Catégorie : Apprentissage de la langue

Une série de bandes dessinées muettes pour travailler l’écriture en ULIS l’an prochain

En parcourant le blog La classe de Chouette – mama, je suis tombé sur son utilisation d’une bande dessinée muette pour faire écrire les élèves. Le premier tome de la série Anuki est paru d’abord à l’Ecole des loisirs, puis a été repris aux éditions de la Gouttière et complété avec 9 autres tomes de l’histoire du petit indien.

Une méthode de lecture développée par un orthophoniste

Ce matin, ma femme a reçu cela, gracieusement envoyé par l’éditeur.
Apili est une méthode de lecture syllabique et gestuelle développée par un orthophoniste. Elle s’appuie sur l’humour qui permet, selon l’auteur, d’améliorer l’attention, la motivation, la mémorisation, la communication, la sociabilisation. De même, il diminue le stress et réduit les tensions.
Les éléments du livre ont été pensés et choisis afin de faciliter la lecture (grande police de caractère, pages aérées, illustrations colorées). Le livre est accompagné d’un cahier d’entrainement à l’écriture, d’un livret de textes progressifs pour les plus jeunes, d’un jeu de cartes reprenant les phrases de la méthode et leurs illustrations et d’un sous-main reprenant les voyelles et les consonnes (associées aux gestes pour mémoriser et à la forme de la bouche pour la prononciation) et les graphies.
Je vais étudier de près cette méthode afin de voir si je peux l’utiliser dans le dispositif ULIS.

Le clavier Métalo

Autre découverte faite lors de la formation d’hier : le clavier Métalo.

Cette application pour tablette ou téléphone (Android ou Apple) permet d’aider les élèves à écrire les mots avec la bonne orthographe. Elle est aussi accessible en ligne sur ordinateur.

Voici le clavier en version classique
L’élève commence à taper le mot qu’il veut écrire
L’application lui propose alors les mots avec les lettres qu’il a indiqué, il ne lui reste qu’à recopier le bon.
Pour les plus grands, on peut personnaliser un deuxième clavier, sans les illustrations par exemple.

L’écriture d’un récit en ULIS

Comme je lis ou fais lire aux élèves des récits mythologiques avec Le feuilleton de Thésée et l’Odyssée, j’ai décidé de leur  faire imaginer un récit fantastique en travail d’écriture suivi sur plusieurs semaines.

Ils doivent d’abord chacun  imaginer un héros enfant ou adolescent vivant dans notre monde en 2022, à l’aide d’une fiche trouvée sur Internet. Ils doivent ensuite expliquer comment il se retrouve plongé dans la Grèce mythologique.
Arrivé à ce point du récit, j’essaie de leur faire compléter une tableau du schéma narratif afin qu’ils anticipent la suite de leur histoire.

Cet exercice n’est pas facile du tout pour la plupart d’entre eux, mais plusieurs sont très motivés et s’investissent beaucoup, passant une grande partie des séances à réfléchir et à écrire. La difficulté est de parvenir à les « décoller » des mangas ou anime qu’ils lisent ou regardent et qui monopolisent une grande partie de leur imaginaire, afin de leur faire découvrir celui de la mythologie grecque. J’espère parvenir au bout du travail et pouvoir fabriquer à chacun le livre renfermant leur histoire mythologique.

L’un des moments clé de l’histoire sera bien sûr le combat contre le méchant de l’histoire (l’un des élèves a choisi Hadès !) dont je voudrais qu’ils soignent la description à l’aide de cette fiche :