Catégorie : Vidéo

Le retour des soldats de la Première Guerre mondiale

Des millions de militaires démobilisés sont rentrés chez eux souvent malades ou blessés, physiquement, mais aussi psychologiquement, après la Première Guerre mondiale. À l’occasion de l’anniversaire du 11 Novembre, France 2 a rencontré deux petites-filles de poilus, l’un boulanger, l’autre ouvrier agricole. Invalide à 85%, Albin était un homme sympathique, malgré sa gueule cassée : paralysie faciale, fracture du crâne, œil abîmé. L’ancien soldat avait été réduit à faire des petits boulots saisonniers dans le Nord. Edmond ,lui, était revenu du front sans blessure apparente. Mais de retour à la vie normale, les traumatismes de la guerre avaient resurgi avec de la violence ordinaire au quotidien dont la première victime fut sa femme qu’il battait régulièrement.

Pour clore le chapitre sur la Première Guerre mondiale et la visite de l’Historial de Péronne

La dépouille d’un soldat britannique de la Première Guerre mondiale a été retrouvée en janvier 2018 et a rejoint le cimetière militaire de Loos-en-Gohelle (Pas-de-Calais), 102 ans après sa mort. Frederick Thomas Perkins était engagé dans le 4e bataillon du régiment de l’Essex et était tombé au combat à 25 ans, lors de la bataille d’Arras en 1917.