Étiquette : Espaces et paysages de l’urbanisation

Neom, mégalopole du futur ?

Mardi 24 octobre, le prince héritier d’Arabie saoudite a dévoilé, Neom, son projet d’une mégalopoleNeom, de 26 000 kilomètres carrés sur les rives de la mer Rouge. Un projet à 500 milliards de dollars qui ambitionne de faire du royaume un « hub » tant géographique que culturel.
Dans la vidéo promotionnelle de cette ville du futur, on voit en effet des femmes vêtues à l’occidentale travaillant à côté d’hommes. Une révolution qui semble répondre aux vœux du prince héritier, qui souhaiterait une nouvelle Arabie saoudite « modérée et ouverte », en rupture avec l’ultraconservatisme religieux qui y règne actuellement.
Neom pourra s’appuyer sur sa situation géographique et de ses ressources naturelles, notamment la possibilité de se fournir en énergie solaire ou éolienne. Cette ville du futur devrait axer son développement autour de neuf secteurs : l’énergie, l’eau, la mobilité, les biotechnologies, l’alimentation, les technologies digitales, les médias, le divertissement et les nouveaux processus manufacturiers.
Dans la mégalopole, l’Internet sans fil à haut débit, considéré comme de « l’air numérique », sera gratuit, de même que l’éducation en ligne « de classe mondiale ». La ville administrée par une « e-gouvernance » offira une environnement parfaitement sécurisé, assurent également les promoteurs du projet. Grâce à l’automatisation des services, « Neom aspire a être la ville la plus sûre, la plus efficace, la plus orientée vers le futur et simplement le meilleur endroit au monde pour vivre et travailler« . Rien que cela !
Cette ville du futur devrait sortir du désert à l’horizon 2025.

 

Evocation utopique du futur de Shanghai

Shanghai-panorama-Jaune

Merci à mon amie Barbara de m’avoir signaler l’existence de ce site de l’architecte Luc Schuiten, dénommé Cité  Végétale. On y trouve cette représentation futuriste et utopique de Shanghai, accompagnée du texte ci-dessous :
« A Shanghai, encore bien plus qu’ailleurs, la mutation de la ville est permanente. Jamais immobile, la mégapole avance inexorablement à grande vitesse vers son avenir. La plupart des créations graphiques, picturales, photographiques que nous connaissons sont des arrêts sur image, elles n’intègrent pas l’essentiel de la vie; le temps qui passe. Pourtant, il existe des possibilités d’induire dans des tableaux la notion d’un passé, d’un présent et d’un futur. En haut et en bas du dessin, un curseur indique le défilement des années dans l’hypothèse d’un développement de la ville sur un modèle biomimétique. Le tableau se lit comme un texte de gauche à droite. Il montre une ville engluée dans la pollution évoluant vers un air propre et lumineux. D’année en année les progrès en biotechnologie modèlet la ville nouvelle. Des immeubles tours à ossature en bio-béton conçu sur le modèle des coquillages, les membranes en bio-verre issues de la technologie des radiolaires et l’omniprésence du végétal intégré à tous les édifices assurent le bon fonctionnement des divers écosystèmes.« 

 

Shanghai dans les films

Voici des extraits des films Skyfall et Mission Impossible 3, utilisables pour travailler sur la ville de Shanghai en quatrième. Attention toutefois, contrairement à ce que laisse penser le film, le héros de Mission Impossible ne court pas dans le vieux Shanghai, mais dans le village de Xitang, situé à 70 kilomètres de la ville.

 

Etude de trois villes en quatrième

formes_urbaines

Pour le thème de géographie sur l’urbanisation en quatrième, je vais faire travailler les élèves sur différentes villes après une introduction associant la vidéo ci-dessous et ce texte.

Shanghai d’abord que nous avons déjà évoqué dans le chapitre « mers et océans un monde maritimisé ». Les élèves vont travailler cette ville à partir d’une vidéo et d’un dossier documentaire après une introduction à l’aide du début d’un roman policier et d’un extrait de série télé.

Puis nous allons travailler sur New York à partir du générique de la série Soprano en complétant cette fiche d’activité.

Enfin, les élèves étudieront Dakar. Ils vont pour cela voir le petit documentaire ci-dessous puis travailler avec Google Maps et les différents documents présentés ici afin de compléter un croquis de la ville.