Étiquette : Japon

La France n’est plus la 6e puissance économique mondiale

En 2017, le produit intérieur brut (PIB) de l’Inde a dépassé celui de la France (2597 milliards de dollars contre 2582), reléguant ce pays au septième rang des économies mondiales, selon les calculs la Banque mondiale. La huitième place revient au Brésil avec 2055 milliards de dollars de PIB.
En l’espace de dix ans, l’Inde a ainsi doublé son PIB. A l’inverse de la Chine dont le rythme de croissance ralentit, l’Inde devrait donc faire figure de nouveau moteur de la région.
La première place revient toujours aux Etats – Unis avec un PIB de 19 390 milliards, puis vient la Chine avec 12 237 milliards, le Japon (4872), l’Allemagne (3867) et le Royaume – Uni (2622).

 

Inondations meurtrières au Japon

35a8a9680f136be122e36da69a5b8506

Au moins 179 personnes sont mortes entre vendredi 6 et lundi 9 juillet après des pluies exceptionnelles (un mètre de précipitation en moins de soixante-douze heures) qui ont ravagé les provinces d’Hiroshima, Ehime, Yamaguchi, Gifu, Okayama ou encore Kyoto. Lorsque l’ordre d’évacuation est arrivé, il était déjà trop tard. L’eau est montée si vite jusqu’au premier étage de leur maison que les habitants de nombreuses localités de l’ouest du Japon n’ont eu d’autre choix que de se réfugier sur les toits.
L’ampleur du sinistre s’explique en partie par la structure de l’habitat au Japon. Les maisons sont en bois, parfois construites à flanc de montagne et donc à la merci des glissements de terrain. De nombreuses maisons se trouvent également  près des cours d’eau, en zone inondable.
L’an dernier, à la même date, de violentes inondations dans le sud du Japon avaient déjà fait plusieurs dizaines de morts et de disparus.

 

La majorité au Japon

Selon le journal The Guardian, le Japon va abaisser l’âge de la majorité de ses citoyens de 20 à 18 ans. Cette mesure entrera en vigueur en 2022, date à laquelle les Japonais pourront se marier sans l’accord de leurs parents, obtenir des cartes de crédit et des passeports dès l’âge de 18 ans. Ils devront en revanche toujours attendre 20 ans pour avoir le droit de boire de l’alcool, de fumer ou de parier légalement. L’âge du vote avait déjà été abaissé à 18 ans en 2015.

Voir l’Asie à Paris

P1000617

Ma femme et sa fille sont allées à Paris pour s’imprégner de la culture asiatique. Elles ont d’abord visité le musée Guimet et deux de ses expositions :

caracteres

« Caractères d’Asie, trésors de la bibliothèque » dans laquelle le musée national des arts asiatiques dévoile les trésors du fonds patrimonial de sa bibliothèque ainsi que son évolution depuis la constitution de ce fonds au XIXe siècle. Les ouvrages anciens sélectionnés et ressortis des réserves veulent initier le visiteur aux écrits traitant de l’Asie dans le regard occidental du XIXe siècle. Ils permettent de se rendre compte de la diversité des supports et des formats de la production écrite en Asie : xylographie sur papier, feuilles de palmes noircies en Inde et en Asie du Sud – Est, texte manuscrit gravé, formes hybrides du Tibet…  et de découvrir la richesse du patrimoine asiatique dans le domaine de l’écriture (invention des sinogrammes, caractères chinois imprimés, calligraphie…). On peut encore voir cette exposition jusqu’au 28 mai.

daimyo

« Daimyo – Seigneurs de la guerre au Japon ». Associé au Palais de Tokyo, dans le cadre d’un partenariat inédit, le musée propose un ensemble exceptionnel d’armures et d’attributs de daimyo, les puissants gouverneurs qui régnèrent sur le Japon entre le XIIe et le XIXe siècle. L’exposition du musée réunit un ensemble exceptionnel issu des collections françaises, privées et publiques. Au total, trente-trois armures ainsi que de somptueux ornements associés à l’imaginaire guerrier japonais : casques, armes, textiles… Tout cela à voir jusqu’au 14 mai.

119621264

Elles se sont ensuite rendues au musée du Quai Branly pour découvrir les collections permanentes et voir une exposition consacrée aux « Enfers et fantômes d’Asie » , visible jusqu’au 15 juillet.

 

Le Japon est un beau pays

Une employée d’une crèche privée de la préfecture d’Aichi dans le nord du Japon a été réprimandée par son patron pour ne pas avoir respecté le calendrier de grossesse de son entreprise et a dû s’excuser de son comportement jugé « égoïste » lors de l’entretien. En effet, la crèche a un système de rotation au nom duquel chaque salariée bénéficie d’une période pendant laquelle elle peut se marier ou tomber enceinte et donc chacune doit attendre son tour !
Le mari de l’employée réprimandée, dont l’identité n’a pas été dévoilée, a écrit une lettre ouverte dans le journal Mainichi Shimbun pour dénoncer cette situation. Selon lui, cet incident montre à quel point la société japonaise demeure rétrograde.
À la suite de la publication de cette lettre, de nombreux Japonais ont toutefois exprimé leur soutien pour le couple, et plusieurs femmes ont relaté des pressions similaires. Apparemment, ce genre de planning n’est pas rare dans les entreprises où la majorité des employées sont des femmes.

D’après un article de Slate.fr