Catégorie : Bandes dessinées

Avis de recherche

Je viens d’acheter les deux romans jeunesse de la série Les Godillots, racontant les aventures des personnages de la bande dessinée en dehors des albums. Ils vont rejoindre la bibliothèque de classe. J’ai découvert que les éditions Bamboo avaient distribué gratuitement Les  carnets d’Arsène, un livret de 32 pages. Quelqu’un passant par ce blog en aurait-il un exemplaire ? Pourrait-il alors le numériser pour moi ? A moins que vous  puissiez m’indiquer un site où je pourrai l’acheter ? Merci d’avance.

Si vous ne connaissez pas encore cette bande dessinée, je vous la recommande, notamment l’intégrale qui vient de paraître.  Les aventures de Palette, le Bourru et Bichette mêlent astucieusement petite et grande histoire et les cinq tomes qui reposent sur une rigoureuse documentation historique permettent de se faire une bonne idée du quotidien des soldats.

A noter qu’à la fin du cinquième tome (hors intégrale), on peut trouver un mini jeu de rôle avec une aventure prête à jouer.

Des trouvailles sur les quais

C’était de nouveau Quais des livres, aujourd’hui à Rouen. Comme à l’habitude, nous y avons déniché de quoi lire et/ou travailler :

 

– des documents appartenant à un dénommé Samson Denis, garde national à Elbeuf en 1848, appartenant à la première escouade du deuxième bataillon de la troisième compagnie de fusiliers (il n’avait pas pu entrer dans les grenadiers, n’en ayant pas l’uniforme). Dans le dossier, j’ai trouvé des convocations pour des parades, des gardes ou des conseils de disciplines ainsi que des attestation de vote à différentes élections, dont les présidentielles de 1848.

 

– deux affiches de propagande de la Première Guerre mondiale collées sur toile après restauration. Elles sont magnifiques et je vais m’en servir en classe dès la semaine prochaine.

IMG_8842

Pour les livres, j’ai récupéré une bande dessinée que je voulais depuis un moment, avec Borgès comme héros, un livre sur l’histoire de l’école et un album présentant un univers original.

La Révolution en bande dessinée

71AODLuZeiL

Les auteurs de bande dessinée Younn Locard et Florent Grouazel ont entrepris de raconter en plus de mille pages la Révolution française, du moins les évènements entre 1789 et 1794, en se tenant au plus près du peuple, et non dans les pas des grandes figures de l’époque.

Dans le premier tome, intitulé liberté, Paris est plongée dans le tumulte des Etats généraux mais l’opinion est encore soudée autour de la personne du Roi. On suit, tour à tour, une gamine des rues, un journaliste pamphlétaire et agitateur, deux aristocrates jumeaux montés de leur Bretagne natale, une poissonnière des Halles, un philosophe anglais et d’autres personnages. Deux autres tomes suivront , intitulés égalité et ou la mort..Voilà une bd qui pourrait rejoindre la bibliothèque de classe.

 

Une Grande table intéressante

La première partie de cette émission avait pour invité Régis Loisel, l’un de mes auteurs et dessinateurs de bandes dessinées favoris et la seconde Ludivine Bantigny, historienne et maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université de Rouen-Normandie.

Pagnol en BD

Toutes les œuvres de Marcel Pagnol vont être adaptées en bande dessinée, dans un projet qui devrait durer 15 ans, pour une trentaine d’albums .
Tout au long de sa carrière, Marcel Pagnol a créé son oeuvre dans les romans, le théâtre ou le cinéma, avec d’innombrables allers-retours, adaptant ses œuvres, remontant ses films, retouchant ses pièces, remodelant ses romans. L’auteur ne concevait pas ses créations comme figées, alors son petit-fils a eu l’idée de les adapter en bande dessinées avec le concours des éditions Bamboo. Après La Gloire de mon Père, Le Château de ma mère, Le Temps des secrets, Le Temps des amours, Topaze, Cigalon, Merlusse, Jazz, Le Schpountz et Jean de Florette, un nouvel album est attendu pour le mois de mars. Les Pestiférés est une œuvre posthume dont le texte aurait été retrouvé dans les tiroirs de Marcel Pagnol. L’histoire se situe en 1720 à Marseille, alors que trois cadavres sont retrouvés aux portes de la ville, la peur de la peste va faire basculer la vie d’un quartier. A l’origine, le récit fut publié dans Le Temps des amours. L’éditeur promet cependant une fin différente, telle que Pagnol l’avait raconté à ses proches.
Bamboo a prévu d’étendre la collection jusqu’en 2030.

D’après un article du blog BD – Box.