Étiquette : Inégalité devant la santé

Où est l’égalité ici ?

Je suis globalement favorable aux vaccins contre le Covid, même si leur création (trop ?) rapide m’inquiète et que j’imagine un futur scandale sanitaire et politique quand on découvrira les collusions entre le monde politique et celui des laboratoires à ce sujet . Mais je suis contre le pass sanitaire : si les autorités sont à ce point convaincues que la vaccination est la solution, alors elles devraient la rendre obligatoire pour tous (sauf les personnes pour qui cela serait dangereux, évidemment) comme cela existe pour d’autres maladies, en faisant preuve de pédagogie (mais ce serait nouveau) toutefois.

Il est urgent de vacciner les populations africaines

Plus de cinq millions de personnes ont été infectées par le Covid-19 dans les 54 pays d’Afrique depuis l’apparition du virus en Chine en décembre 2019, selon un comptage réalisé par l’AFP à partir des bilans fournis par les autorités.
Si l’Afrique est pour l’instant, après l’Océanie, le continent le moins touché par la pandémie de nouveau coronavirus, en nombre de cas comme en nombre de décès, c’est aussi la seule région du monde où la pandémie a progressé (+30%) la semaine passée, alors qu’elle décélère pour la sixième semaine consécutive à l’échelle mondiale (-14%).
Près de sept des nouveaux cas sur dix ont été enregistrés dans cinq pays de la région : en Egypte, en Afrique du Sud, en Tunisie, en Ouganda et en Zambie. Cette dernière est le pays où l’épidémie accélère le plus (+147%, 1200 nouveaux cas par jour) actuellement dans le monde.Au total, la pandémie s’accélère dans 10 des 54 pays pour le moment.
Avec 32 millions de doses, l’Afrique compte pour moins de 1 % des plus de 2,1 milliards de doses de vaccins administrées dans le monde. 2 % seulement des 1,3 milliard d’habitants du continent ont reçu une dose et seuls 9,4 millions d’Africains sont entièrement vaccinés. 47 des 54 pays d’Afrique – soit près de 90 % – ne devraient pas être en mesure d’atteindre l’objectif qui consiste à vacciner 10 % de leur population d’ici septembre, à moins que l’Afrique ne reçoive 225 millions de doses supplémentaires.
Certains pays africains doivent aussi intensifier les actions de déploiement rapide des vaccins. Si 14 pays africains ont utilisé entre 80 % et 100 % des doses qu’ils ont reçues à travers le Mécanisme COVAX, 20 pays ont utilisé moins de 50 % des doses reçues.
Les attitudes envers les vaccins et l’acceptation de la vaccination varient d’un pays et d’une communauté à l’autre. Selon l’OMS, la confiance en les vaccins en Afrique est comprise entre 38 % au Cameroun et 86 % en Guinée. En moyenne, l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale présentent la plus faible confiance en les vaccins avec un taux d’environ 60 %.