Étiquette : Afrique

Une grave épidémie de rougeole sévit en République démocratique du Congo

L’épidémie de rougeole qui sévit en République démocratique du Congo a tué plus de 6000 personnes en un an selon l’Organisation mondiale de la Santé qui demande 40 millions de dollars supplémentaires pour y faire face. Plus de 18 millions d’enfants de moins de 5 ans ont été vaccinés à travers le pays en 2019. Cependant, dans certaines zones, la couverture vaccinale reste encore faible, tandis que 25 % des cas de rougeole enregistrés concernent les enfants de plus de cinq ans, qui sont les plus vulnérables.
Depuis le début de l’année 2019, environ 310 000 cas suspects de rougeole ont été notifiés. L’épidémie a été aggravée par la malnutrition, la faiblesse des systèmes de santé publique, les flambées d’autres maladies à potentiel épidémique, l’accès difficile des populations vulnérables aux soins de santé et l’insécurité dans certaines zones.
Le manque de financement reste un obstacle majeur à la maîtrise de l’épidémie. Jusqu’à présent, 27,6 millions de dollars américains ont été mobilisés. Cependant, 40 millions de dollars supplémentaires sont nécessaires pour étendre la vaccination aux enfants âgés de six à 14 ans et à renforcer les autres activités de lutte contre l’épidémie, au-delà de la vaccination. Cela inclut entre autres l’amélioration des soins, l’éducation et l’information sanitaire, l’engagement communautaire, le renforcement du système de santé et la surveillance épidémiologique.

Changer l’école en Afrique

C’est le sujet de cette enquête approfondie proposée par le journal Le Monde : Une meilleure école pour moins de pauvreté en Afrique.

Au Kenya, une pilule « miracle » contre l’absentéisme à l’école

Au Sénégal, quand faire venir l’eau au village ramène les fillettes à l’école

En Côte d’Ivoire, enseigner à hauteur d’élève dans les communautés du cacao

Le dernier volet concernera le Burkina Faso.

Pour l’histoire de l’Afrique

Une nouvelle chaire au Collège de France, intitulée Histoire et archéologie des mondes africains a été confiée à l’historien et archéologue François-Xavier Fauvelle, spécialiste reconnu de l’histoire ancienne de l’Afrique. Au cours de sa carrière, il a fouillé de nombreux terrains sur tout le continent. En Afrique australe, où il a mené une vaste enquête autour de la figure du Hottentot ; dans la Corne de l’Afrique, où il a dirigé le Centre Français d’Etudes Ethiopiennes à Addis Abeba et co-découvert la ville éthiopienne d’Ifat, capitale d’un sultanat qui fut la principale formation politique islamique de l’Ethiopie du XVe siècle ; et enfin le Maghreb autour du chantier de fouille de Sijilmâsa, ville oasis située en bordure du Sahara, qui a établi pendant plus de 700 ans une connexion entre le monde méditerranéen et islamique d’un côté et le monde subsaharien de l’autre.
Il est l’auteur de plusieurs ouvrages qui ont fait date : Le Rhinocéros d’or. Histoires du Moyen Âge africain ou encore L’Afrique ancienne, de l’Acacus au Zimbabwe. 20 000 ans avant notre ère – XVIIe siècle paru chez Belinen 2018, fruit d’un chantier collectif rassemblant de nombreux auteurs français et étrangers.
Vous pourrez entendre ci-dessous la leçon inaugurale qu’il a donné le 3 octobre :

Les frontières mobiles

Cette conférence a été donnée en 2016 à l’occasion de la 15ème Journée d’études de l’Association des Professeurs d’Histoire – Géographie d’Aquitaine. Denis Retaillé y reprend ses lieux (l’Afrique), ses thèmes de prédilections (la fiction des frontières et des états) et ses auteurs (le géographe Jean Gottmann) qu’il essayait de nous enseigner à la fac de Rouen dans les années 90. Je le trouve plus clair aujourd’hui. Est-ce lui qui a changé ou bien moi ?