Étiquette : Antiquité

Faire (vraiment) de l’histoire avec un jeu vidéo ?

Le « Discovery Tour », un mode éducatif pour le jeu Assassin’s Creed Origins, est sorti mardi 20 février, quatre mois après le jeu. C’est la première franchise d’Ubisoft à être déclinée en version pédagogique. Elle propose 75 promenades thématiques, qui durent de deux à vingt minutes, référencées dans un grand menu. Elles sont gratuites pour les possesseurs du jeu, mais le « Discovery Tour » peut aussi être acquis séparément, uniquement sur PC toutefois, moyennant 20 euros. Je précise donc que je n’ai pu le tester moi-même.
Les thématiques explorées sont la géographie (découverte du Nil en bateau),l’histoire, la vie quotidienne, la religion, la construction (les pyramides évidemment), l’urbanisme, dans l’Égypte antique. Si certains passages sont ennuyeux, notamment dans l’introduction (ce qui est dommage, car cela risque de rebuter certains) la plupart des promenades pédagogiques proposées sont intéressantes.
Chaque leçon prend la forme d’une déambulation étroitement balisée. Au sol, un chemin très précis est tracé en jaune, marqué de points symbolisés par un halo lumineux. À chaque point, une petite minute d’explications attend le joueur, enrichie par un complément visuel : photographies de statuettes, bas-reliefs, cartes, documents historiques.
Le niveau requis pour comprendre les leçons varie beaucoup. Le module sur Champollion, par exemple, est uniquement accessible aux personnes avec des connaissances en linguistique. Les leçons les plus simples, en revanche, sont accessibles aux adolescents.
Le « Discovery Tour » néglige aussi les possibilités pédagogiques offertes par l’interactivité. La déambulation donne accès à une compréhension inédite : le plan d’une pyramide, par exemple, est beaucoup plus clair lorsqu’on a l’occasion de l’arpenter soi-même, de s’y accroupir, et de l’escalader, que lorsqu’on est assis devant une télévision. Mais malheureusement, le joueur ne doit jamais répondre à une question. À aucun moment une activité ne lui est proposée. Pédagogiquement parlant, le « Discovery Tour » est plus proche d’un documentaire que d’un jeu vidéo.
Le canevas un peu répétitif du parcours est égayé par quelques tranches de vie, reconstituées en trois dimensions : récolte du vin, procession religieuse, levage de pierre. S’il le souhaite, le visiteur peut toutefois sortir du cycle des leçons pour explorer l’immense univers 3D du jeu, mais seul et sans explications.
Autre point gênant, certains bâtiments ne devraient pas figurer dans certaines villes même si Ubisoft l’explique dans plusieurs leçons. Dans un autre genre, les parties intimes des statues ont été recouvertes de pudiques coquillages !
En conclusion, ce logiciel n’est pas sans défaut, mais il a le mérite d’exister et si les jeux Assassin’s Creed ne permettent pas aux adolescents d’apprendre en histoire, ce module pédagogique le permet, un peu. L’attention est donc louable et à reproduire, par exemple pour les anciens épisodes, en tenant compte des critiques.

D’après un article du Monde.fr

Bientôt un musée de la civilisation gallo-romaine à Nîmes

La ville de Nîmes a réussi à conserver pendant plus de 2000 ans un ensemble monumental antique important. Avec Rome, elle représente l’un des témoignages urbains les plus complets de la civilisation romaine en Occident. Ces monuments extrêmement bien conservés et leur place dans la cité ont eu une influence considérable sur l’architecture des siècles suivants, avec notamment l’utilisation d’éléments stylistiques et ornementaux empruntés à l’Antiquité, mais aussi par l’organisation de l’espace urbain moderne.

maison-carree-31
 la Maison Carrée

Sept de ces monuments sont protégés au titre des Monuments Historiques : la Maison Carrée, l’Amphithéâtre, le Sanctuaire de la Fontaine, le Bassin de la source, le Temple de Diane, le Castellum Aquae et le rempart romain.

Nîmes_Musée_de_la_Romanité_(16382610196)
 une vue d’artiste du musée en situation

Le 2 juin 2018, la ville de Nîmes ouvrira les portes du Musée de la Romanité. Situé face aux célèbres Arènes, ce musée présentera les collections archéologiques de la Ville (environ 5000 artefacts) en soulignant l’influence qu’ont eue les constructions de l’époque sur le développement de Nîmes. Les visiteurs feront un saut dans l’époque gallo-romaine et découvriront des pièces exceptionnelles dans une scénographie innovante : réalité augmentée, technologies audiovisuelles, projections immersives, cartographies interactives…

870x489_museeromanitefacadeexterieure
Le bâtiment, imaginé par l’architecte Elizabeth de Portzamparc, fera écho à l’histoire de la ville avec sa façade drapée telle une toge romaine, aux milliers de carreaux de verre qui forment une mosaïque moderne. Habitants et touristes pourront le traverser le long d’une rue intérieure, suivant le tracé de l’ancien rempart augustéen. Le musée sera également l’écrin d’un jardin archéologique et méditerranéen de 3500 m2.

 

On buvait déjà du vin en Sicile il y a 6000 ans

515
Les jarres contenant le résidu de vin. Photographie : Davide Tanasi

Des archéologues ont découvert que l’on produisait du vin en Sicile beaucoup plus tôt qu’on ne le pensait. L’équipe de chercheurs à l’origine de cette publication a analysé les résidus organiques récupérés dans le fond d’une jarre datant de 4 000 ans avant notre ère. Cette poterie avait été découverte en 2012 dans une grotte de Monte Kronio, non loin du port de Sciacca, en Sicile.
Avant cela, les spécialistes pensaient que la culture du vin en Sicile était arrivée avec la colonisation de l’île par les Grecs vers 1200 avant J.-C.

D’après un article du Guardian.

Le transport des conteneurs

Voici une animation réalisée dans le cadre de l’exposition « De l’amphore au conteneur », présentée entre le 15 octobre 2014 et le 28 juin 2015 au musée de la Marine.  Elle peut être utilisée en quatrième.

D’autres vidéo sont plutôt historiques :

Carto n°42

Il va paraitre sous peu.

Couv_CARTO42_72dpi_Web

DOSSIER L’ÉGYPTE DES PHARAONS : 3 500 ans d’histoire au carrefour du monde

L’ACTUALITÉ VUE PAR LES CARTES
Europe
Guyane : un « printemps français » aux Amériques
Tourisme en France : vive le camping !

Moyen-Orient
Yémen : une guerre sans aucun répit
Syrie, le mirage d’une solution politique
L’Arabie saoudite regarde vers l’Asie
Jérusalem : quand l’archéologie devient une arme

Afrique
Algérie : le régime en quête de solutions
Sahara occidental : vers la reprise du dialogue ?
« Nollywood », le géant du cinéma africain

Décryptage
Géoéconomie des diamants : un marché sous surveillance

Enjeux internationaux
La musique, une industrie en pleine révolution (carte détachable)

Asie-Océanie
Corée du Sud : crise intérieure et extérieure

Amériques
États-Unis – Canada : un mariage sans divorce possible
La Californie peut-elle se séparer des États-Unis ?

L’ŒIL DU CARTOGRAPHE : des cartes pour les enfants

ENVIRONNEMENT
L’éolien en Europe : une énergie en plein essor
Algues vertes : un enjeu sanitaire majeur en Bretagne

HISTOIRE
Retour sur… Paysages et portraits urbains de la Renaissance
Les grandes batailles : La bataille de Cannes (2 août 216 avant Jésus-Christ)