Étiquette : Première guerre mondiale

La Grande guerre en animation

17050812342619514315025633

Les multiples initiatives lancées pour commémorer le centenaire de la Grande Guerre ont amené les auteurs de courts métrages d’animation à s’interroger sur ce qu’ils avaient à en dire.
Ce DVD propose une sélection d’œuvres évoquant la première guerre mondiale, établie en partenariat avec le festival du cinéma d’animation Anima de Bruxelles.
Aux côtés d’œuvres de réalisateurs confirmés (Dave Unwin, Bruno Collet, Claude Cloutier) sont présentées celles de jeunes auteurs, parfois encore étudiants, qui se réapproprient la mémoire collective (Lucrèce Andreae, Yancouba Dieme, Rémi Durin, etc.) .
Les neufs films d’animation du DVD :
La Détente de Pierre Ducros et Bertrand Bey (2009)(durée : 8 minutes)
Trois petits points du Collectif de l’Ecole des Gobelins (2010) (durée : 3 minutes)
Lien du Collectif de Supinfocom (2010) (durée : 6 minutes)
De si près de Remi Durin (2009) (durée : 12 minutes)
Le jour de gloire de Bruno Collet (2007) (durée : 6 minutes)
Poppy de James Cunningham (2009)(durée : 10 minutes)
La tranchée de Claude Cloutier (2010) (durée : 5 minutes)
Lettres de femmes de August Zanovello (2013) (durée : 11 minutes)
Wargame de Dave Unwin (2001) (durée : 28 minutes)

On pourra trouver d’autres courts métrages sur la Première guerre mondiale ici , et encore .

Instantané d’histoire : 1914

Le 2 août 1914, la France décréta la mobilisation générale. Louis Danton, 30 ans, était sous-officier de réserve. Il partit au front en emportant son appareil photo et une poupée offerte par sa fiancée. Baptisée « Toto » elle l’a accompagné de la Marne à la Champagne sur tous les champs de bataille du début de la Première guerre mondiale.

Ce documentaire est à voir quelques jour encore sur le replay d’Arte.

Cessez-le-feu

Capture d_écran 2017-04-30 à 16.58.10

J’ai vu ce film cet après-midi. Les personnages sont très intéressants et les acteurs les incarnent magnifiquement. Le film est tout à fait visible par des élèves de troisième ou de lycée.

img_1765_1-3001983
Reconstitution d’une tranchée en Anjou, pour le tournage du film

La scène d’ouverture, se situant dans les tranchées durant la Première guerre mondiale, est très réaliste et peut aider à comprendre la dureté et l’horreur des combats.
L’histoire du frère de Georges, revenu sourd et muet de la guerre à cause d’un traumatisme psychologique, illustre magnifiquement le sort des soldats blessés durant le conflit et leur difficulté de réinsertion dans la vie « normale ».
Le périple de Georges en Afrique entre 1919 et 1923 permet d’esquisser la colonisation et le rôle des soldats africains durant la guerre.
On assiste aussi aux opérations de nettoyage des champs de bataille dans les années 20, pour lesquelles fut employée une main d’oeuvre surtout indochinoise.

Scène de la vie des poilus

IMG_7925
Une tranchée

Certaines photos de mon album illustrent la vie des soldats en général. En voici quelques unes.

–  des scènes de « combat » :

–  Des scènes de la vie quotidienne :

A propos de la vie quotidienne, deux photographies évoquent un progrès en 1917, avec des douches et un appareil pour désinfecter les vêtements, offerts par les Américains.

IMG_7878IMG_7879

On trouve aussi une photo montrant des tirailleurs observant l’ascension d’un ballon :

IMG_7857