Étiquette : La question de l’accès à l’eau

Une solution contre le manque d’eau à Mayotte

Depuis décembre, les habitants de Mayotte étaient alimentés en eau seulement un jour sur trois (j’en parlais ici).
Pour contrer la pénurie sur le long terme, la ministre des outre-mer a signé, lundi 27 février, un plan d’urgence : rotations de navires-citernes venus de La Réunion (pour apporter jusqu’à 500 000 m3 d’eau), lancement de forages, construction d’une usine de désalinisation (dans un délai de 18 mois) et création d’une troisième retenue collinaire d’ici 2020.

D’après un article du Monde.fr

Une grave pénurie d’eau potable à Mayotte

Depuis la mi-décembre, le sud et le centre de Mayotte, département d’outre-mer situé dans l’océan Indien, subit une pénurie d’eau. Une crise liée à la dépendance aux précipitations des îles en matière de production d’eau potable.
Les ressources superficielles, qui proviennent des eaux de surface des rivières et des retenues collinaires représentent 80 % de la production d’eau potable. Les forages ne représentent que 18 % de la production, et le dessalement de l’eau de mer 2 %.
Les conséquences : des communes sans eau courante où des mesures de rationnement ont été mises en place (les jours de distribution il faut aller remplir des seaux à des points d’eau) ; des écoles qui n’accueillent plus les élèves que quelques heures par jour, les conditions hygiéniques des sanitaires n’étant pas garanties.
Le 4 février, la ministre de l’outre-mer et les autorités locales ont annoncé qu’un demi-million d’euros sera débloqué en urgence pour les écoles du département. Cette somme permettra l’achat de citernes et de bouteilles d’eau pour que les écoles puissent assurer dans de meilleures conditions l’accueil des élèves.
Devant les interrogations du collectif de lutte contre la pénurie d’eau à Mayotte, la préfecture a répondu que l’Etat n’a pas assez de moyens, et que les mesures qui doivent être appliquées en urgence pourraient coûter trop cher à l’Etat ! Rappelons que Mayotte est un département et que la France est dite une république « indivisible », c’est -à-dire où un droit uniforme s’applique de matière identique sur tout le territoire… Il semblerait que le gouvernement français a oublié la signification de ce morceau de la devise !

D’après un article du Monde.fr

Un livre qui purifie…l’eau

Therese Dankovic, chercheuse de l’université de Virginie aux États-Unis a découvert en laboratoire les propriétés d’un filtre revêtu d’une couche de nanoparticules d’argent : cet oligoélément absorbe 99,99 % des microbes, ce qui rend l’eau filtrée aussi pure que celle du robinet.
Sa découverte a inspiré à Brian Gartside, un designer qui travaille pour l’association Water is Life, l’idée d’un livre qui purifie l’eau.
Chacune des 24 pages du livre est divisée en deux parties selon un pointillé. Chaque carré sert non seulement de filtre à eau, mais aussi de support à des messages de prévention dans la langue du pays de destination. Le livre permettrai, pour un coût modeste, de fournir de l’eau potable à une personne pendant quatre ans alors qu’aujourd’hui 3,4 millions de pesons meurent chance année pour avoir bu de l’eau souillée.
Si les premiers résultats sont prometteurs (le livre a été testé au Kenya) il reste à développer le procédé à grande échelle.

D’après un article de La Croix.fr