Étiquette : Le territoire national et sa population

Géographie de la population des enfants en situation de handicap en France métropolitaine

C’est le titre d’un article datant de 2019, publié dans la revue Santé publique. Il est consultable ici.
En voici un extrait : « L’enquête Handicap Incapacités Dépendance de 1998 a montré combien les inégalités sociales étaient marquées dans le domaine du handicap et proches de celles qui s’observent, par exemple, pour l’espérance de vie, ou encore pour les causes de décès : « un jeune, fils d’ouvrier, est deux fois plus souvent atteint d’une déficience qu’un enfant de cadre ». De même, un enfant d’ouvrier a sept fois plus de risque d’entrer en institution pour enfants handicapés qu’un enfant de cadre ou profession libérale. À handicap de gravité équivalente, la proportion d’enfants handicapés entrant en institution est trois fois plus élevée chez les ouvriers et les employés que chez les cadres et les professions intermédiaires.
Les enfants repérés par le registre du RHEOP, nés entre 2000 et 2004, ont des niveaux d’incapacité très rarement inférieurs à 50 %. Les familles les plus concernées par le handicap sévère sont des familles d’ouvriers, qui fournissent entre 26 et 30 % des effectifs d’enfants, alors que ces CSP ne représentent que 19 à 21 % de la population générale de ces départements.
Des travaux sur la déficience intellectuelle légère en Isère font des constats proches : on rencontre chez les enfants atteints de déficience intellectuelle légère un taux de parents ouvriers significativement plus élevé que la moyenne. Cette étude concerne 267 cas issus d’une population cible de 15 100 enfants nés en 1997 en Isère. Ces mêmes travaux sur la déficience intellectuelle légère font état de familles peu favorisées : 40 % des parents y sont sans diplôme.
À l’école comme au collège, quel que soit le handicap, un panel d’enfants en situation de handicap suivi par l’Éducation nationale révèle que « les parents [de ces enfants] appartiennent plus souvent à une catégorie sociale défavorisée d’inactifs ou d’ouvriers que de cadres ou de professions intermédiaires ». »

Taux d’enfants scolarisés en situation de handicap repérés par l’Education nationale (chiffres de 2019)

Le handicap en France

La « Loi Handicap » de 2005 définit le Handicap comme « toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant. »
L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) donne quant à elle la définition suivante : « Est appelé handicapé celui dont l’intégrité physique ou mentale est progressivement ou définitivement diminuée, soit congénitalement, soit sous l’effet de l’âge, d’une maladie ou d’un accident, en sorte que son autonomie, son aptitude à fréquenter l’école ou à occuper un emploi s’en trouve compromise. »
En France, le handicap concerne 12 millions de Français, soit 20% de la population et cela peut aller jusqu’à 40% de la population en prenant en compte les situations de handicap temporaires. L’INSEE estime que :
13,4% des Français ont une déficience motrice ;
11,4% sont atteints d’une déficience sensorielle (perte partielle ou totale d’un sens) ;
9,8% souffrent d’une déficience organique (liée aux organes vitaux) ;
6,6% sont atteints d’une déficience intellectuelle ou mentale ;
2 à 3% de la population utilise un fauteuil roulant.

Les projections concernant l’évolution de la population française

Dans le dernier numéro de la revue Population et sociétés de l’Institut national d’études démographiques (INED), publié lundi 14 février, des démographes anticipent une augmentation de la population française jusqu’en 2044, suivie d’une légère diminution, l’amenant à 68 millions d’habitants à l’horizon 2070.
Selon les nouvelles projections, le nombre de naissances devrait rester supérieur à celui des décès jusqu’en 2035. L’apport de l’immigration, devrait permettre à la population française de continuer à augmenter légèrement jusqu’à 2044, avec un pic à 69,3 millions d’habitants.
Selon les évolutions calculées par les démographes, la population française compterait au minimum 58 millions d’habitants et au maximum 79,1 millions en 2070.

D’après un article du Monde.fr

La France

Un article du journal Le Monde du 12 février.

Ce pays où un milliers (au moins) d’enfants dorment dans la rue et 50 000 en hébergement ou dans des abris de fortune. En novembre 2020, la Fondation Abbé Pierre dénombrait 300 000 personnes sans domicile en France toutes classes d’âges confondues, plus du double par rapport à l’année 2012 et avec une part croissante de femmes et d’enfants.