Étiquette : Bac

Toujours plus fort ! (?)

Le taux de réussite au baccalauréat 2016 a atteint 88,5 % selon les chiffres publiés samedi 9 juillet, après les oraux de rattrapage, par le ministère de l’éducation nationale.
Par voies, le taux de réussite est stable pour le bac général à 91,4 %, ainsi que pour le bac technologique à 90,7 %. Le taux de réussite augmente de 1,9 point pour le bac professionnel à 82,2 %.
Les mentions ont été obtenues par 48,2 % des candidats (40 % dans la voie professionnelle).
Le pourcentage de bacheliers dans une génération s’établit ainsi à 78,6 %.

L’oral d’histoire – géographie au rattrapage du bac en L/ES

En réponse à des questions posées, voici des extraits du bulletin officiel spécial n°7 du 6 octobre 2011.

« Durée : 20 minutes – Temps de préparation : 20 minutes »
« L’épreuve porte à la fois sur le programme d’histoire et sur celui de géographie de la classe de terminale » : le candidat est interrogé sur l’histoire et la géographie (pas ou), chacune des deux parties occupant à peu près la moitié du temps de l’épreuve.
« Le candidat tire au sort un sujet. Chaque sujet comporte une question d’histoire et une question de géographie. »
« Les questions du sujet portent sur des thèmes majeurs ou ensembles géographiques du programme. L’une des questions (histoire ou géographie) est accompagnée d’un document » : les questions posées doivent être suffisamment larges. L’examinateur prépare, avant l’oral, des documents avec questions.
« L’évaluation des réponses de chaque candidat est globale et doit utiliser tout l’éventail des notes de 0 à 20. L’examinateur évalue la maîtrise des connaissances, la clarté de l’exposition et la capacité à tirer parti d’un document. »
« Le questionnement qui suit l’exposé peut déborder le cadre strict des sujets proposés et porter sur la compréhension d’ensemble des questions étudiées. » : cela signifie que, dans un esprit de bienveillance ou pour faire grimper la note, l’examinateur peut « déborder » du sujet que le candidat a tiré au sort.