Catégorie : Vers une nouvelle école ?

Cours le matin / sport l’après – midi ?

FRA-OLY-2024-PARALYMPICS
La future tenue de sport au collège ?

Le ministre de l’Education nationale vient d’annoncer une nouvelle expérimentation prévue pour la rentrée prochaine : réserver l’après-midi à la pratique sportive à l’école… Cette déclaration a été faite à l’occasion d’un interview croisé avec la ministre des Sports dans les colonnes du journal  20 minutes jeudi dernier.
La forme que prendra le projet n’est pas encore tout à fait définie (étonnant !). «Toutes les formules sont envisageables dès lors que la priorité à l’apprentissage des savoirs fondamentaux à l’école primaire est respectée», a déclaré le ministre de l’Éducation nationale. La pratique sportive devrait occuper plus d’un après-midi par semaine, et peut-être même tous.
L’objectif affirmé du projet baptisé «confiance et sport», est de pousser les élèves au dépassement (?). «Nous voulons un élève épanoui grâce à ses connaissances, mais aussi sa sociabilité et sa santé physique et psychologique» a précisé le ministre. Cette expérimentation s’accompagnera d’une volonté de modifier le regard sur le sport à l’école, et d’ouvrir les élèves aux divers métiers qu’il offre.
Ce n’est pas la première fois que l’exécutif tente de valoriser le sport à l’école : en 2010, Nicolas Sarkozy avait déjà initié la pratique du sport l’après-midi dans une centaine de collèges et lycées.
Cette nouveauté s’adresserait à tous les établissements volontaires. Les deux ministres ont déclaré qu’un appel à candidature serait lancé prochainement.

Le manque de logique et de suivi de mon ministère me laisse perplexe, une fois de plus, tout comme sa communication.

D’après un article du Figaro.fr

Mauvaise méthode ?

Proche du ministre de l’Education et hébergée à l’Institut Montaigne, l’association Agir pour l’école expérimente dans 500 classes un apprentissage syllabique rigide. Mais les instituteurs « désignés volontaires » sont circonspects sur l’efficacité du dispositif, en particulier dans les quartiers populaires.
Voici le sujet traité par le journal Libération du 23 janvier :

 

 

 

« L’art de former les hommes est, en tout pays, si étroitement lié à la forme du gouvernement, qu’il n’est peut-être pas possible de faire aucun changement considérable dans l’éducation publique sans en faire dans la constitution même des États. »

J’ai trouvé cette citation de Claude Adrien Helvétius,tirée de son livre De l’esprit, publié à Paris en 1758, dans la biographie de Diderot écrite par Jacques Attali.

 

Les créations de postes dans le premier degré à la rentrée 2019

a13c0b9_LlmXN4ZNr5-7iuXjSC52YtNk

Selon le ministère, le système éducatif bénéficiera de 1960 équivalents temps plein supplémentaires, soit, dans le détail, 2325 ETP de plus au primaire et 365 ETP en moins dans les collèges et lycées (alors que les effectifs devraient croître de 32 000 élèves). Il y aura ainsi 119 suppressions dans l’académie de Rouen et 78 dans celle de Caen, qui sont pour le moment toujours distinctes.

D’après un article du journal Le monde du 21 décembre.