Catégorie : Expositions

Une exposition à voir à Rouen

Louis Chesneau, un négociant rouennais importateur de produits coloniaux, a pris des photos durant cinquante ans, de 1874 jusqu’à sa mort en 1923. Il a voulu saisir son environnement, son époque et les grands événements qui s’y sont déroulé, mais sans faire poser les sujets. Il fut l’un des fondateur du Photo-club rouennais en 1891.
Véritable touche-à-tout, Louis Chesneau a expérimenté dans son atelier des mise en scènes burlesques, des colorisations de photographies et des montages grâce à des plaques de verre. Son oeuvre est à découvrir gratuitement aux archives de la Seine-Maritime jusqu’au 23 décembre. Ouverture du mardi au vendredi de 9h à 18h et le samedi de 13h à 18h.

Sortie mathématiques en ULIS

Ce mardi 7 juin, nous sommes allés visité, à pieds, l’exposition « Regards de géomètre », organisée par l’association Les maths en Scène. Nous étions en compagnie d’une classe de sixième du collège. Ayant été briefé par ma femme, j’ai joué au guide de l’exposition pour expliquer les différents projets présentés.  Les anamorphoses, le travail sur le point de fuite, les mandalas réalisés sous Scratch et le conte mathématiques ont eu du succès.

Sur le trajet du retour, j’ai demandé aux élèves de prendre ou de me faire prendre (pour ceux qui ‘avaient pas de téléphone ou ne voulaient pas s’en servir) des photos avec des mathématiques dedans. En voici quelques exemples, que nous allons réutiliser en classe :

Revenus en classes, j’ai fait travailler collectivement les élèves sur la rédaction d’un article à propos la visite pour le site du collège. Le travail est toujours en cours. 

C’est demain que nous partons

Cette exposition temporaire se tient du 27 mars au 22 décembre 2022, au mémorial de la Shoah de Drancy. Elle propose de découvrir des lettres constituent souvent les dernières traces laissées par les victimes à la veille de leur départ, ou même parfois écrites depuis les wagons qui les emmènent « vers l’Est ». Traduits, retranscrits, les originaux et fac-similés sont étayés de photographies et d’objets liés à la correspondance. Des éléments historiques permettront de mettre en lumière l’importance de la correspondance dans la Shoah, pendant et après la guerre, et son rôle essentiel dans la transmission de la mémoire et de l’histoire du génocide des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. 

La vie en HLM

Il est possible de remonter le temps pour visiter un logement social des années 60 à Aubervilliers.
C’est une expérience immersive qui est proposée pour la première visite : Dans le logement de la famille Croisille, reconstitué tel qu’en 1967, les guides présentent sa trajectoire depuis son arrivée dans la cité Émile-Dubois. Après avoir fait connaissance avec la famille, vous serez amené à suivre, dans une journée ordinaire de l’année 1967, le père (ouvrier), la mère (au foyer) ou encore l’un des enfants (une employée de la Sécurité sociale, un apprenti plombier, une écolière).
Dans la seconde visite, les guides font découvrir l’histoire de trois ménages qui se sont succédé dans une même cage d’escalier, des débuts de la “cité des 800” aux années 2000. En mettant à la portée de tous la démarche d’enquête historique, à travers les objets et les archives présentés, l’exposition permet de retracer quatre moments et autant d’enjeux :
– 1957, l’accès au logement social aux débuts des grands ensembles ;
– 1968, émancipation féminine et société de consommation ;
– 1985, une cité en crise dans un contexte de désindustrialisation ;
– 2005, exclusion et solidarités dans un territoire en recomposition.

Visites possibles sur réservation jusqu’au 30/06/2022 les mercredi, vendredi et samedi.
Plein tarif : 8 euros
Tarif réduit (3 euros) pour : les habitant·e·s de Plaine Commune, les bénéficiaires des minimas sociaux et de l’allocation chômage, les étudiant·e·s – moins de 26 ans, les personnes ayant la carte famille nombreuse.
Gratuité : habitant·e·s d’Aubervilliers, enfants de moins de 9 ans, enseignant·e·s, personnes en situation de handicap avec une personne accompagnatrice.