Étiquette : Un monde de migrants

Des populations très vulnérable durant le confinement et la fermeture des frontières

En France, 19 000 personnes vivent dans des squats ou des bidonvilles. Depuis le confinement, elles ne peuvent plus pratiquer la mendicité, le glanage, la revente de ferraille ou le travail au noir et se retrouvent sans aucune source de revenus. Mais, plus grave encore, elles ont du mal à accéder à l’eau potable.

Et puis, bien sûr, les migrants, qu’ils soient bloqués aux portes de l’Union européenne ou ailleurs, souffrent de la fermeture des frontières et des confinements .