Catégorie : EDD

Des images du monde d’après

La pelouse des Invalides après le passage des amateurs de nature en manque !
Les berges du Rhône à Lyon…

Ces images des espaces verts et publics après le passage des Français suite au déconfinement et à la réouverture des espaces publics  montrent ce que sera le monde d’après… L’hypocrisie générale est vraiment lamentable !

Saurez-vous retrouver les différences entre ces deux dessins ?

 

 

La Turquie, poubelle des plastiques européens ?

C’est les sujet de cette émission de En direct du monde.

La Turquie achète en masse les plastiques usagés européens pour les recycler et ainsi produire des matières premières utiles à son économie. En 2018, les importations de plastique lui auraient rapporté 770 millions de dollars, plus de six fois le coût de ces importations. Selon l’office européen des statistiques, les importations turques de déchets plastiques européens ont été multipliées par 173 en 15 ans, avec une accélération marquée ces dernières années. Rien qu’en 2019, la Turquie a importé plus de 582 000 tonnes de ces déchets européens, principalement du Royaume-Uni, d’Italie, de Belgique, d’Allemagne et de France. La raison principale est simple : début 2018, le plus gros importateur qu’était la Chine a cessé d’acheter la plupart des déchets recyclables. D’autres pays asiatiques ont pris des mesures similaires et es Européens ont donc dû trouver une autre adresse pour leurs plastiques indésirables.

Une autre mauvaise nouvelle

En à peine plus de deux mois, la France a émis tous les gaz à effet de serre qu’elle pourrait rejeter en une année si elle respectait aujourd’hui l’objectif de neutralité carbone qu’elle s’est fixé pour 2050. Un objectif que notre pays n’atteindra au rythme actuel des émissions qu’en 2085 !
Ce calcul a été réalisé par le cabinet de conseil Carbone 4 pour quatre associations – Notre affaire à tous, Greenpeace France, Oxfam France et la Fondation Nicolas Hulot pour la nature et l’homme –, engagées dans un recours juridique contre l’Etat pour inaction climatique et soutenues par 2,3 millions de signataires d’une pétition en ligne. Pour parvenir à ce résultat, Carbone 4 s’est appuyé sur les chiffres contenus dans la Stratégie nationale bas carbone, l’outil de pilotage de la politique climatique du pays.
Pour être neutre en carbone d’ici au milieu du siècle, la France ne devra pas dépasser un plafond annuel d’émissions de 80 millions de tonnes équivalent CO2 – des rejets considérés comme incompressibles (dans l’agriculture notamment), qui seront compensés par des puits de carbone naturels (forêts, prairies, etc.) ou par des techniques de séquestration. Or, les émissions françaises devraient atteindre cette année autour de 450 millions de tonnes équivalent CO2 – selon une projection réalisée par Carbone 4 –, soit plus de cinq fois plus.
Ce calcul illustre d’une nouvelle façon un retard que le Haut Conseil pour le climat avait déjà souligné dans son rapport de juin 2019. L’instance indépendante avait montré que le rythme de baisse des émissions (de 1,1 % par an sur la période 2015-2018) était nettement insuffisant pour atteindre la neutralité carbone, en raison essentiellement de blocages dans les transports et le bâtiment.

D’après un article du Monde.fr

Vous prendrez bien un peu d’optimisme ?

2040 est un film documentaire de Damon Gameau, sorti le 26 février 2020, qui me semble dans la droite ligne de Demain, sorti en 2015. Le réalisateur s’y demande à quoi pourrait ressembler leur futur en 2040 si nous adoptions simplement des solutions déjà disponibles pour le traitement de la nourriture, de l’énergie et de l’éducation ? Pour cela, il voyage de part le monde en s’appuyant sur des experts et des découvertes concrètes pour montrer que la sauvegarde de la planète est un objectif atteignable.
Le site Zéro de conduite propose un dossier pédagogique sur ce film.