Catégorie : Apprentissage de la langue

Exercice d’écriture improvisé en Ulis

Ce matin, dans le dispositif Ulis, les élèves ont été intrigués par les vieux albums photos que j’ai amené pour le projet français – histoire sur l’écriture de lettres durant la Première Guerre mondiale, en troisième. Je les ai donc laissé feuilleter les trois albums remplis de photos de la fin du XIXe siècle et du début du XXe, en répondant à leurs questions très diverses.
Profitant de leur intérêt, j’ai proposé ensuite un exercice d’écriture consistant à choisir une photo et à la décrire sur le cahier. Voici le résultat de ce travail.

Pour aider l’élève qui a choisi la photo des trois soldats, qui est en cours d’apprentissage de la lecture et de l’écriture, nous avons utilisé les pièces du jeu Lexicon pour qu’il compose les mots qu’il me disait (sans se préoccuper de l’orthographe). On voit que la plupart des élèves ont un défaut d’imagination ainsi que de vocabulaire que j’ai déjà rencontré précédemment et sur lequel je vais travailler cette année. 

Des commandes pour le dispositif Ulis

J’ai passé commande de trois dictionnaires Diclé auprès de la gestionnaire de mon établissement, en espérant qu’elle ait les fonds nécessaires.
De mon côté, j’ai fait une grosse commande sur le site Mon école :
– deux livres pour la lecture suivie (niveau CE1 – CE2 et CM1 – CM2). Ils ont la particularité d’être des livres dont vous êtes le héros et l’avantage d’être fournis avec des fichiers pédagogiques. De plus, un seul livre suffit pour la classe, car tout est photocopiable.
– Le jeu Multi Héros dont j’ai parlé ici, pour apprendre ou réviser les tables de multiplication.
– le jeu Il était temps , pour apprendre la conjugaison et l’emploi du passé, du présent et du futur.

A la recherche du verbe perdu

Le blog Un an d’école en Ulis école propose un jeu pour aborder différents points en conjugaison avec les élèves : reconnaître passé, présent ou futur / trouver le verbe conjugué dans une phrase / trouver l’infinitif / classer dans le groupe correspondant. Il va trouver sa place dans le dispositif Ulis car mes collégiens ont beaucoup de mal (c’est peu dire…) avec la conjugaison. 

Axe de travail en Ulis

En plus de trouver des parades aux difficultés d’apprentissage, évidente en dispositif Ulis, je me bats en ce moment avec la plupart des élèves au sujet du vivre ensemble : ne pas s’insulter (même pour rire…), ne pas se moquer, ne pas se menacer, respecter la parole de l’autre, est un apprentissage quotidien et parfois fastidieux. Je suppose que les élèves sont en phase de test afin de connaitre mes limites, et certains les ont déjà atteintes. Mais j’ai hâte de passer à autre chose.
Du côté de la lecture, justement, c’est compliqué pour une partie des élèves (en dehors de celui qui est en apprentissage). Le test de fluence de sixième, que j’ai fait passer aux douze élèves, m’a montré que lire les fatigue vite et que la pauvreté de leur vocabulaire nuit à la compréhension globale des textes proposés. Pour les faire progresser, j’ai donc proposé un petit tournoi de lecture à voix haute à partir de la semaine prochaine, pour lequel je vais réutiliser les documents du dispositif Automatiser le décodage que nous avions mis en place depuis deux ans au collège. Au sujet du vocabulaire, je vais chercher et proposer des activités afin d’enrichir progressivement leur lexique, sans doute en utilisant ces deux séries de  ressources d’abord.

Cela se passe en Ulis

Depuis lundi, dans le cadre du dispositif Ulis, nous avons travaillé beaucoup de chose. Je suis en effet en phase d’observation, afin de comprendre ce que savent faire ou non les élèves. La lecture pose nettement problème à une majorité,  à cause de difficultés (l’un des élèves est toujours en apprentissage, au niveau CE1) ou du manque d’habitude et d’envie (dès que le texte dépasse dix lignes, la plupart des élèves se disent « fatigués »). Mais le plus étonnant pour moi sont la grammaire et la conjugaison, qui ne fait pas beaucoup sens pour une majorité : distinguer le verbe, le sujet d’une phrase ou à quel temps le verbe est conjugué sont des  activités qui les rendent perplexes. Les exercices d’écriture montrent également une grande hétérogénéité du groupe.
En mathématiques, l’une des élèves ne maîtrise pas bien les notions d’unité, dizaine et centaine (j’ai donc sorti le matériel de numération). De même, j’ai du réviser avec elle les figures géométrique de base et la notion d’angle droit. Les autres peinent sur les conversions de longueur, même avec le tableau. Tous additionnent et soustraient correctement des nombres entiers mais ils ne connaissent pas le principe de la division. L’utilisation de la règle, du compas et de l’équerre est difficile pour quelques uns. 

Une ressource pour travailler la lecture

Merci d’avoir signalé cette ressource pédagogique accessible ici

Des jeux de maths, français et histoire pour l’Ulis

Dans la boîte en plastique, il s’agit du Chromino. Genius n’est pas extraordinaire, mais on peut réutiliser le matériel pour en faire autre chose.
Du classique pour mémoriser les dates et se repérer dans le temps et un jeu coopératif sur la Première Guerre mondiale.

Le matin, après le petit-déjeuner, ma femme me fait essayer des jeux qu’elle a ramenés de son club maths et qu’elle pense adaptés pour le dispositif Ulis. En plus de ceux qui sont en photo, je vais acheter 6 qui prend, Digit et Petit architecte. Je vais aussi réutiliser certains jeux que je proposais en cours d’histoire-géo.