Étiquette : La question de l’accès à l’eau

L’enjeu de l’eau en Afrique

Dans cette initiative de l’UNICEF, découvrez, à 360° (avec un navigateur compatible), le quotidien d’une fillette nigérienne de la région de Zinder.
Ce docu-fiction vous transporte dans le village de Gada pour passer une journée entière avec Malika, du petit déjeuner jusqu’au coucher du soleil, afin de comprendre ce que l’accès à l’eau change pour les enfants.

 

#SuivezMalika

5e : Eau et énergie, des ressources à ménager

 

Je vais aller vite sur ce thème car les cinquièmes ont déjà eu une semaine pluridisciplinaire consacrée au thème de l’eau. Les élèves vont travailler par deux sur les études de cas du manuel afin de produire deux schémas qui serviront de trace écrite.

Capture d_écran 2017-05-13 à 17.48.09

 

Puis nous généraliserons à l’aide de l’exercice du livre et des deux cartes.

Une épidémie de choléra s’annonce au Yémen

bombardements-guerre-civile-que-se-passe-t-il-au-yemen

L’ONG Médecins sans frontières (MSF) a dénombré plus de 780 cas de choléra ou de diarrhée sévère dans le pays depuis mars, selon un communiqué publié le 9 mai.
L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) annonce 2022 cas de diarrhée sévère dans neuf provinces du Yémen entre le 27 avril et le 7 mai.
Mais ce qui semble bien être une épidémie a déjà fait au moins 34 morts en une période de seulement onze jours au Yémen, pays déchiré par la guerre depuis plus de deux ans ( les combats ont fait plus de 7700 morts et 42 500 blessés depuis mars 2015).
D’autre part, des millions de personnes sont menacées de famine dans le pays.
Le choléra est provoqué par l’absorption d’eau ou de produits alimentaires contaminés par la bactérie Vibrio cholerae, présente dans les matières fécales.

Une solution contre le manque d’eau à Mayotte

Depuis décembre, les habitants de Mayotte étaient alimentés en eau seulement un jour sur trois (j’en parlais ici).
Pour contrer la pénurie sur le long terme, la ministre des outre-mer a signé, lundi 27 février, un plan d’urgence : rotations de navires-citernes venus de La Réunion (pour apporter jusqu’à 500 000 m3 d’eau), lancement de forages, construction d’une usine de désalinisation (dans un délai de 18 mois) et création d’une troisième retenue collinaire d’ici 2020.

D’après un article du Monde.fr

Une grave pénurie d’eau potable à Mayotte

Depuis la mi-décembre, le sud et le centre de Mayotte, département d’outre-mer situé dans l’océan Indien, subit une pénurie d’eau. Une crise liée à la dépendance aux précipitations des îles en matière de production d’eau potable.
Les ressources superficielles, qui proviennent des eaux de surface des rivières et des retenues collinaires représentent 80 % de la production d’eau potable. Les forages ne représentent que 18 % de la production, et le dessalement de l’eau de mer 2 %.
Les conséquences : des communes sans eau courante où des mesures de rationnement ont été mises en place (les jours de distribution il faut aller remplir des seaux à des points d’eau) ; des écoles qui n’accueillent plus les élèves que quelques heures par jour, les conditions hygiéniques des sanitaires n’étant pas garanties.
Le 4 février, la ministre de l’outre-mer et les autorités locales ont annoncé qu’un demi-million d’euros sera débloqué en urgence pour les écoles du département. Cette somme permettra l’achat de citernes et de bouteilles d’eau pour que les écoles puissent assurer dans de meilleures conditions l’accueil des élèves.
Devant les interrogations du collectif de lutte contre la pénurie d’eau à Mayotte, la préfecture a répondu que l’Etat n’a pas assez de moyens, et que les mesures qui doivent être appliquées en urgence pourraient coûter trop cher à l’Etat ! Rappelons que Mayotte est un département et que la France est dite une république « indivisible », c’est -à-dire où un droit uniforme s’applique de matière identique sur tout le territoire… Il semblerait que le gouvernement français a oublié la signification de ce morceau de la devise !

D’après un article du Monde.fr