Étiquette : Les espaces productifs

Evolution de l’industrie en France

Après la crise de 2008, les faillites et les restructurations avaient provoqué des fermetures de sites en rafale dans tout l’Hexagone. En 2016, fermetures et ouvertures se sont équilibrées pour la première fois.
L’année en cours marque une amélioration supplémentaire selon les chiffres publiés jeudi 28 septembre. Au cours des huit premiers mois de 2017, quelque 87 annonces de création de site industriel ont été recensées par le cabinet Trendeo, et seulement 61 fermetures.
L’explication ? La consommation reprend, les clients paient avec moins de retard, les taux d’intérêt restent modérés et les bénéfices progressent. Dans ces conditions, les faillites se font plus rares. Au cours des douze derniers mois, 55 104 entreprises ont déposé leur bilan ou ont été placées en sauvegarde, une baisse de 7 % en un an.
La France compte encore toutefois 570 usines de moins aujourd’hui qu’au déclenchement de la crise de 2008-2009.

D’après un article du Monde.fr

Deux documentaires sur les mines en France

France 2 a diffusé ce mardi soir deux documentaires consacrés aux mines et aux mineurs.
Le premier, intitulé « L’épopée des Gueules noires » (en replay ici), raconte l’histoire de la mine et des mineurs à travers de nombreuses images d’archives et des témoignages. A travers ces histoires personnelles, plusieurs thèmes étaient abordés : production industrielle, travail des enfants, conséquences sociales, urbaines, environnementales, immigration, santé… Ce documentaire pourrait intéresser les quatrièmes en histoire.
Le second documentaire, « Une vie après la mine » (ici en replay), se concentre sur la reconversion des zones minières après l’arrêt de la production. Reconversion des sites mais aussi reconversion des mineurs qui ont dû lutter pour défendre leur droits, préserver leur santé et entretenir la mémoire de leur métier, après la fermeture des derniers bassins miniers, au début des années 2000. Ce documentaire s’adresse aux troisièmes pour île thème des espaces productifs en géographie.

Carto n°38

img_6791

Beaucoup de choses qui intéressent les lycéens et les collégiens de mes classes dans ce numéro.

– une carte de la guerre d’Espagne pour les 3e,

img_6790

– des données sur les espaces productifs tertiaires avec le tourisme en France et le rôle financier de Paris pour les 3e encore,


– le rôle financier de Shanghai pour les 4e,

img_6782

– les revendications territoriales en Mer de Chine pour les 4e,

img_6788

L’industrie dans le monde

Selon des chiffres publiés le 12 août, l’activité industrielle tourne au ralenti sur l’ensemble du globe. Après la grande crise de 2008-2009, la production mondiale, en plein rattrapage, avait bondi de plus de 10 % l’an. Depuis plusieurs mois, la production industrielle ne s’accroît plus que d’environ 1,5 % ou 2 % en rythme annuel. Cette croissance, inférieure à celle du produit intérieur brut, confirmerait que l’économie mondiale s’oriente de plus en plus vers les services au détriment de l’industrie.
Mais la faible hausse générale cache de fortes disparités. En Chine, la production industrielle a encore augmenté de 6 % sur un an et les investissements de 8 %. Les volumes sortis des usines grimpent aussi en Indonésie (+ 7,5 %), au Vietnam (+ 7 %), en Malaisie (+ 5 %) et dans certains pays africains comme la Côte d’Ivoire. Au total, les pays dits « émergents » affichent toujours une production en hausse de 4 % en moyenne.
Aux Etats-Unis, la production industrielle est en recul de près de 1 % par rapport à 2015 et la baisse atteint 2 % au Japon. L’Europe enregistre une très légère progression (0,5 %). En France, la production a diminué de 1,9 % en un an.
L’idée (surtout défendue par des hommes politiques) selon laquelle les usines délocalisées devaient revenir en Europe ou aux Etats-Unis a fait long feu. Le mouvement espéré s’appuyait sur deux facteurs : la forte hausse des salaires dans les pays émergents et la chute des prix de l’énergie aux Etats-Unis, due à l’essor du gaz de schiste. Mais il n’y a pas de relocalisation dans les pays de l’OCDE qui continuent de se désindustrialiser.
La production industrielle se concentre aujourd’hui dans un petit nombre de localisations, des pays dont les coûts de production sont faibles par rapport à la région qui les entoure : le Mexique, la Turquie, l’Indonésie, les Philippines, la Malaisie, le Vietnam et la Thaïlande. Mais aussi plusieurs pays d’Europe centrale ou orientale. Depuis 2010, la production industrielle a ainsi crû de 40 % en Slovaquie, de 30 % en Roumanie, et de plus de 20 % en Estonie, en Lituanie, en Lettonie, en Hongrie, en Pologne et en République tchèque.

D’après un article du Monde.fr