Étiquette : Guerre Froide

Cuba sans les Castro ?

Raul Castro, 86 ans, devrait céder, jeudi 19 avril, son fauteuil de président de Cuba à son dauphin, Miguel Diaz-Canel, après dix ans de pouvoir. Le frère du révolutionnaire Fidel Castro qui avait pris le pouvoir en 1959 et soumis l’île à une dictature communiste restera toutefois à la tête du Parti communiste cubain jusqu’en 2021.

Un documentaire sur l’URSS

Il s’agit en fait de l’histoire de l’écrivain Vassili Grossman, et de son roman Vie et destin, l’une des charges les plus violentes jamais portées contre le régime stalinien. C’est l’histoire d’un manuscrit « arrêté » en octobre 1961, au petit matin, et enfermé dans les sous-sols de la Loubianka, le siège du KGB. Sauvé de la disparition grâce au courage d’un réseau de dissidents, notamment le physicien Andreï Sakharov et l’écrivain Vladimir Voïnovitch, Vie et destin ne paraît en France qu’en 1983.
Construit à l’image de Guerre et paix de Tolstoï, Vie et destin retrace le destin d’une famille pendant la Seconde Guerre mondiale. C’est une grande épopée peuplée de héros ordinaires et de tyrans, de personnages historiques et d’anonymes. Grossman, qui fut longtemps un écrivain au service de la construction de l’homme soviétique, témoigne dans ce roman des heures sombres du stalinisme, marquées par la dékoulakisation ou les grandes purges de 1937. Il expose les rouages de la machine totalitaire et dénonce la perversion de l’idéal révolutionnaire de 1917. En établissant un parallèle entre nazisme et stalinisme, Grossman va plus loin qu’aucun autre écrivain soviétique avant lui.

C’est à  voir quelques jours encore sur le replay d’Arte.

 

Au cinéma : Pentagon Papers

Pentagon_Papers

Le film Pentagon Papers de Steven Spielberg s’inspire de l’histoire des documents secrets révélés au début des années 70 grâce à un analyste de l’armée américaine, Daniel Ellsberg, et diffusés par le New York Times, puis après que le président Nixon ait fait bloquer la parution par un juge, par le Washington Post.
Ces révélations, portant sur les mensonges sous les présidences Truman, Eisenhower, Kennedy, Johnson et Nixon, ont rendu encore plus impopulaire la guerre au Viêt Nam, et préparé le terrain à la démission du président des États-Unis après l’affaire du Watergate.
Cependant, le film a été tourné dans l’urgence à la suite de l’élection de Donald Trump et devant sa capacité à mentir et manipuler l’information. Ce n’est donc pas totalement un film historique, mais aussi une réflexion sur les Etats – Unis des années 2010.

La guerre froide était partout

Le Chat qui vient de l’espace (The Cat from Outer Space) est un film américain réalisé par Norman Tokar, sorti le 9 juin 1978 aux États-Unis et produit par Walt Disney.
Contraint de se poser sur la Terre à la suite de problèmes techniques, l’extraterrestre « Zunar J5 slash 9 doric 47 » n’a que 48 heures pour réparer son vaisseau spatial sous peine de rester sur Terre à tout jamais. Cet extraterrestre qui a l’apparence d’un chat est doté d’un collier qui lui confère des pouvoirs télépathiques et télékinésiques, ce qui lui permet de parler aux humains.

Un peu plus tôt, en 1970, l’URSS avait produit un dessin animé de propagande vantant leur volonté de paix et accusant les Etats – Unis, engagés durant de longue années au Vietnam, de vouloir la guerre à tout prix.