Étiquette : Seconde guerre mondiale

Une application sur les lieux de mémoire de la Résistance.

Une application mise en service par la Fondation de la Résistance recense les lieux de mémoire de la Seconde Guerre mondiale. Cette application mobile, disponible pour tous les systèmes d’exploitation, permet de :
– géolocaliser les lieux de mémoire se situant à proximité et découvrir les évènements associés ;
– rechercher les lieux de mémoire dans d’autres secteurs géographiques ;
– photographier et envoyer à l’équipe du département AERI (Association Expositions de Résistance intérieure) les lieux manquants pour contribuer à l’enrichissement de l’application.
L’application est connectée au Musée de la Résistance en ligne, où tous les historiques des lieux recensés (plus de 1700 lieux sont déjà recensés et présentés par une équipe d’historiens) sont archivés. Accessible à tous, cette application permettra par exemple aux élèves qui étudient cette période, d’aller dans les rues de leur ville avec leurs professeurs à la recherche des lieux de mémoire et de photographier les lieux non répertoriés, contribuant ainsi à l’enrichissement de la mémoire collective.
À signaler aussi, sur le site du Musée de la Résistance en ligne, deux expositions virtuelles : la « Résistance par les événements » et la « Résistance par les objets ». Dans cette seconde exposition notamment, une dizaine d’objets ont été traités en réalité virtuelle et offrent des pistes pédagogiques intéressantes.
D’après l’application, il n’y a pas de lieu de mémoire répertorié à Maromme, alors que j’en connais au moins un, non loin du collège. Peut-être pourrais-je en parler aux élèves pour qu’ils photographient la plaque et l’ajoutent à l’application ?

 

Rédaction d’articles sur le blog de la classe

 

Après avoir étudié des documents sur la France dans la Seconde guerre mondiale dans le manuel, les troisièmes ont rédigé, par groupe, des articles sur le blog de la classe du site du collège. En voici deux terminés, les autres seront en ligne demain :

Capture d_écran 2017-11-15 à 07.59.15

Capture d_écran 2017-11-14 à 17.17.21Capture d_écran 2017-11-14 à 17.17.40

Je ne suis intervenu ni sur le contenu ni sur l’orthographe et la construction des phrases, mais je leur avais demandé d’y être vigilant puisqu’ils allaient être lus par du public. Cela fera partie de mes critères d’évaluation.

Portrait d’Heinrich Himmler

Le 6 mai 1945, des soldats de la 88e division de l’armée américaine pénétrèrent dans la demeure de Heinrich Himmler et sa famille à Gmund, en Bavière. Bravant l’obligation de remettre les documents saisis aux autorités militaires, ils ont conservé les centaines de lettres, journaux intimes et photographies collectés sur place. Ces fragments de mémoire, retrouvés à Tel-Aviv il y a une dizaine d’années seulement, constituent la base de ce portrait du chef de la SS et de la police, ministre de l’Intérieur du Reich, responsable de la mise en œuvre de la « solution finale », le programme d’extermination nazi.
Lues en voix off par des comédiens, les lettres échangées par Himmler avec ses parents, son épouse, sa fille ou sa secrétaire et maîtresse sont illustrées par des images d’archives couvrant un demi-siècle d’histoire allemande.
Ce documentaire essaie de montrer l’entrechoquement entre les images des horreurs commises et la banalité des tracas quotidiens du bourreau, offrant une immersion glaçante dans la vie privée et la pensée d’un des plus grands criminels du XXe siècle.

A voir quelques jours encore sur le replay d’Arte.

Et pourquoi pas un costume de Rohingya ?

DMNTe8-X0AEa8N5

À l’occasion d’Halloween, le site américain Hallowen Costumes, a proposé un moment un déguisement d’Anne Frank. L’annonce a été retirée depuis devant l’indignation légitime qu’elle a soulevée.

DMQEmpRWkAAB_8b
Selon les médias, l’article n’a cependant pas totalement disparu du marché et reste à vendre sur certains sites sous d’autres appellations comme celle de « réfugiée de la Seconde Guerre mondiale ».
Certains comportements sont vraiment à vomir !

 

Des Indochinois étaient forcés à cultiver le riz en Camargue durant la Seconde guerre mondiale.

couv_9782849532898_grande

Cette bande dessinée raconte l’histoire des 20 000 travailleurs forcés indochinois employés dans les années 40 à la culture du riz en Camargue. Elle est co-signée par Pierre Daum, journaliste, et Clément Baloup, dessinateur et scénariste.

EDIT : Pour en savoir plus, vous pouvez consulter ce site et  ce mémoire de maitrise datant de 1988. Merci à l’auteur du site de m’avoir signalé ces documents.

Une clémence pédagogique

Condamné à six mois de prison avec sursis et 18 000 euros d’amende en première instance en juin 2015, l’ancien député fédéral belge Laurent Louis a vu sa peine suspendue en appel sous condition. Il était jugé pour avoir minimisé le génocide juif de la Seconde guerre mondiale sur son blog personnel.
La cour d’appel a suspendu pendant cinq ans le prononcé, à condition que Laurent Louis se rende une fois par an, et ce pendant cinq ans, dans un camp de concentration et en fasse le compte rendu sur son blog personnel. S’il refuse de le faire, la suspension du prononcé sera annulée.
Cette condition avait été proposée par le prévenu.

D’après un article du Soir.be