Catégorie : Travaux d’élèves

Jouer un procès en fac de droit

Des étudiants de la faculté de droit de Rennes ont organisé, mardi, le procès fictif de Tommy Shelby, héros de l’excellente série Peaky Blinders, se déroulant au Royaume – Uni dans les années 20.
Le procès fictif est un exercice qui rentre dans le cadre de la licence.Il s’agit de promouvoir une discussion sur différents sujets de société, d’appliquer une procédure que l’on apprend en cours, et de s’exercer à l’éloquence.
Tommy Shelby a été jugé pour acte de terrorisme, recel d’armes volées en bande organisée et pour meurtre. Pendant 1h30, les avocats se sont affronté, interrogeant les témoins qui se sont présentés à la barre. Les arguments et les petites phrases ont fusé et les époques se sont confondues dans le discours. Les références s’appuyaient sur la série mais aussi sur l’actualité, notamment avec l’affaire Benalla. La défense a cherché à démontrer le patriotisme de Tommy Shelby, connu pour ses actes de bravoure pendant la Grande guerre.
Le ministère public a finalement requis 5 ans d’emprisonnement à l’encontre de l’accusé, mais les jurés l’ont acquitté.

D’après un article de France 3 Bretagne.

Création d’un nuage de mots sur la Révolution

Capture d’écran 2019-02-09 à 10.55.34

Comme je devais décaler ma séance introductive sur la Révolution pour que ma stagiaire puisse y assister, j’ai proposé aux élèves de l’une de mes quatrièmes de construire collectivement un nuage de mots à partir de leurs représentations sur le sujet. Nous avons pour cela utilisé l’application Word Art, que j’ai découverte lors d’un stage la semaine précédente.
A la fin du chapitre, je vais demander aux mêmes élèves de fabriquer leur nuage de mots individuellement, en salle informatique.

Un timeline sur la Révolution en quatrième

Sur l’idée d’un collègue, Alexandre Godin, qui m’a gentiment communiqué ses documents, je vais faire fabriquer aux élèves de quatrième un jeu de cartes sur le modèle de Timeline. Comme ils ne connaissaient pas ce jeu, j’ai proposé à ceux qui avaient terminé en avance leur activité sur les caricature de faire une partie. Cela a bien fonctionné et les élèves ont l’air motivé pour commencer à construire le jeu à la rentrée des vacances d’hiver.

Capture d’écran 2019-02-07 à 08.01.02

Pour ce faire, je vais travailler avec la documentaliste. Les élèves vont se répartir en groupe de trois et faire des recherches pour compléter le verso des cartes de leur « famille » (il y en a 8). Une partie de la classe sera au CDI et l’autre dans ma salle, avec les documents de la bibliothèque de classe pour travailler.
Idéalement, je souhaiterais que tous les élèves possèdent à la fin une copie du jeu plastifié et qu’un exemplaire soit déposé au CDI et un autre dans ma salle.

 

Des valises pour se souvenir

Après avoir lu un roman sur le thème de la politique d’extermination des nazis, des binômes d’élèves d’une classe de troisième ont élaboré une valise telle qu’aurait pu en posséder le personnage de leur roman. Ce travail effectué en cours de français est exposé au collège et les élèves créateur vont expliquer leur travail aux autres lundi et mardi prochains. Je suis content d’avoir prêté quelques documents d’archives à certains pour leur travail.
Cela m’a rappelé la découverte par un étudiant en maîtrise de valises de déportés oubliées depuis 1942.

 

Une maquette du débarquement

Je suis très déçu par les exposés des troisièmes sur la Seconde guerre mondiale, bâclés le plus souvent et non respectueux des consignes données. Cet après – midi, un groupe avait pourtant construit cette maquette, mais à l’oral, elle n’a presque pas été exploitée… La plupart des groupe se sont contentés de Wikipédia pour travailler, en se satisfaisant de copier – coller des passages pour les lire en classe, le plus souvent pour la première fois et donc laborieusement.

 

Un débat au sujet de l’installation d’un centre de migrant sur l’île de Kos

Les élèves d’une des quatrièmes ont débattu ce matin en jouant le rôle d’habitants de la ville, de touristes ou de migrants. Avant de lancer le débat, j’ai passé un extrait de journal télévisé consacré à la question des migrants arrivant à Kos. Auparavant, les élèves avaient travaillé sur ce dossier présent dans le manuel Nathan :

capture d_écran 2019-01-09 à 17.06.44

Et en ouverture du thème, ils avaient travaillé sur un extrait du film Terraferma.

 

Le débat n’est pas tout à fait terminé, deux ou trois élèves n’ayant pas encore participé et les autres ayant encore envie de jouer leur rôle, ce qui semble les avoir inspiré.