Étiquette : Photographie

Un monde complexe et violent

Voici quelques unes des photos sélectionnées pour le World Press Photo 2017 (le palmarès rassemblait 46 sujets différents, dans seize catégories), dont la lauréate prise par le photojournaliste turc Burhan Ozbilic montrant un policier turc venant juste d’assassiner l’ambassadeur russe à Ankara, Alexei Karlov, le 19 décembre dernier.
A Gogjali, quartier de Mossoul libéré des forces de l’Etat islamique, le 2 novembre 2016. Les combattants des forces antiterroristes de l’armée irakienne, vérifient une à une les maisons et leurs habitants. Le traumatisme laissé par les combats et les bombardements se lit sur les visages effrayés des enfants.
Quatre fillettes participant à une séance de fortification de leurs orteils, à l’école de gymnastique à Xuzhou, en Chine.
Qayyara, près de Mossoul, le 12 novembre 2016. Une famille fuit les combats qui opposent l’armée irakienne à l’EI, pour la libération de Mossoul, la seconde ville du pays.
Bâton-Rouge, 9 juillet 2016. Ieshia Evans, une jeune manifestante de 28 ans, s’avance vers la police anti-émeute de Bâton-Rouge pendant une manifestation en réaction à la mort de Alton Sterling, tué quelques jours plus tôt par la police de la ville.
New York. Un chauffeur de taxi musulman fait sa prière tandis que deux étudiants iraniens, posent pour leur photo de mariage.

5078895_6_4b25_baton-rouge-9-juillet-2016-ieshia-evans-une_4162a4f187706740c6f821a4e7e17934
JONATHAN BACHMAN/REUTERS/WORLD PRESS PHOTO

marc-riboud-washington

Je ne peux m’empêcher de faire un lien entre la photographie prise à Bâton Rouge en 2016 par Jonathan Bachman et celle de Marc Riboud, prise à Washington en 1967.

Mort du photographe Marc Riboud

4990609_6_c386_2016-08-31-2c1ef0a-2037-1f0bnpc_854fe268e6148877ad771f45478cd52c
1967 : devant le Pentagone, lors d’une marche pour la paix au Vietnam. 

Le photographe français Marc Riboud, ancien membre de l’agence Magnum Photos est mort le 30 août 2016. Il est l’auteur de la photographie « La Fille à la fleur », réalisée en 1967, durant la guerre du Vietnam. Mais il s’est surtout fait connaître pour ses reportages en Chine et à Cuba.

 

Un témoignage photographie sur l’aménagement d’un ghetto en Pologne en 1940

L’historienne Julia Werner a découvert au Musée juif de Rendsburg, en Allemagne, un ensemble de 83 photos qui constitue un des seuls témoignages visuels dont nous disposons de la construction d’un ghetto. Prises le 16 juin 1940 par le soldat allemand Wilhelm Hansen, ces photographies montrent le déménagement forcé des juifs de Kutno, en Pologne, de leurs maisons vers une usine de sucre abandonnée, où ils ont reçu ordre de s’installer à ciel ouvert.
Le Shoah Foundation Institute for Visual History and Education de l’Université de Californie a enregistré des témoignages oraux de survivants qui ont vécu dans le ghetto de Kutno. Dans un de ces entretiens, Barbara Stimler qualifie le camps de «pire endroit où elle a jamais vécu» mais se souvient de l’esprit de coopération qui existait parmi les habitants : «Nous sommes arrivés sans rien, mais il y avait un comité de répartition, et ils nous ont donné un lit.» Dans un autre entretien, Gordon Klasky, un barbier qui fini par réinstaller son commerce dans l’enceinte de l’usine de sucre, décrit les conditions de vie : «Nous avions collé les lits les uns aux autres… Il n’y avait pas de place où marcher, juste où s’allonger sur les lits… Beaucoup de gens avaient installé leur petit chez-soi, vous savez, comme le font les Indiens… comme des tentes, mais construites en bois, avec des couvertures sur le dessus… Quand il pleuvait, nous étions en train de nager.»
Un peu plus tard, Gordon Klasky revient sur l’enfermement et les violences dont on été victimes les juifs de Kutno dans ce ghetto : «J’ai vu un frère juif être abattu, de mes propres yeux. Il s’est approché trop près des barbelés, et le garde l’a tout simplement abattu.»

Quand Wilhelm Hansen a pris ces photos, il était un simple soldat de la Wehrmacht mais un an après, il a candidaté, avec succès, pour devenir membre du parti nazi.
Vous pourrez voir en vidéo une conférence de Julian Werner au sujet de ces photos ici.

D’après un article de Slate.fr