Catégorie : Livre d’enfants

Des livres jeunesse pour aborder les handicaps

Cette nouvelles collection de livre jeunesse regroupe 14 albums accessibles dès 5 ans, offrant un éclairage positif et une approche éducative sur certains handicaps ou troubles. Ce projet est le fruit d’une collaboration entre une autrice et une illustratrice, avec les conseils d’une pédiatre, une enseignante spécialisée, une psychologue ainsi que des enfants et leurs parents.
Chacun des albums, écrit à la troisième personne du singulier et au présent, valorise le héros en dehors du cadre scolaire : il ou elle vit une aventure palpitante et, grâce à sa plus grande qualité, va réussir à surmonter une difficulté.
Le contenu a été spécialement conçu pour présenter un intérêt pédagogique avec :
– La présentation du héros, y compris de sa particularité et de son diagnostic ;
– La mise en exergue du bienfait des différences à travers le monde ;
– Des éléments descriptifs sur la région de l’enfant ;
– Des exemples très concrets de ce que le trouble implique dans la vie quotidienne, ainsi que des adaptations possibles.

Des commandes pour le dispositif Ulis

J’ai passé commande de trois dictionnaires Diclé auprès de la gestionnaire de mon établissement, en espérant qu’elle ait les fonds nécessaires.
De mon côté, j’ai fait une grosse commande sur le site Mon école :
– deux livres pour la lecture suivie (niveau CE1 – CE2 et CM1 – CM2). Ils ont la particularité d’être des livres dont vous êtes le héros et l’avantage d’être fournis avec des fichiers pédagogiques. De plus, un seul livre suffit pour la classe, car tout est photocopiable.
– Le jeu Multi Héros dont j’ai parlé ici, pour apprendre ou réviser les tables de multiplication.
– le jeu Il était temps , pour apprendre la conjugaison et l’emploi du passé, du présent et du futur.

Un site utile pour aider les enfants à besoins particuliers à trouver de quoi lire

Le programme Édition Jeunesse Accessible a été créé pour faciliter l’accès à la lecture aux enfants de 3 à 12 ans ayant des difficultés de lecture en raison d’un handicap cognitif, sensoriel, intellectuel, comportemental ou neurodéveloppemental. Il s’agit d’une offre de livres comprenant différentes adaptations : livres en pictogrammes, faciles à lire et à comprendre, en langage parlé, complété, en braille, etc. Elle est malheureusement encore peu connue des acteurs du livre et de la lecture, et reste difficile d’accès pour les familles.Le but du programme est de faire en sorte qu’aucune famille n’ait plus de 30 kilomètres à faire pour trouver des livres accessibles en médiathèque, en librairie ou en grande surface.
Aujourd’hui, le programme lance son nouveau site internet, qui comprend l’ensemble des ressources nécessaires pour tout savoir sur l’« Édition Jeunesse Accessible » et pour permettre aux médiathèques et aux librairies de mettre en place des espaces dédiés.

Lecture suivie en Ulis

Pressé par le temps, je désespère de trouver un ouvrage me permettant de proposer aux élèves une lecture suivie. En collège, il faut trouver un équilibre entre difficulté de lecture et intérêt. Ne trouvant pas mon bonheur sur les nombreux blogs ou sites de collègues (que je remercie pour les nombreuses ressources mises à disposition), je vais me résoudre à utiliser deux anciens manuels de lectures suivies de CM1 et CM2 reprenant deux romans de Charles Vildrac : L’île Rose et La Colonie, écrits dans les années 20 et 30.
J’ai repris le plus souvent le découpage du texte de l’édition Armand Colin des années 60 en posant de nouvelles questions. Le texte est riche en vocabulaire, ce qui me permettra de travailler le lexique avec les élèves. Je vais aussi exploiter le « choc culturel » à propos de l’école ou de la vie quotidienne. Il est d’ailleurs amusant de noter que la version de l’éditeur Armand Colin est expurgée des passages les plus critiques sur l’école présents dans le texte initial. Pour ma part, je les ai conservés. Vous trouverez ci-dessous le texte des cinq premiers chapitres de L’île Rose divisé en dix-huit lectures suivies. 

Un documentaire pour les plus jeunes

Les éditions Larousse m’ont aimablement envoyé le DOCdessiné « la vie sur terre ». Cette encyclopédie est agréable à lire et bien illustrée. Elle répond sérieusement et simplement à des questions que les enfants (mais aussi les plus grands) peuvent se poser à propos de la planète et de tout ce qui y vit.  Un ouvrage qui trouvera sa place dans la classe du dispositif Ulis l’an prochain, je l’espère. 

Le Club des Cinq a grandi

 

Mick, François et Annie, toujours suivis par le fidèle chien Dagobert (qui doit être bien vieux…), vivent maintenant en colocation, se déplacent en Uber, s’agacent des joueurs de ukulélé, se détendent avec le jeu vidéo World of Warcraft et découvrent les graines de chia…
Hachette vient de traduire en français trois livres, réécrits dans une version adulte par l’auteur anglais Bruno Vincent, connu dans son pays pour ses livres humoristiques, pour l’éditeur britannique Quercus. La société chargée de l’héritage d’Enid Blyton ayant donné son accord de principe, l’auteur a eu une semaine pour relire tous les volumes de la collection et trois semaines pour rédiger chaque nouveau tome.
« Quatre générations d’enfants ont grandi avec cette collection, donc il fallait que le pastiche reste respectueux. On ne pouvait pas se moquer des personnages, alors j’ai plutôt choisi de tourner en ridicule la vie moderne. (…) Il a fallu écrire vite, mais ce rythme intense a été bénéfique. J’ai conservé la structure, simple, pas de figure de style ni d’envolée lyrique, et la narration, centrée sur l’aventure. Pour garder le format imposé par l’éditeur, pas plus de 15 000 mots, je me suis inspiré du rythme des sitcoms : des histoires courtes qui finissent toujours bien. »

D’après un article du Monde.fr

Je ne suis pas sûr de les lire, mais l’idée est drôle.