Catégorie : 5e

5e : Eau et énergie, des ressources à ménager

Je vais aller vite sur ce thème car les cinquièmes ont déjà eu une semaine pluridisciplinaire consacrée au thème de l’eau. Les élèves vont travailler par deux sur les études de cas du manuel afin de produire deux schémas qui serviront de trace écrite.

Capture d_écran 2017-05-13 à 17.48.09

Puis nous généraliserons à l’aide de l’exercice du livre et des deux cartes.

Le retour d’Ebola, déjà

001-oc3ma-preview_1_512_612

Un nouveau foyer du virus Ebola a été détecté dans des villages du nord de la République Démocratique du Congo. Dans la région forestière dense du Bas-Uélé, trois personnes sont mortes et six autres sont malades, présentant toutes les symptômes de la fièvre hémorragique mortelle.
La première victime, un homme de 45 ans, est décédée le 22 avril dernier. Le chauffeur de taxi qui l’a conduit à l’hôpital a succombé peu après. Selon l’OMS, 25 personnes ayant été en contact avec ce premier patient sont sous surveillance.
La zone de Likati, où se situent les villages touchés, est perdue dans la forêt équatoriale. Il faut compter deux à trois jours de route pour l’atteindre depuis Kinshasa, la capitale, en raison du manque d’infrastructures dans ce pays grand comme cinq fois la France. Le point positif est que la maladie risque peu de s’étendre. Mais d’un autre côté, l’acheminent de médicaments, de médecins et matériel médical est lui aussi freiné par l’éloignement.
La République Démocratique du Congo a connu huit poussées d’Ebola depuis 1976, très limitées géographiquement, en raison de la faible mobilité des habitants. Au total, près de 800 personnes ont trouvé la mort durant ces épidémies.

D’après un article de La Croix.

Une épidémie de choléra s’annonce au Yémen

bombardements-guerre-civile-que-se-passe-t-il-au-yemen

L’ONG Médecins sans frontières (MSF) a dénombré plus de 780 cas de choléra ou de diarrhée sévère dans le pays depuis mars, selon un communiqué publié le 9 mai.
L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) annonce 2022 cas de diarrhée sévère dans neuf provinces du Yémen entre le 27 avril et le 7 mai.
Mais ce qui semble bien être une épidémie a déjà fait au moins 34 morts en une période de seulement onze jours au Yémen, pays déchiré par la guerre depuis plus de deux ans ( les combats ont fait plus de 7700 morts et 42 500 blessés depuis mars 2015).
D’autre part, des millions de personnes sont menacées de famine dans le pays.
Le choléra est provoqué par l’absorption d’eau ou de produits alimentaires contaminés par la bactérie Vibrio cholerae, présente dans les matières fécales.

Apprendre à réfléchir

J’ai découvert ces vidéos de la chaine youtube Hygiène mentale. Elle me semble assez bien faite pour aider les élèves à réfléchir et à analyser les informations dont ils peuvent disposer.

Ces vidéos ont d’ailleurs été utilisé en école primaire pour apprendre aux élèves à avoir un regard critique sur l’information. Voici ce que cela donne, c’est assez enthousiasmant !

La vie d’un seigneur au XIVe – XVe siècle

IMG_8206

Ce livre est passionnant. Son auteur a analysé des archives privées comportant des comptes, terriers et un testament d’un seigneur auvergnat. Il dépeint son environnement, ses activités, sa consommation et son état d’esprit dans un style agréable. Pierre Charbonnier a publié à la fin du livre de nombreux documents parmi ceux qu’il a exploités et qui pourraient servir pour le cours de cinquième sur les campagnes au Moyen – Age.

J’avais déjà parlé de Guillaume de Murol ici.

La lutte contre la désertification en Chine

La Chine est menacée par la désertification. Les zones arides et semi-arides couvrent désormais la moitié de son territoire. Elles grignotent peu à peu les terres arables, dont le recul force de nombreuses populations villageoises à se déplacer. Les barrières végétales naturelles qui se dressent aux confins des déserts ne sont ni assez nombreuses ni assez puissantes pour retenir le sable qui retombe sur même sur Pékin. À chaque printemps, la capitale chinoise et sa région sont ainsi noyées, durant des jours entiers, dans les tempêtes de sable. Mêlant sédiments et poussières de sable, ce désastre affecte directement plus de deux cent cinquante millions de personnes.
Ce documentaire veut montrer la lutte de trente-deux mille « faiseurs de pluie » qui se battent quotidiennement contre l’avancée inexorable de ces déserts.Une « muraille verte », aussi longue que la Grande Muraille, commence à sortir de terre pour faire barrage au sable.

Un documentaire à voir quelques jours encore sur le replay d’Arte.