Étiquette : Elections

Pour les voir autrement ?

Le Journal du Dimanche a demandé aux 11 candidats à l’élection présidentielle de présenter leurs goûts en matière « culturelle » (livre, série, peinture, film et musique). Voici les réponses de neuf candidats (ou au moins de leur équipe de campagne…).

Nathalie Arthaud
Son livre ou auteur préféré : Tracy Chevalier (auteur notamment de La Jeune Fille à la perle)
Son peintre ou tableau préféré : La jeune fille à la perle, de Vermeer
Son film préféré : Thelma et Louise de Ridley Scott

Jacques Cheminade
Son livre ou auteur préféré : François Rabelais, en particulier le Quart Livre.
Son peintre ou tableau préféré : Les portraits de Rembrandt, en particulier son autoportrait en vieil homme.
Son film préféré : La Règle du jeu de Jean Renoir.

Nicolas Dupont-Aignan
Son livre ou auteur préféré : Les chênes qu’on abat d’André Malraux.
Son peintre ou tableau préféré : Matisse
Son film préféré : La vie et rien d’autre de Tavernier.

François Fillon
Son livre ou auteur préféré : « Je ne vais pas vous donner un mais deux livres qui éclairent notre temps : Les Mémoires d’espoir de Charles de Gaulle et 1984 de George Orwell. Mais si nous parlons d’auteur, j’avoue volontiers que j’ai lu presque tous les romans de John Le Carré. »
Son peintre ou tableau préféré : « Claude Monet. Parce qu’il a changé notre regard sur le monde. Comme tous les grands, nous ne voyons pas de la même manière avant et après Les Nymphéas. C’est pour moi une évidence. Maintenant j’aime aussi beaucoup les tableaux du Quattrocento surtout quand j’y aperçois un paysage de Toscane. »
Son film préféré : « 2001 Odyssée de l’espace. Pour moi, le plus grand film de tous les temps. Une oeuvre d’art majeure et totale qui nourrit, aujourd’hui, encore nos imaginaires !« 

Benoît Hamon
Son livre ou auteur préféré : L’Été de Camus
Son peintre ou tableau préféré : Le Caravage
Son film préféré : Apocalypse now

Jean Lassalle
Son livre ou auteur préféré : « Les raisins de la colère de John Steinbeck, le Comte de Monte Cristo d’Alexandre Dumas, des Grives aux loups de Claude Michelet et La parole donnée de Jean Lassalle ! »
Son peintre ou tableau préféré : Michel-Ange et Leonard de Vinci
Son film préféré : Les grands classiques de Sergio Leone

Marine Le Pen
Son livre ou auteur préféré : La Légende dès siècles de Victor Hugo
Son peintre ou tableau préféré : Botticelli
Son film préféré : Rencontre avec Joe Black

Emmanuel Macron
Son livre ou auteur préféré : « Question difficile. J’aime autant Stendhal que Camus, Gide que Rimbaud. Je place très haut Fureur et Mystère, recueil de René Char publié en 1948. »
Son peintre ou tableau préféré : Les Demoiselles d’Avignon de Picasso
Son film préféré : « La Symphonie Pastorale de Jean Delannoy. Ou Les Tontons Flingueurs de Georges Lautner.« 

Philippe Poutou
Son livre ou auteur préféré : Mon traitre de Sorj Chalandon et l’oeuvre de Erich Maria Remarque
Son peintre ou tableau préféré : le street art et notamment Banksy
Son film préféré : Les temps modernes de Chaplin

Droite et Gauche en France

La vidéo ci-dessus est extraite de l’émission « Au tableau » qui a été diffusée sur la chaîne C8. Les enfants ont demandé à Emmanuel Macron d’expliquer en une minute les différences entre la droite et la gauche, puis de classer un certain nombre d’idées politiques entre droite et gauche. Je trouve qu’il s’est bien tiré de cet oral et que celui-ci est exploitable au collège. Il faut néanmoins rappeler qu’Emmanuel Macron, candidat à l’élection présidentielle, ne se dit ni de droite, ni de gauche.

Le tableau ci-dessous est issu d’un powerpoint trouvé ici qui peut montrer aux élèves de troisième ce que j’attends d’eux comme production en AP.

Capture d_écran 2017-03-23 à 07.13.49

Une initiative intéressante

Vous pourrez revoir ici une émission de la chaine C8 dans laquelle quatre candidats à l’élection présidentielle (Emmanuel Macron, Jean – Luc Mélenchon, François Fillon et Benoît Hamon) se sont retrouvés devant une classe d’élèves de primaire pour répondre à leur question. Il ne s’agit pas seulement d’une opération de communication mais également d’un véritable exercice pédagogique dont je vous recommande le visionnage.

Assistantes parlementaires à 15 et 16 ans, vraiment ?

Le parquet national financier (PNF) a ouvert une enquête préliminaire, mardi 21 mars, à la suite des révélations de l’émission « Quotidien » sur les emplois à l’Assemblée des filles du ministre de l’intérieur, Bruno Le Roux, entre 2009 et 2016. L’enquête a été confiée à l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales.
Député de Seine-Saint-Denis de 1997 jusqu’à son entrée au gouvernement en décembre 2016, le ministre de l’intérieur a employé ses deux filles en contrat à durée déterminée, comme collaboratrices à l’Assemblée nationale, à plusieurs reprises pendant son mandat, sur des périodes de vacances scolaires. Car les premiers contrats de travail auraient été signés alors que les filles de monsieur Le Roux n’avaient que 15 ou 16 ans !
Au total, 24 contrats auraient été établis à leur nom pour des salaires cumulés de 55 000 euros (dix contrats pour l’une, quatorze pour la seconde).
D’après « Quotidien », certains de ces CDD ont pu se superposer avec des stages en entreprise ou le temps universitaire, à l’été 2013 pour l’une des filles, 20 jours en mai 2015 pour l’autre, permettant ainsi de mettre en doute la réalité du travail accompli, au moins en partie.
Suite à ces révélations, le ministre vient d’annoncer avoir présenter sa démission, aussitôt acceptée par le Président de la République. Le secrétaire d’Etat chargé du commerce extérieur, Matthias Fekl, a été nommé ministre de l’intérieur pour le remplacer.

Il devient évident que les hommes et femmes politiques de ce pays se sont crus au-dessus de la morale, à défaut d’être peut-être au-dessus des lois. Comment après cela parler encore de valeurs républicaines et des symboles de la République avec les élèves ? J’aimerai  que ces personnes nous répondent…