Une bonne idée

Une offre d’emploi

L’établissement scolaire Saint-Michel de Saint-Mandé (collège / lycée) recherche un accompagnant d’élèves en situation de handicap. Je relaie ici le message du directeur :
« Madame, Monsieur,
Comme chaque année nous accueillons des élèves qui sont porteurs de handicap . Bien souvent ces jeunes ont le droit à une aide humaine qui leur permette de suivre plus facilement leur scolarité. Mais nous manquons très fortement de personnels pour assurer ces tâches très importantes . C’est pourquoi je vous adresse cet appel si vous connaissez des gens qui ont une fibre éducative et qui sont prêts à s’investir auprès de jeunes en difficulté . Il s’agit d’un temps plein de 23 h par semaine pour un salaire brut mensuel de 1570€.
Merci de votre aide pour tous ces jeunes
Bien cordialement »
Yann de Cacqueray
Directeur de Saint Michel de Saint Mandé
Adresse : 10 ter Rue Jeanne d’Arc, 94160 Saint-Mandé
Téléphone : 01 80 51 64 43

Un travail français / histoire en classe de troisième

Cette année, avec ma collègue de français des deux classes de troisième dont j’ai la charge, nous mènerons plusieurs projets interdisciplinaires. Le premier concerne les thèmes de la Première Guerre mondiale et de la lettre. Nous travaillons en co-intervention en utilisant les heures d’aide personnalisée qui sont alignées.
Lors de la première séance, les élèves ont visionné le court-métrage Lettres de femmes en répondant à un questionnaire associant les deux matières.
Lors de la deuxième, j’ai amené à chaque élève une lettre écrite à sa femme par un soldat entre 1914 et 1918. Les élèves sont glissés dans la peau d’historiens pour transcrire la lettre et en tirer des informations.
Pour la troisième séance, ils ont eu à rédiger la réponse de la femme du soldat en reprenant les informations découvertes et en inventant le reste, sans faire d’anachronisme.
Lors de la quatrième séance, ils manipuleront des objets liés à la guerre (venant de l’arrière comme du front) et feront connaissance avec l’argot des tranchées afin d’écrire une deuxième lettre, émanant soit d’un soldat, soit d’un civil.
Enfin, dans la dernière séance, ils devront rédiger une troisième lettre en travaillant à partir de photos de l’époque.
A la fin, nous assemblerons toutes les lettres écrites par les élèves dans un recueil au moins numérique.

Le président a demandé pardon aux harkis au nom de la République.

Le projet de loi annoncé, très électoraliste, prévoit une revalorisation des pensions des anciens combattants et une prise en compte des difficultés des descendants des harkis, les Algériens ayant combattu aux côtés de la France durant la guerre d’Algérie, accueillis de façon honteuse sur le territoire français après l’indépendance de l’Algérie.