Étiquette : Bac

Objectif bac : accompli

Bravo Alice !

Pierre Carrée

Vous êtes nombreuses et nombreux à me demander si ma fille Alice a obtenu son bac. Alice est autiste et ne s’exprime pas à l’oral. Elle ne peut pas accéder à l’implicite. Pour elle, les épreuves orales et celles d’interprétation (français, philosophie) sont proprement inaccessibles.

Alors voilà : Alice a obtenu son bac et elle a même une mention assez bien.

C’est un long et rude combat qui s’achève aujourd’hui pour elle, avec ce sésame pour s’engager plus avant si elle le souhaite. Mais pour nous aussi c’est un aboutissement. Les parents d’élèves à besoins particuliers le savent, c’était vraiment un défi. Nous avons heureusement reçu de l’aide, des personnels de son lycée et de l’inspection.

Je suis infiniment fière de ma fille. Elle a fait preuve d’un courage, d’une ténacité et d’une intelligence qui m’ont impressionnée. Nous ne savions pas si c’était possible, le bac. Et elle a même…

Voir l’article original 16 mots de plus

L’avenir paraît sombre

Est-il encore pertinent de vouloir élever les esprits de certains élèves de lycée, s’ils peuvent écrire ceci ? Remarque, ils n’écrivent pas la même chose à Emile Zola ou Victor Hugo, c’est déjà positif, non ? A moins qu’ils n’aient pas trouvé leur compte Twitter.
Sylvie Germain a donné son avis sur ces messages au Figaro :
« Comprenez-vous ce déferlement de haine sur les réseaux sociaux?
Je ne suis qu’un prétexte, je ne me sens pas concernée personnellement. Je suis plutôt inquiète du symptôme que cela révèle. C’est grave que des élèves qui arrivent vers la fin de leur scolarité puissent montrer autant d’immaturité, et de haine de la langue, de l’effort de réflexion autant que d’imagination, et également si peu de curiosité, d’ouverture d’esprit. Le passage à analyser n’était pas délirant, le vocabulaire était accessible, mais certains se contentent d’un vocabulaire si réduit, riche seulement en insultes et en invectives, que tout écrit un peu élaboré leur est un défi, un outrage.
Les plus «vénères» se sont donc défoulés (propos grossiers, goguenards, agrémentés parfois d’intimidations…, et montages photos et vidéos visant à me ridiculiser). Je n’éprouve même pas de colère, seulement de la désolation devant tant d’aveuglement et d’absence de remise en cause (s’ils ratent leur épreuve de français ce sera à cause de mon texte «de m… qui va niqué leur bac» (sic), pas du tout à cause de leur manque de travail et de réflexion), devant aussi leur rejet hargneux de la culture qui leur est dispensée au lycée. Ils veulent des diplômes sans aucun effort, se clament victimes pour un oui pour un non et désignent comme persécuteurs ceux-là mêmes qu’ils injurient et menacent. Quels adultes vont-ils devenir?… J’espère que cette flambée de rage, où comme toujours le mimétisme et le goût de la surenchère électrisent la meute, va retomber aussi vite qu’elle a éclaté. Tout cela est aussi absurde qu’affligeant. « 

EDIT : des collègues correcteurs proposent de recopier des extraits de copies qui font une belle analyse du texte de Sylvie Germain, pour montrer que tous les élèves de première ne sont pas des des incultes haineux. C’est à lire ici.

Les dates du bac 2021 et son organisation

L’épreuve de philosophie aura lieu le jeudi 17 juin 2021 dans la matinée. Exceptionnellement cette année, les candidats pourront choisir entre trois sujets de dissertation, au lieu de deux, en plus de celui de commentaire-analyse de texte.
Le Grand oral, nouveauté de cette session au bac général et technologique, se déroulera du lundi 21 juin au vendredi 25 juin. En raison de l’épidémie de Covid-19, les trois évaluations communes des classes de première et de terminale, ainsi que les épreuves de spécialité, qui devaient se dérouler du 15 au 17 mars, ont été annulées et remplacées par le contrôle continu.
Les épreuves écrites de français en classe de première se dérouleront le jeudi 17 juin. Les épreuves orales de français se dérouleront ensuite du 21 juin au 2 juillet. Le nombre de textes à présenter par les élèves est ramené à quatorze minimum dans la voie générale (au lieu de vingt) et sept textes minimum dans la voie technologique (au lieu de douze).
Les élèves qui suivent des cours à distance, via le Centre national d’enseignement à distance (Cned), passeront par contre le bac en intégralité avec les épreuves communes à partir du 10 mai et les épreuves de spécialité du 7 au 9 juin.
D’après un article de Ouest France.

Le bac 2020 -2021 : la grande inconnue ?

Grâce à une ordonnance publiée le 24 décembre au journal officiel, le gouvernement s’autorise à adapter les modalités du baccalauréat et d’autres examens en fonction de l’évolution de l’épidémie de Covid-19, jusqu’à deux semaines seulement avant le début des épreuves.
Le texte de l’ordonnance prévoit que des adaptations des épreuves puissent être décidées sur leur nature, leur nombre, leur contenu, leur coefficient ou leurs conditions d’organisation, qui peut notamment s’effectuer de manière dématérialisée. L’annulation des évaluations communes prévues en première et terminale a déjà été décidée, au profit du contrôle continu, comme pour la session 2019 -2020.