Étiquette : Art

L’Etat français bloque la vente d’un tableau du XIIIe siècle

De Cimabue, un peintre du XIIIe siècle, seule une dizaine d’œuvres exécutées sur bois sont parvenues jusqu’à nous. La plupart ont été peintes pour des églises à Pise, Florence, Bologne ou Arezzo. Aux côtés de ces Maestà et fresques monumentales, on lui attribue aussi la création d’un diptyque de dévotion privée. Pour l’historien de l’art Dillian Gordon, spécialiste des peintures primitives italiennes, le diptyque, composé de huit panneaux figurant huit scènes de la Passion du Christ, comptait en son volet gauche quatre scènes : La Vierge à l’enfant (conservé actuellement à la National Gallery de Londres), La Flagellation du Christ (de la Frick Collection à New York), Le baiser de Judas (perdu) et Le Christ moqué, retrouvé dans une maison près de Compiègne et vendu aux enchères en octobre dernier pour plus de 24 millions d’euros à la collection privée Alana, appartenant à un couple de collectionneurs chiliens installé aux Etats-Unis et spécialisée dans l’art de la Renaissance italienne, devant le Metropolitan Museum, de New York, dernier sous-enchérisseur.

Mais, lundi 23 décembre, le ministère français de la culture a annoncé avoir refusé le certificat d’exportation de l’œuvre à la suite de l’avis de la commission consultative des trésors nationaux. A partir de la notification de cette décision à l’acheteur, l’Etat dispose alors d’une période de trente mois pour faire une offre d’achat qui tienne compte des prix pratiqués sur le marché international, comme le prévoit le code du patrimoine, mais avec un moyen de pression : Comme la vielle femme qui a vendue l’oeuvre est décédée peu après la vente, ses héritiers doivent désormais s’acquitter de quelque 9 millions d’euros au titre des droits de succession.

Des émissions sur léonard de Vinci

La Fabrique de l’histoire a proposé quatre émissions à propos de Léonard de Vinci et de son oeuvre.

Une exposition sur le travail de Charlie Chaplin à Nantes

À l’occasion des 130 ans de la naissance de Charlie Chaplin, le Musée d’arts de Nantes met à l’honneur le cinéaste dans une exposition intitulée « Charlie Chaplin dans l’œil des avant-gardes » qui met en regard son travail et celui des artistes de son époque
à propos du contexte social et politique du début du 20e siècle. À travers plus de 200 peintures, photographies, dessins, sculptures, documents et extraits de film, l’exposition propose une redécouverte des œuvres de František Kupka, Marc Chagall, Fernand Léger, Man Ray, Meret Oppenheim, John Heartfield et d’autres en soulignant la porosité entre leurs réflexions, leurs productions artistiques et le cinéma de Chaplin. Organisée en quatre sections (l’homme-machine, la poétique du monde, le spectacle mis en abyme, l’absurdité de l’histoire), l’exposition se penche de façon inédite sur ces proximités artistiques, montrant la mise en parallèle des moyens d’expression, de la peinture au cinéma.
Du 18 octobre 2019 au 3 février 2020.
Ci-dessous, le dossier de presse :

DOSSIER DE PRESSE_C Chaplin WEB