Étiquette : Paris

Des Jeux olympiques en France en 2024

1043782-les-sites-des-jo-2024-infographie-big.png

Paris, après ceux de 1924, organisera finalement très probablement les Jeux olympiques de 2024, pour un budget prévu de 6,6 milliards d’euros . La carte ci-dessus montre les sites olympiques prévus. Le gros des travaux concernera la construction d’un centre aquatique et d’un village olympique ainsi que de de nouvelles infrastructures de transports.
D’après un article de Libération.fr

Visiter Paris au Moyen – Age

capture-decran-2017-02-04-a-09-50-38

//www.thinglink.com/card/884338354806587393

J’ai créé cette image interactive afin de corriger l’activité de cinquième proposée à partir du film Paris au fil de l’eau de Grez Productions.

La reproduction de plan datant de 1552,  que j’ai utilisé est disponible ci-dessous. Le plan est suffisamment détaillé pour voir les bâtiments et les noms des rues, ce qui n’est pas possible sur mon image interactive.

1552_truchet_hoyaux

Vivre le long de la Seine au XVIIIe siècle

capture-decran-2016-09-23-a-19-27-49

Disponible en français et en anglais, Gens de la Seine est un parcours sonore de 19 récits, riches de tous les bruits et les histoires des riverains de Paris au XVIIIe siècle. Chacun des récits mobilise et met en son au moins un document d’archives, le plus souvent conservé aux Archives Nationales, et dont les références sont disponibles ici.

capture-decran-2016-09-23-a-19-26-49
Ce parcours s’inscrit dans la collection de récits sonores Gens de Paris, en construction, qui vise à faire découvrir l’histoire de la capitale à différents moment, à partir du vécu de ses habitants.

Il me semble qu’il y a là de quoi inspirer des EPI en lettres et histoire. Cela me donne une idée de réalisations audio avec les élèves dans le cadre du jeu de rôle sur le XVIIIe siècle.

Un nouveau musée d’art à Paris en 2018

bigdsc05788

L’homme d’affaire François Pinault va installer une partie de son importante collection d’art contemporain et d’art moderne, essentiellement constituée de peintures, sculptures, objets, vidéos, photographies des mouvements Arte Povera, Minimaliste, Post-Minimaliste et Pop art, à Paris, dans la Bourse du commerce.

P1040010_Paris_Ier_Bourse_de_Commerce_de_Paris_rwk
A l’origine Halle aux blés, le bâtiment de la Bourse du commerce fut transformé au XIXe siècle après un incendie. Trois sculptures allégoriques au fronton, œuvres d’Aristide Croisy, représentent la ville de Paris, entourée de l’Abondance et du Commerce.

3YXefm2hQKaUGTAWLEc0nUPp3HE

A l’intérieur, on peut aussi voir des fresques évoquant les échanges entre les cinq continents : on doit à Evariste-Vital Luminais, la représentation de l’Amérique, à Georges Clairin celle de l’Asie et de l’Afrique, et à Hippolyte Lucas celle de l’Europe. Ces décors sont classés monuments historiques, ainsi que la coupole.
Ce futur musée est situé à l’ouest des Halles, non loin du Musée du Louvre et du Centre Pompidou, dans l’hypocentre parisien donc (le musée avait portant un moment été envisagé dans des lieux en province, en Bretagne notamment).
La bourse du commerce accueillera 4 000 m2 de surface d’exposition mais les coûts d’entretien sont élevés et le bâtiment nécessite d’importants travaux pour une mise aux normes d’accueil du public. Le montant en est estimé, pour l’instant, à 100 millions d’euros, qui seront à la charge de François Pinault dont une partie de la collection sera exposée au public dans ce lieu qu’il loue pour un bail de 50 ans renouvelable.
Le chantier devrait pouvoir commencer au mois de janvier 2017 et devrait s’achever avant la fin 2018, avec une première exposition à l’automne de cette année-là.

D’après deux articles (ici et ) du Monde.fr

Puisque nous parlions de la tour Eiffel…

… Avec les troisièmes, qui ont beaucoup choisi cette oeuvre pour l’histoire des arts ; voici une idée amusante d’une touriste belge.

EN IMAGES. Il rate sa photo... et demande l'aide des internautes

Il a volontairement raté la photo où il voulait donner l’impression de toucher du doigt le sommet et il a demandé aux internautes de l’aider à le faire. Voici quelques propositions.

13932970 13932946 13932952 13932966 13932950 13932964 13932968

Cela permet de s’interroger sur le statut de l’image et de l’oeuvre d’art.

D’après un diaporama du Nouvel Observateur.

Voir Paris autrement

La Cité de l’architecture et du patrimoine présente du 20 novembre au 9 mars 2015 « Revoir Paris », une exposition sur deux siècles de visions urbaines.
Réalisée par le dessinateur François Schuiten et le scénariste Benoît Peeters, la rétrospective montre les transformations de la capitale depuis les grandes percées d’Haussmann jusqu’aux créations futuristes d’un XXIe siècle encore à inventer.

L’ exposition est composée de documents historiques, de planches du dessinateur, qui travailla à la demande du précédent gouvernement sur le projet du Grand Paris, et d’un film en 3D sur les évolutions de la capitale.

L’exposition se déploie sur sept sections :
1- Métamorphoses capitales : le chantier d’Haussmann pour Paris ;
2- À la rencontre du monde : les cinq expositions universelles présentées entre 1855 et 1900 ;
3- Une métropole en mouvement : les nouvelles mobilités : du chemin de fer au métropolitain ;
4- Le regard aérien : Aéropolis et le rêve d’une ville verticale ;
5- Au-delà des enceintes : les portes de Paris et l’organisation du territoire ;
6- L’esprit de l’utopie : libérer la ville et la réinventer radicalement ;
7 – Une ville monde : le Grand Paris et au-delà.

La bataille de la Somme dans le métro

4448672_5_7848_joe-sacco-lors-de-l-inauguration-de-la-fresque_c56055e1ec79a01a14d6b941bf3af6e3
Joe Sacco lors de l’inauguration de la fresque dans les couloirs de la station Montparnasse, le 1er juillet 2014

La Grande guerre, une fresque bande dessinée de Joe Sacco que j’ai présenté ici, est exposée dans les couloirs de la station de métro Montparnasse-Bienvenüe à Paris durant tout l’été sur 130 mètres de long. La fresque représente le premier jour de la bataille de la Somme, en 1916, durant lequel 120 000 britanniques partirent à l’assaut des lignes allemandes. A la fin de la journée, on comptait 20 000 morts et 40 000 blessés.

PHO56fe18d0-fd20-11e3-9bc0-c6d28e2bf6a0-805x453