Catégorie : Brevet

Un livret de révision en troisième

Mon collègue Laurent Fillion a élaboré un intéressant livret de révision en histoire et géographie pour les troisièmes. Je vais l’imprimer pour chacun des élèves de mes deux troisième de cette année. 

Le sujet de brevet de la série général de la session de juin 2021

L’étude de documents en géographie, sur les espaces de faible densité, ne présentait aucune difficulté et même sans connaissance, un élève pouvait répondre globalement aux questions.
En histoire, pas de chance, la rédaction est tombée sur la guerre froide, chapitre que j’ai traité à distance, durant le confinement. Certains élèves n’avaient pu, ou voulu, y assister et ont donc dû se débrouiller par eux-même pour le travailler.Les dates à compléter sur la frise ne devraient pas poser de problème à mes élèves, sauf pour les traités de Rome, car je n’ai pas eu le temps de faire le chapitre sur la construction européenne.
Enfin, comme d’habitude, le sujet d’éducation civique était facile.

Une semaine de révision pour les troisièmes du 21 au 25 juin ?

Dans une « fiche opérationnelle » transmise aux personnels d’encadrement des établissements scolaires, le ministère de l’Éducation nationale a autorisé les chefs d’établissement à libérer les élèves de troisième à partir du lundi 21 juin afin de les laisser réviser le brevet cet durant une semaine. Il s’agirait d’éviter le brassage des élèves au sein des établissements sept jours avant les examens. À charge pour les collèges d’organiser les révisions en mode distanciel ou de proposer des révisions en présentiel, mais de manière individualisée.
Avec une semaine de cours en moins, j’ai bien peur de ne pas parvenir à boucler le fichu programme. Et je doute, pour beaucoup de mes élèves, de leur capacité à travailler seuls leurs « révisions ».
Bref, encore une décision prise sans connaissance de la réalité…

Pas un mot sur le bac ou le brevet…

Alors même que le passage en demi-jauge en 3e dans 15 départements introduit de fait une inégalité dans le suivi des cours et donc le brevet des collèges… Encore du mépris ou de l’amateurisme. Quand va-t-on supprimer cet examen ridicule !