Catégorie : Lire un peu !

La vie sous l’Ancien Régime

Les éditions Perrin m’ont aimablement envoyé La vie sous l’Ancien Régime, d’Agnès Walch, dont j’ai presque achevé la lecture. Une lecture facile et agréable , avec des chapitres courts mais synthétiques qui abordent l’ensemble des thèmes de la vie quotidienne. Je regrette simplement que l’auteur se soit focalisée sur la vie des grands personnages de l’époque le plus souvent, négligeant un peu le peuple. Agnès Walch a eu recourt aux mémoires des habitués de la Cour mais a peu utilisé d’autres sources, indirectes mais riches comme les archives judiciaires par exemple.  On est trop souvent dans l’accumulation d’anecdotes à mon goût, certes plaisantes, mais dont on ne peut pas toujours tirer des généralités.

Ils sont parmi les derniers










Sophie Nahum est réalisatrice de documentaires. Après avoir travaillé pour les grandes chaînes, et notamment Arte, elle décida de produire ses films de manière indépendante. Elle se consacre depuis plusieurs années au projet « Les Derniers » :
Ils ne sont plus nombreux à pouvoir témoigner des camps de concentration. À peine une centaine d’hommes et de femmes, qui se sont longtemps tus face à une France d’après-guerre peu encline à les écouter. Rescapés grâce à une succession de hasards avant tout, ils ont su se reconstruire avec un courage remarquable. Sophie Nahum est allée à la rencontre des « Derniers », pour une série de documentaires courts, dont elle a finalement fait un livre. Les témoignages croisés s’y font écho tout en laissant apparaître la singularité de chaque destin.

J’ai commandé ce livre pour la bibliothèque de classe.

Un essai sur la fin du Moyen Âge

Les éditions Perrin m’ont gentiment envoyé le dernier ouvrage de l’historien Joël Blanchard, intitulé La fin du Moyen Âge, dans lequel il se propose de réhabiliter cette période délimitée par le règne des premiers Valois, de 1328 à 1515. En 280 pages, il raconte une fin de Moyen Âge savante, bouillonnante d’idées neuves et traversée d’une grande vitalité créative, en dressant le paysage culturel, politique et militaire du royaume de France en ce temps-là. Il rejoint ma pile de livres à lire, mais je compte l’entamer après le recueil de Michelle Perrot.