Catégorie : 6e

L’histoire en série animée

Dans la série Notre histoire, France TV Education propose de suivre les aventures de Léo, Gladis, Jimmy, Josépha et Moussa qui embarquent à bord du Nautilus, une machine à remonter le temps, pour découvrir l’histoire de France, de la préhistoire à nos jours… L’animation est enfantine et les sujets traités convenablement, à la hauteur d’enfants de cycle 3.

Les famines dans l’histoire du monde

En cinquième, nous avons beaucoup parlé de sous-nutrition durant le chapitre de géographie sur le thème « nourrir l’humanité ». Voici quelques unes des famines avérées qui ont sévi sans le monde. La liste est évidemment plus longue.

441 avant J.C. Famine dans l’Italie antique

875 – 884. Rébellion de paysans en Chine à cause de la famine. La capitale de l’empire est prise d’assaut par les affamés.

800 – 1000. Sécheresses à répétition provoquant la mort de plusieurs millions de personnes dans l’empire Maya.

1031-1033. Une famine liée à de mauvaises récoltes et à de fortes pluies estivales frappe la France et l’Allemagne. Les historiens évoquent des cas d’anthropophagie et la présence de viande humaine sur les étals des marchés.

XIe siècle. Série de grandes famines en Inde.

1229 – 1232. La famine de Kangi, au Japon, est causée par des éruptions volcaniques.

1314-1318. Après les années de disette de la fin du XIIIe siècle qui débouchent sur une flambée du prix du blé, une grande famine dévaste l’Europe du Nord-Ouest.

1347. Une crise alimentaire touche l’ensemble du continent européen et décime les campagnes. Avec l’épidémie de peste noire déclenchée une décennie plus tôt, elle causera la mort de millions de personnes.

1528. Famine en France, dans le Languedoc.

1586. Famine en Angleterre qui a abouti à la création d’une « loi sur les pauvres ».

1618 – 1648. Série de famines causées en Europe par la guerre de Trente Ans.

1619. 21 grandes famines recensées au Japon

Vers 1690. Famine en Écosse qui a tué probablement 15% de la population.

1693-1694. Une pénurie alimentaire tue plus de 1,5 million de personnes en France, sur une population totale d’environ 22 millions d’habitants à l’époque.

1845-1851. La famine provoquée par la « maladie de la pomme de terre » (mildiou), combinée à la politique foncière du gouvernement britannique, entraîne la mort de plus de 1 million d’Irlandais (sur 8 millions d’habitants).

1876-1879. Entre 5 et 10 millions d’Indiens, en particulier dans le sud du sous-continent, meurent de faim des suites de la grande sécheresse et de l’inaction des autorités coloniales anglaises.

1931. Début d’une série de famines meurtrières dans les régions du Kazakhstan, de la Volga, du Kouban, et surtout en Ukraine. La famine ukrainienne fera près de 5 millions de victimes entre 1932 et 1933.

1943 : Une famine de grande ampleur a eu lieu au Bengale, une région de l’Inde.

1958-1961. La famine qui ravage la Chine après le « Grand Bond en avant », qui  a déstabilisé le système agricole, tue entre 15 et 30 millions de personnes.

Des années 1970 à aujourd’hui. Les continents asiatique et africain connaissent des famines et des crises alimentaires à répétition dues aux aléas climatiques, aux conflits armés et à l’inaction des autorités.
– Biafra (1968-1970),
– Ethiopie (1973-1974 ; 1984-1985 ; 1998-2000),
– Somalie (1991 – 1992 ; 2011 – 2012)
– Soudan (1998 ; 2016)
– Corée du Nord (1997),
– Bangladesh (1974).

De l’art rupestre préhistorique découvert en Bretagne.

En 1987, suite à une tempête, des vestiges archéologiques d’un un abri-sous-roche (d’environ 10m de long, 3m de profondeur et 2m de haut) sont découverts au Rocher de l’Impératrice, situé près de Plougastel-Daoulas . En 2013, une équipe d’archéologues a exhumé du site des silex travaillés en pointes de flèches, des couteaux et des outils. Mais ils ont aussi découvert 45 plaquettes de schiste de 15 à 30cm de long, certaines portant des gravures de chevaux et d’aurochs, datant de 14 000 ans.

D’après un article du blog Les découvertes archéologiques.

Adaptations pédagogiques

Capture d_écran 2017-03-10 à 19.40.09

J’ai découvert ce site proposant des pistes de réflexion et des outils pour venir en aide aux élèves à profils particuliers. Il contient beaucoup de choses et semble appeler à grandir.

Les inégalités entre homme et femme seraient nées l’âge du Bronze ?

570929

L’équipe du département d’Anthropologie du Queens College de New York, en se penchant sur le développement des sociétés agricoles de la fin du néolithique en Chine (2600-1900 av. J.-C.) à l’âge du bronze (dynastie des Zhou de l’Est : 771-221 av. J.-C.), a montré l’apparition d’une inégalité homme femme au sujet de l’alimentation.
En analysant des ossements humains retrouvés dans des sépultures datant de divers stades de cette période charnière, les chercheurs voulaient savoir comment la domestication d’herbivores et de nouvelles céréales (blé et orge) avait modifié les pratiques alimentaires.
Mais leurs résultats montrent également que si dans les cultures les plus anciennes, comme celle des Yangshao (3 000 av. J.-C.), il n’y avait guère de différences entre les deux sexes au niveau de l’alimentation, une nette distinction est apparu à l’âge du bronze. Les femmes ont dès lors surtout mangé du blé, cette nouvelle céréale qu’on ne savait pas encore bien transformer, tandis que les hommes avaient davantage accès aux produits d’origine animale et au millet, céréale connue depuis longtemps et qu’on savait préparer.
Ces différences dans l’assiette reflétaient une transformation sociale majeure de l’époque car une société patriarcale était en train de voir le jour.
Cette différence de traitement affectait les femmes dès l’enfance : les signes de carences, notamment en fer, observés sur les ossements féminins les plus récents, sont les conséquences directes d’une malnutrition précoce.

D’après un article des Cahiers de Science & Vie d’avril 2017.