Catégorie : Bandes dessinées

Deux beaux livres

Les éditions Perrin m’ont aimablement fait parvenir le magnifique ouvrage Mazarin, l’art de gouverner d’Olivier Poncet. Mazarin. Il s’agit du deuxième titre de la « Bibliothèque des Illustres », la nouvelle et collection lancée en partenariat par Perrin et la BnF. Le texte précis et fluide de cette biographie, découpé en six chapitres chronologique, est associé à une très riche iconographie.
Les éditions Larousse m’ont quant à elles envoyé Le journal de La guerre des Lulus, un riche et beau documentaire sur la Première Guerre mondiale associant des images des bandes dessinées à des documents expliqués et contextualisés. Le résultat est attrayant et accessible à des élèves de primaire ou de collège. J’ai d’ailleurs montré aujourd’hui ce livre à ma collègue documentaliste, qui l’a aussitôt ajouté sur sa commande, en compagnie du Journal des Enfants de la Résistance, dans la même collection.

Une bande dessinée de science – fiction ?

Dans un futur proche rongé par la pollution et la criminalité, l’état de santé de chacun devient le fondement de clivages économiques et sociaux : aux bien portants, le ministère de l’intérieur délivre un carton bleu qui permet l’accès aux services publics, et notamment à l’assistance de la police. Tous les autres, malheureux détenteurs d’un « carton blême », sont livrés à eux-mêmes en toute légalité. Paul Heclans, flic désabusé mais efficace,enquêtant sur l’affaire du « dingue au marteau », met à jour un trafic de cartes de santé, qui le conduit jusqu’aux plus hautes sphères de l’appareil d’état.
Cette bande dessinée publiée en 2013 résonne étrangement à l’heure du passe sanitaire.

Un entretien avec Andreas

Il provient de la revue Les Arts Dessinés de janvier 2020. J’y ai découvert qu’une édition intégrale de sa série Capricorne, en quatre volume et en noir & blanc (c’est ce que je préfère pour les bandes dessinées) était parue. Je l’ai aussitôt commandée, même si ma bédéthèque comportait déjà 17 des 20 tomes de la série… Si vous ne connaissez pas encore cet auteur et dessinateur, je vous recommande sa série Rork, parue en intégrale également. Il faut aimer le fantastique toutefois. 

Une bande dessinée pour voir et comprendre ce qu’est devenue une partie la police en France

Cette bande dessinée retrace le « travail » d’une brigade anti-criminalité et montre des policiers ne cachant pas leurs pratiques illégales, s’en vantant même, en raison de l’impunité dont ils bénéficient en raison de la protection  des autorités politiques et judiciaires. Une bande dessinée utile pour dénoncer des pratiques écoeurantes.