Catégorie : Toi, la télé et moi…

Une famille américaine dans les tourmentes du XXe siècle

Le documentaire My american way of war a été proposé lundi 6 février dans l’émission Droit de suite de la chaîne LCP.
Nourrie d’images souvent inédites et privées, cette fiction documentaire retrace et analyse l’avènement de la puissance américaine au tournant des années 1918-1945, de la fin de la Première Guerre mondiale à la fin de la Seconde Guerre mondiale, des années folles à la bombe atomique, en passant par la Deuxième Révolution industrielle et la Grande Dépression économique.
Grâce à la correspondance et aux films de familles, le narrateur, Jeff Stryker, enquête pour retracer de manière sensible, personnelle et à hauteur d’homme l’histoire de ses parents, Mike et Gisèle, héros de cette Génération perdue qui fut confrontée, d’une guerre mondiale à l’autre, à toutes les problématiques du XXe siècle qui résonnent encore aujourd’hui…
Portrait des Etats-Unis à travers celui d’une famille, ce film conçu comme un roman historique au point de vue documentaire original, humaniste, anthropologique et littéraire, donne à voir comment les individus de la classe moyenne ont vécu les grands bouleversements de la première moitié du XXe siècle.
Ce documentaire sera encore diffusé le mardi 14 février et le jeudi 02 mars à 20h30.

Voilà un documentaire qui peut donner des idées aux élèves de troisième pour l’EPI.

Une fiction pour faire comprendre la justice des mineurs

Un collègue a proposé à ses élèves de quatrième d’étudier une série pour aborder la justice des mineurs en éducation civique. 3 x Manon retrace l’itinéraire judiciaire d’une jeune fille qui a poignardé sa mère et commis de multiples délits. Elle est envoyée en centre éducatif fermé. La série, très bien interprétée, raconte son parcours semé d’obstacles et présente un système judiciaire réaliste, loin d’être parfait mais animé aussi de professionnels investis. Si certains passages sont sombres, la fin porteuse d’espoir rend la série accessible pour les élèves.
Certains extraits permettent d’expliquer le rôle du tribunal pour enfants et le fonctionnement de la justice des mineurs.

Deux documentaires sur les mines en France

France 2 a diffusé ce mardi soir deux documentaires consacrés aux mines et aux mineurs.
Le premier, intitulé « L’épopée des Gueules noires » (en replay ici), raconte l’histoire de la mine et des mineurs à travers de nombreuses images d’archives et des témoignages. A travers ces histoires personnelles, plusieurs thèmes étaient abordés : production industrielle, travail des enfants, conséquences sociales, urbaines, environnementales, immigration, santé… Ce documentaire pourrait intéresser les quatrièmes en histoire.
Le second documentaire, « Une vie après la mine » (ici en replay), se concentre sur la reconversion des zones minières après l’arrêt de la production. Reconversion des sites mais aussi reconversion des mineurs qui ont dû lutter pour défendre leur droits, préserver leur santé et entretenir la mémoire de leur métier, après la fermeture des derniers bassins miniers, au début des années 2000. Ce documentaire s’adresse aux troisièmes pour île thème des espaces productifs en géographie.

Révélation

La Petite Histoire de France est une série télévisée française créée par Jamel Debbouze, Laurent Tiphaine et Frank Cimière et diffusée depuis le 28 novembre 2015 sur W9. La saison 1 est disponible en DVD alors que la saison 2 est diffusée depuis le 18 décembre dernier.
La série consiste en des scènes humoristiques se déroulant à différentes époques en France et mettent en scène des cousins de personnages historiques. Chaque épisode durent environ 3 minutes.
En 1810, Jean Plancher, sa femme Renata et leur fils Baptiste tiennent une auberge , « Chez Bonaparte », à Paris, Faubourg Saint-Honoré. Renata est la cousine de Napoléon Bonaparte.
En 1695, le comte Philippe Honoré de Roche Saint-Pierre, cousin de Louis XIV, s’est fait renvoyer de Versailles par ce dernier. Il vit avec sa femme Marie-Louise au château de La Croûtinière, à 250 kilomètres de Versailles. Ils s’y ennuient profondément et font tout pour essayer de retourner à la cour du roi.
En 1430, François d’Arc est le cousin de Jeanne d’Arc. Il vit à Domrémy, village natal de Jeanne, avec sa femme Isabeau et Gaspard, un éleveur de brebis. François rêve de délivrer sa cousine, prisonnière des bourguignons.

Emission spéciale

En hommage à Jean-Christophe Victor, décédé le 28 décembre dernier, Émilie Aubry évoque son parcours avec cinq invités : Virginie Raisson, directrice du Laboratoire d’études politiques et d’analyses cartographiques (Lepac), qu’elle avait cofondé avec le créateur du Dessous des cartes en 1992 et dont les analyses nourrissent l’émission ; l’ancien ministre des Affaires étrangères Hubert Védrine ; le climatologue français Jean Jouzel, vice-président du Giec (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) et l’ex-président de Médecins sans Frontières Rony Brauman.
En parallèle, cette édition spéciale propose de revoir cinq numéros de l’émission : Arctique, la fin du sanctuaire ; Des frontières qui se referment ? ; Révolution cartographique ? ; Érythrée : aux origines des flux migratoires et un court extrait de De la prospective et de ses limites, un numéro spécial diffusé en 2005 pour les 15 ans du Dessous des cartes.
On pourra également découvrir le numéro inédit Kouriles, les îles de la discorde, sur le chapelet d’îles quasi inhabitées que revendiquent à la fois la Russie et le Japon.

A voir quelques jours encore sur le replay d’Arte.