toute décision défavorable à l’accusé. Les bulletins blancs ou nuls sont favorables à l’accusé. Si l’accusé est déclaré non coupable, il est acquitté. S’il est déclaré coupable, la cour statue sur la peine ;
– la délibération sur la peine : la décision est prise à la majorité absolue des votants (au moins 5 voix), mais la peine maximale ne peut être prononcée qu’à la majorité de 6 voix.
La décision est argumentée. Les raisons de la décision sont retranscrites dans un document rédigé par le président ou l’un des 2 autres juges, et appelé feuille de motivation.

Un procès au tribunal correctionnel joué par des élèves

 

Voici le résultat du travail de l’une des quatrièmes sur le jeu de rôle concernant une affaire judiciaire proposé ici. Les fiches de préparation modifiées par mes soins sont . Il  manque la délibération des juges et des jurés (nous nous sommes placés dans le cadre de l’expérimentation du jury populaire proposée par Nicolas Sarkozy) qui n’a pas pu être filmée suite à un souci technique.
À ma grande surprise, juges et jurés ont condamné le prévenu malgré le manque de preuve contre lui. Ils n’ont pas suivi la consigne du doute qui doit profiter à l’accusé.L’avocat de celui-ci a donc aussitôt fait appel de la décision du tribunal.

La vie des ouvriers en Chine

Ce documentaire de 2014 propose une immersion dans le quotidien de jeunes migrants chinois pris par la brutalité du « miracle économique » chinois.
À peine sortis de l’adolescence, ils ont des rêves plein la tête : quittant les villages du Yunnan, comme d’autres l’ont fait avant eux, ils partent grossir la main d’œuvre de Huzhou, une cité ouvrière florissante des environs de Shanghai, où ils intègrent des ateliers de confection qui tournent à plein régime. Logés où ils peuvent, soumis à la promiscuité, à la précarité et à des conditions de travail éprouvantes, Xiao Min, Ling Ling ou Lao Yeh veulent croire quand même à une vie meilleure.
À voir quelques jours encore sur le replay d’Arte.