Catégorie : Archéologie

Une critique du documentaire Lady Sapiens

Plusieurs spécialistes de la préhistoire ou d’anthropologie ont écrit une tribune pour critiquer le documentaire Lady Sapiens, diffusé il y a peu sur France 5, qu’ils considèrent trop féministe et peu scientifique dans son approche. Je n’ai pas encore vu vraiment ce documentaire, par manque de temps mais aussi parce que les images de type « jeu vidéo » ne m’ont pas convaincues après un visionnage rapide. Mais la lecture de cette critique m’a refroidi encore plus.

Des traces de pas humaines datant de 23 000 ans découvertes en Amérique

This undated photo made available by the National Park Service in September 2021 shows fossilized human fossilized footprints at the White Sands National Park in New Mexico. According to a report published in the journal Science on Thursday, Sept. 23, 2021, the impressions indicate that early humans were walking across North America around 23,000 years ago, much earlier than scientists previously thought. (NPS via AP)

Des traces de pas datant d’environ 23 000 ans ont été découvertes dans le sud-ouest des Etats-Unis, suggérant que le peuplement de l’Amérique du Nord par l’espèce humaine était déjà entamé bien avant la fin du dernier âge de glace, censée avoir permis cette migration.
Ces empreintes de pas ont été laissées à l’époque dans la boue des berges d’un lac aujourd’hui asséché qui a cédé la place à un désert de gypse blanc situé au Nouveau-Mexique. Avec le temps, les sédiments ont comblé les empreintes et ont durci, les protégeant jusqu’à ce que l’érosion les dévoile de nouveau. De nombreuses traces semblent être celles d’adolescents et d’enfants tandis que les empreintes de pas d’adultes sont moins fréquentes. Des traces d’animaux, mammouths et loups préhistoriques ont également été identifiées.
Si les datations se confirment et qu’elles ne sont pas remises en cause, alors il s’agira d’une des découvertes majeures de la préhistoire américaine.

D’après un article du Monde.fr

Des traces de feu, peut-être créés par les hommes, vieilles de 560 000 ans découvertes dans les Pyrénées

Des chercheurs viennent de mettre au jour des traces de feu vieilles de 560 000 ans, sur le site de la caune de l’Arago, à Tautavel, dans les Pyrénées-Orientales. On considérait jusqu’à ces derniers jours que la domestication du feu par l’homme en Europe datait à – 400 000 ans. Cette découverte seraient donc de nature à reculer de 160 000 ans l’utilisation du feu à des fins domestique par les hommes de la préhistoire.
Si le CNRS juge la découverte crédible et l’approche scientifique « valide », il précise cependant qu’il persiste un doute sur l’origine des traces de feu. L’hypothèse que ces traces de feu seraient dues à des paléoincendies extérieurs doit être considérée même si cette piste semble difficile à retenir.

D’après un article du Midi Libre.

La fouille d’une résidence artistocratique gauloise

C’est une émission de Carbone 14.

La fouille exhaustive de ce site a duré plus de deux décennies et révélé une occupation continue de 550 à 15 avant notre ère. C’est l’histoire d’une famille appartenant à la noblesse celtique au travers de sa propriété que nous pouvons ainsi suivre, avec un premier domaine puis, vers 300 avant notre ère, l’apparition d’une résidence monumentale, fortifiée entre 250 et 175, incendiée vers 150 qui voit la naissance d’une agglomération avant d’être abandonnée peu après la conquête romaine vers 15 avant notre ère.