Catégorie : Orientation

Pour travailler l’orientation en ULIS

Cette année, je vais utiliser des fiches trouvées sur Internet afin d’aider les élèves de quatrième et troisième du dispositif à préparer leur orientation.

L’atelier copie sur la découverte des CAP issu du blog Maxi Prof en Segpa

Un beau métier

France 2 propose en replay un documentaire sur le métier de boucher. Un métier que j’aurais aimé faire, sans aucun doute. Il permet aussi d’aborder la formation, avec des extraits sur le CAP. On y voit bien les inconvénients et les défauts de ce métier, y compris dans l’apprentissage en boucherie artisanale ou en grande surface. Pour ceux qui voudraient en voir ou en entendre plus sur ce métier, j’ai déjà parlé sur ce blog d’une émission de radio et d’un documentaire en DVD.

Une application pour la découverte professionnelle

Wilbi est une application gratuite qui permet de découvrir une multitude de métiers. Elle propose de découvrir le quotidien de nombreux professionnels de plusieurs façons :
– en explorant un grand choix de métiers ;
– en s’abonnant au profil d’un professionnel pour recevoir au fil de la journée et durant une semaine une story sur le quotidien de son métier ;
– en approfondissant la découverte d’un métier par l’intermédiaire de ressources complémentaires : des films et séries autour d’un métier, des podcasts à écouter, des fiches sur des métiers à consulter, etc.

Merci au blog Historicophiles pour la découverte. 

Vers un peu plus d’égalité scolaire (et de fraternité ?)

Les lycées Louis-le-Grand et Henri-IV entrent (enfin !) cette année dans la procédure d’affectation des élèves de troisième dans les lycées parisiens à travers la procédure informatisée Affelnet, et ne recruteront donc plus leurs élèves sur dossier.
La directrice académique des services de l’éducation nationale de Paris chargée des lycées déclare que « la réforme dans son ensemble a pour objectif d’apporter plus de transparence et plus d’équité. Henri-IV et Louis-le-Grand possèdent une forte visibilité et font figure de référence au niveau national. Ils ont vocation à montrer la voie en termes d’ouverture sociale ».
Pour l’heure, les deux établissements comptent moins de 9 % de boursiers en seconde contre près de 24 % pour l’ensemble de l’académie. Pour éviter un « choc culturel » trop important et ménager le corps enseignant et les parents, hostiles à cette réforme en général (son se demande bien pourquoi ?) les deux lycées vont bénéficier d’aménagements pour leur première année sur la plate-forme. Tous les collégiens parisiens pourront candidater à Henri-IV et à Louis-le-Grand sans distinction de secteur. Un quota sur la base de l’indice de position sociale des collèges d’origine – de l’ordre d’un tiers de collèges défavorisés, un tiers d’intermédiaires, un tiers de classes favorisées – est également à l’étude.
Le responsable de la FCPE à Louis-le-Grand, qui s’oppose à la décision, ose déclarer :  » On ne cherche pas à défendre la bourgeoisie parisienne mais l’excellence au sein du service public. »

D’après un article du Monde.fr

Pour lire un article qui montre la fausseté des arguments des opposants à cette décision, suivez le lien vers cet article très complet.