Étiquette : Religion

Des compte -rendus de conférences ecclésiastiques du XIXe et début XXe siècle

Je viens d’acquérir ce cahier d’environ 120 pages contenant les procès-verbaux des conférences ecclésiastiques du doyenné de Bligny-sur-0uche entre 1896 et 1921. Il va compléter ma collection de documents sur la vie d’un prêtre au XIXe siècle.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Le Retour de la conférence, tableau disparu peint par Gustave Courbet vers 1863

Les conférences ecclésiastiques pour la formation des prêtres ont été mises en place dans un souci de réforme après le concile de Trente, à partir de 1590.

L’athéisme, bientôt un crime en Egypte !

Une loi criminalisant l’athéisme est en préparation en Égypte pour être soumise au vote du Parlement. Elle a été rédigée et présentée par un député qui veut enrayer ce qu’il appelle un «fléau» vers lequel les jeunes se tournent de plus en plus. Déjà approuvé par la haute autorité religieuse d’Al-Azhar, le projet est cependant évidemment dénoncé comme anticonstitutionnel par des défenseurs des droits de l’Homme.
Le chef du Conseil suprême de la haute autorité religieuse d’Al-Azhar a déclaré à propos de ce texte : « Il est nécessaire de promulguer des lois qui dissuadent les gens de violer les instincts naturels de l’homme et de punir ceux qui ont été séduits par l’athéisme ». Il a ajouté : « La force de dissuasion doit être sévère pour empêcher la propagation de cette pensée empoisonnée parmi les musulmans, notamment les plus jeunes d’entre eux ».
Il existe déjà en Égypte l’article 98 du Code pénal qui permet les poursuites pour blasphème ou diffamation religieuse, passibles de six mois à cinq ans de prison.
Le 24 décembre 2017, une mère égyptienne a été privée de la garde de ses enfants pour cause d’athéisme selon un jugement prononcé par le tribunal des affaires familiales du Caire.

D’après un article du blog Géopolis

Des milliers de Rohingyas tués depuis août

Selon l’organisation Médecins sans frontières, au moins 6700 Rohingyas, dont 730 enfants de moins de cinq ans, ont été tués lors du premier mois d’une campagne militaire dans l’ouest de la Birmanie, entre le 25 août et le 25 septembre. Dans le détail, l’enquête montre que 69 % des victimes ont été tués par balles, 9 % ont été victimes de brûlures mortelles, 5 % de coups mortels.
De son côté, l’armée birmane a évoqué environ 400 morts du côté des « terroristes » rohingyas ayant lancé les hostilités fin août à la suite des attaques de postes de police par les rebelles de l’Armée du salut des Rohingyas de l’Arakan.
Plus de 647 000 Rohingyas ont fui la Birmanie pour le Bangladesh depuis le début de ce qu’il faut appeler un génocide.

D’après un article de La Croix.fr

La Mauritanie est aussi un beau pays !

Le gouvernement mauritanien a adopté un projet de loi durcissant la législation contre les auteurs d’apostasie et de blasphèmes, qui seront désormais passibles de la peine de mort, sans tenir compte d’un éventuel repentir, a indiqué vendredi 17 novembre, l’agence officielle mauritanienne AMI.
Le texte stipule que : « Chaque musulman, homme ou femme, qui se moque ou outrage Allah ou Son Messager (Mahomet) – Paix et Salut sur Lui – ses anges, ses livres ou l’un de ses Prophètes est passible de la peine de mort, sans être appelé à se repentir. Il encourt la peine capitale même en cas de repentir ».
Le présent projet de loi vise à abroger et remplacer l’article 306 du Code Pénal qui accordait la possibilité du repentir aux fautifs depuis 1983.

D’après un article du Monde.fr

Un nouveau recul de la laïcité en Turquie

Un nouveau projet de loi inquiète les défenseurs de la laïcité en Turquie. Le gouvernement envisage d’autoriser les religieux à célébrer les mariages civils. Le texte, qui devrait être soumis au vote parlementaire à la rentrée, entend accorder aux muftis, employés par le Département des affaires religieuses, le droit de diriger eux aussi les mariages. Les raisons avancées par les autorités sont d’ordre pratique, afin de rendre les mariages officiels plus aisés et les accélérer soi-disant.

Etrange restauration

La chapelle de Bethléem est un monument du XVe siècle situé dans la commune française de Saint-Jean-de-Boiseau en Loire-Atlantique.
Classée au titre des monuments historiques en 1911, elle avait perdu ses pinacles au XIXe siècle et elle a été restaurée de 1993 à 1995 par le sculpteur Jean-Louis Boistel : les pinacles portent des gargouilles nouvellement créées qui sont issues de l’imaginaire cinématographique américain et de l’animation japonaise, mais qui s’inscrive dans la symbolique chrétienne.

Le pinacle sud-ouest, accueille ainsi :
– Goldorak (la droiture, avec un chevalier des temps modernes),
– un Gremlins (le mauvais monstre présent dans chacun),
– Gizmo (le bon monstre dans chacun).

chapelle-de-bethleem-gargoyles-01
Le pinacle nord-est révèle  aux curieux :
– le léviathan (le néant, le mal absolu, celui qu’il ne faut pas réveiller), représenté sous les traits d’un Xénomorphe, issu du film Alien.