Catégorie : Cinéma

Les guichets du Louvre

Le 16 juillet 1942, dans un Paris occupé, Paul, un étudiant aux sympathies anarchistes, est averti que la police française prépare une gigantesque rafle dans les quartiers juifs de Paris, notamment celui du Marais. Il s’y rend avec le vague projet d’aider ceux qu’il pourra à sortir de la nasse.

Le personnage principal, incarné par Christian Rist, s’inspire de l’écrivain Roger Boussinot. Cet écrivain, alors âgé de 21 ans au moment des faits, a tenté en vain de prêter main forte à des gens qui allaient – pour certains, sans le deviner – vers la mort. Quant à Jeanne, à qui Christine Pascal a prêté ses traits, elle est inspirée d’une adolescente de 15 ans qui a finalement refusé l’aide de Roger pour rejoindre les siens au Vélodrome d’Hiver. Roger Boussinot mit huit ans avant de pouvoir écrire sur ce jour dramatique, que Michel Mitrani (qui adaptera le roman Un balcon en forêt de Julien Gracq en 1979) a mis en image en 1974, sans que le film puisse sortir au cinéma en raison de la censure du gouvernement, puisque l’oeuvre pointait du doigt le rôle de la police française dans la déportation de plus de 13 000 juifs qui furent envoyés à la mort au camp d’Auschwitz sur ordre de l’occupant.
Le film est à voir sur Arte jusqu’au 22 septembre.

Alan Parker (1944 – 2020)

Le réalisateur britannique Alan Parker est mort ce vendredi 31 juillet. Il fut notamment l’auteur des films Midnight Express (1978), Pink Floyd : The Wall (1982), Birdy (1984) Angel Heart (1987) et Mississippi Burning (1988).
Dans Midnight Express, Alan Parker avait adapté, sur un scénario d’Oliver Stone, le récit autobiographique d’un Américain arrêté en 1970 avec plusieurs kilos de haschisch à l’aéroport d’Istanbul et condamné à trente ans de prison avant de réussir à s’évader. Cette peinture sombre de l’univers carcéral et de ses injustices, avait été récompensée par deux Oscars en 1979. Jugé hostile, Midnight Express a été interdit en Turquie jusqu’en 1993.
The Wall, construit sur le double album conceptuel du groupe anglais Pink Floyd, raconte la folie d’une star du rock. Les scènes du passé de Pink, tournées avec des acteurs, alternent avec des dessins animés réalisés par Gerald Scarfe. Le film oscille ainsi entre les souvenirs d’enfance idéalisés malgré l’absence du père, le sentiment de la profonde médiocrité du monde des adultes, et la fuite en avant dans le rock, le sexe, la violence et la drogue.
Dans Birdy, deux amis d’enfance reviennent traumatisés de la guerre du Viêt Nam : Birdy entame un long séjour à l’hôpital et ne sort plus de son mutisme. Prostré, isolé, il passe des heures à fixer le ciel et à rêver de pouvoir voler comme un oiseau. Son ami Al, gravement blessé au visage lors des combats, décide d’entrer dans son jeu pour l’aider à retrouver ses esprits…
Dans Angel Heart, en 1955, à New York, Louis Cyphren engage un enquêteur privé de seconde zone, Harold S. Angel, pour retrouver Jonathan Liebling, un crooner surnommé professionnellement « Johnny Favorite », au succès duquel Cyphre avait contribué. Le contrat alors signé entre Cyphre et Favorite comportant certaines clauses qui devenaient exécutoires à la mort du crooner, Cyphre souhaite savoir si ce dernier est vivant. Le film est adapté du roman Falling Angel de William Hjortsberg. Dans l’écriture du scénario, Alan Parker fit cependant le choix d’un univers plus sombre pour créer, avec d’autres codes du film noir, un thriller très bien mené.
Mississippi Burning relate des faits qui eurent lieu en juin 1964 dans l’État du même nom. Trois militants pour les droits civiques furent assassinés par des membres du Klu Klux Klan et des agents du FBI virent enquêter. Le racisme, l’insécurité et la manipulation des foules dans le sud des États-Unis de cette époque y sont rendus avec terrifiante exactitude.

Michel Piccoli (1925 – 2020)

C’est sur les planches que Michel Piccoli a commencé dès sa sortie du cours Simon, entre le Vieux-Colombier et le théâtre de Babylone. À mi-chemin entre théâtre et cinéma, il incarna un Dom Juan extraordinaire aux côtés de Claude Brasseur en Sganarelle dans un téléfilm de 1965. C’est ensuite dans les années 80 que Michel Piccoli devint l’acteur fétiche des plus grands metteurs en scène. Au cinéma, il fut révélé par un second rôle dans Le Doulos de Jean-Pierre Melville en 1962. Puis en 1963, Piccoli tourna sous la direction de Jean-Luc Godard dans Le Mépris, aux côtés de Brigitte Bardot, et connut le succès auprès du grand public. C’est le début d’une énorme carrière jalonnée par plus de 200 films !

Vous prendrez bien un peu d’optimisme ?

2040 est un film documentaire de Damon Gameau, sorti le 26 février 2020, qui me semble dans la droite ligne de Demain, sorti en 2015. Le réalisateur s’y demande à quoi pourrait ressembler leur futur en 2040 si nous adoptions simplement des solutions déjà disponibles pour le traitement de la nourriture, de l’énergie et de l’éducation ? Pour cela, il voyage de part le monde en s’appuyant sur des experts et des découvertes concrètes pour montrer que la sauvegarde de la planète est un objectif atteignable.
Le site Zéro de conduite propose un dossier pédagogique sur ce film.

Un film sur la Première Guerre mondiale en janvier prochain

Un élève de troisième m’a signalé la sortie d’un film qui m’avait échappé sur la Première Guerre mondiale, réalisé par l’américain Sam Mendes. Basée sur une histoire que lui a raconté son grand-père qui a combattu deux ans dans les Flandres pendant la Première Guerre Mondiale, 1917 aura la particularité d’être monté comme un unique plan séquence, tourné uniquement en extérieur.
Deux jeunes soldats britanniques se voient assigner une mission mortelle. Porteurs d’un message qui doit empêcher une attaque éventée par l’ennemi et la mort de centaines de soldats, dont le frère de l’un d’eux, ils se lancent dans une véritable course contre la montre à travers le champs de bataille.

Si comme cela, l’histoire ne me semble pas très crédible, la prouesse technique doit être intéressante à voir. Et pour les élèves, c’est une mise en image de l’horreur et de l’absurdité de cette guerre.