Catégorie : La dernière séance

Pas sûr qu’on puisse le voir, mais cela a l’air intéressant

En 1933, Gareth Jones, journaliste indépendant, vient de publier la première interview d’Adolph Hitler tout juste promu chancelier. Le reporter veut enchaîner sur un entretien avec Staline pour percer le secret du « miracle soviétique », une réussite économique paradoxale alors que le pays est ruiné. Arrivé à Moscou, il se retrouve sous surveillance et son principal contact disparaît. On lui glisse à l’oreille que les ressources financières soviétiques émaneraient de l’ »or ukrainien ». Il parvient alors à fuir à Kiev, enquête, et découvre une terrible vérité, le génocide ukrainien qui fit entre 2,6 et 5 millions de morts en 1932-33.

Vous prendrez bien un peu d’optimisme ?

2040 est un film documentaire de Damon Gameau, sorti le 26 février 2020, qui me semble dans la droite ligne de Demain, sorti en 2015. Le réalisateur s’y demande à quoi pourrait ressembler leur futur en 2040 si nous adoptions simplement des solutions déjà disponibles pour le traitement de la nourriture, de l’énergie et de l’éducation ? Pour cela, il voyage de part le monde en s’appuyant sur des experts et des découvertes concrètes pour montrer que la sauvegarde de la planète est un objectif atteignable.
Le site Zéro de conduite propose un dossier pédagogique sur ce film.

Made in Bangladesh

Shimu, 23 ans, travaille dans une usine textile à Dacca, au Bangladesh. Face à des conditions de travail de plus en plus dures, elle décide avec ses collègues de monter un syndicat, malgré les menaces de la direction et le désaccord de son mari. Le site Zéro de Conduite propose un dossier pédagogique pour étudier ce film qui sort en salle le 4 décembre.

Une bataille en 1870

Il s’agit d’un extrait du film Champs d’honneur, de Jean-Pierre Denis, datant de 1987. Hiver 1869. Afin de sauvegarder la ferme familiale, Pierre Naboulet vend contre quelques pièces d’or son numéro de conscrit pour qu’Arnaud Florent, le fils d’un notable qui en a tiré un mauvais échappe au service militaire. A Reims, il apprend le métier de soldat, quand, au cours de l’été 1870, la guerre éclate. Pierre se retrouve sur le front en Alsace où il échappe au massacre qui anéantit l’armée française.