Étiquette : Inégalité devant l’éducation

Géographie de la population des enfants en situation de handicap en France métropolitaine

C’est le titre d’un article datant de 2019, publié dans la revue Santé publique. Il est consultable ici.
En voici un extrait : « L’enquête Handicap Incapacités Dépendance de 1998 a montré combien les inégalités sociales étaient marquées dans le domaine du handicap et proches de celles qui s’observent, par exemple, pour l’espérance de vie, ou encore pour les causes de décès : « un jeune, fils d’ouvrier, est deux fois plus souvent atteint d’une déficience qu’un enfant de cadre ». De même, un enfant d’ouvrier a sept fois plus de risque d’entrer en institution pour enfants handicapés qu’un enfant de cadre ou profession libérale. À handicap de gravité équivalente, la proportion d’enfants handicapés entrant en institution est trois fois plus élevée chez les ouvriers et les employés que chez les cadres et les professions intermédiaires.
Les enfants repérés par le registre du RHEOP, nés entre 2000 et 2004, ont des niveaux d’incapacité très rarement inférieurs à 50 %. Les familles les plus concernées par le handicap sévère sont des familles d’ouvriers, qui fournissent entre 26 et 30 % des effectifs d’enfants, alors que ces CSP ne représentent que 19 à 21 % de la population générale de ces départements.
Des travaux sur la déficience intellectuelle légère en Isère font des constats proches : on rencontre chez les enfants atteints de déficience intellectuelle légère un taux de parents ouvriers significativement plus élevé que la moyenne. Cette étude concerne 267 cas issus d’une population cible de 15 100 enfants nés en 1997 en Isère. Ces mêmes travaux sur la déficience intellectuelle légère font état de familles peu favorisées : 40 % des parents y sont sans diplôme.
À l’école comme au collège, quel que soit le handicap, un panel d’enfants en situation de handicap suivi par l’Éducation nationale révèle que « les parents [de ces enfants] appartiennent plus souvent à une catégorie sociale défavorisée d’inactifs ou d’ouvriers que de cadres ou de professions intermédiaires ». »

Taux d’enfants scolarisés en situation de handicap repérés par l’Education nationale (chiffres de 2019)

Une radio pour les femmes en Afghanistan

Lancée le 8 mars 2021 lors de la journée des droits des femmes, cette radio afghane est faite par les femmes pour les femmes. Begum permet pour l’instant un espace de liberté et d’expression aux femmes et reste le seul média à fournir l’accès à l’éducation des jeunes filles.
Au total, six matières sont proposées, les cours durent 30 minutes, le matin en dari, l’après-midi en pachtu, les deux principales langues du pays, afin de toucher le public le plus large possible. « Radio Begum » émet dans sept provinces.
Mais après une année d’existence, les fonds de la radio commencent à s’épuiser. Aucune organisation internationale n’a apporté d’aide même si, lors d’une visite en fin d’année dernière, la représentant des Nations Unies a applaudi des deux mains le projet et que l’ambassadeur de France en Afghanistan a partagé son enthousiasme avec un « Nous sommes avec vous ». Mais son engagement semble s’être limité depuis à son compte Twitter.

Un reportage de France Inter sur la radio, datant de février 2022.