Catégorie : Vie scolaire

Il faut réfléchir avant d’annoncer

Dans un entretien à l’Express, le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, assure vouloir mettre en œuvre la promesse de campagne d’Emmanuel Macron d’interdire les téléphones portables au collège pour « protéger nos élèves de la dispersion« . Il cite en exemple le Conseil des ministres, où les téléphones portables sont censés rester à l’entrée ( tout est dans le « censés » à mon avis…). « Il me semble que cela est faisable pour tout groupe humain« , dit-il.

Je suis dubitatif sur cette déclaration. D’abord parce que je doute de la possibilité de son application, ensuite parce que je demande parfois aux élèves d’utiliser leur téléphone en classe, pour certains travaux !

Le fonctionnement de « la classe dont vous êtes les héros »

Voici comment fonctionne le « jeu » mis en place en classe.

Les élèves reçoivent en début d’année une fiche de personnage afin de pouvoir noter leur progression dans les compétences du socle (deuxième feuille).
J’évalue par compétence depuis quelques années maintenant, en utilisant ces référentiels, grâce à l’application Sacoche.

Lors de chaque travail évalué, individuellement ou en groupe (contrôles de fin de chapitre, exercices en classe, passage à l’oral, travail supplémentaire, devoir à la maison, etc.), les élèves reçoivent ce cartouche indiquant quelles compétences ont été évaluées et quel a été leur degré de maîtrise.

cartouche sacoche
l’intitulé des codes a changé en Non acquis/ Début d’acquisition/ En bonne voie/ Acquis

Ils peuvent alors noter sur leur fiche de personnage leur progression en coloriant les cases correspondant aux compétences évaluées ( 1 point vert = 1 case, 2 points verts = 2 cases, 1 carré bleu = 3 cases). Le carré bleu est un niveau que j’ai ajouté il y a deux ans pour montrer une réussite de l’élève au-delà de mes attentes.

Afin de leur donner envie de progresser, j’ai aussi instauré un système de récompense, inspiré des jeux de rôle et des jeux vidéo.
– le niveau « non acquis » ne rapporte pas de point d’expérience,
– le niveau « début d’acquisition » rapporte 25 points,
– le niveau « en bonne voie » fait gagner 50 points,
– le niveau « acquis » en rapporte 100,
– le niveau « expert » rapporte 125 points d’expérience.
Les gains de points d’expérience permettent de « monter de niveau » et chaque passage de niveau, tous les mille points, permet de gagner un objet à usage unique dans la liste ci-dessous.

Contrat et objets_Page_2

 

L’Etat condamné pour non -remplacement de professeurs.

L’État a été condamné par le tribunal administratif de Cergy-Pontoise pour des heures de cours non assurées au collège Lakanal de Colombes. L’affaire avait été portée en justice par un couple dont le fils, élève en troisième, avait raté 96 heures de cours dans différentes matières (français, mathématiques, histoire-géographie, espagnol…) à cause de professeurs absents.
Si la condamnation est symbolique (96 euros, soit un euro par heure de cours non assurée…), le tribunal administratif de Cergy-Pontoise a reconnu que le préjudice était « certain et direct » pour l’élève alors en troisième, qui était en terminale cette année.
Ce n’est pas la première fois que l’État est condamné pour non-remplacement de professeurs absents, mais les faibles indemnités accordées par la justice n’incitent pas les parents à se lancer dans cette démarche, longue et fastidieuse.
Les parents mécontents pourraient cependant avoir recours à des actions collectives dans le futur, comme le permet désormais la loi.

D’après un article de France Bleu.

Mes classes pour l’année prochaine

Sauf changement de dernières minutes, je devrais retrouver deux classes de cinquième, trois quatrièmes et une troisième au collège Alain de Maromme, l’an prochain. En troisième et quatrième, les manuels sont les Nathan, comme à Clères cette année. En cinquième, les collègues ont choisi le Magnard, que je trouve mauvais et que j’utiliserai donc peu.