Catégorie : Magazine

La presse littéraire française

Il s’agit des titres que j’ai pu lire ou que je lis assez régulièrement.

Le Magazine littéraire, mensuel fondé en 1966 par Guy Sitbon, a été rebaptisé Le Nouveau Magazine littéraire en 2017. Le magazine a été une première fois revendu en 1970 à la famille Fasquelle, qui le céda dans les années 2000 à la holding Artémis, propriété de la famille Pinault. En 2014, Artemis céda sa filiale Sophia Publications, dont dépendait Le Magazine littéraire, à un groupe d’actionnaires dominés par Claude Perdriel. En 2017, le magazine était détenu à 40 % par quatre actionnaires externes, dont Xavier Niel, Claude Perdriel gardant 60 % des parts. En 2020, Claude Perdriel vendit le magazine à son concurrent Lire afin de créer un magazine appelé Lire – Le Magazine littéraire
La Quinzaine littéraire, journal bimensuel au format tabloïd, a été créé en mars 1966 par François Erval et Maurice Nadeau, fondateurs de la société d’édition SELIS. En 2013, le magazine fut liquidé suite à des démêlées judiciaires. Patricia De Pas présenta alors un projet de sauvetage au sein d’une nouvelle société éditrice, La Nouvelle Quinzaine littéraire. Tout le fonds d’archives devint alors la propriété de cette société. Le  journal prit le nom de La Nouvelle Quinzaine littéraire en novembre 2013, sans rupture de continuité dans sa numérotation. En 2020, le titre adopta une périodicité mensuelle.
Lire est un mensuel fondé en 1975 par Jean-Louis Servan-Schreiber et Bernard Pivot, dont la ligne éditoriale est plutôt tournée vers le grand public. Le magazine a appartenu au groupe Express-Roularta jusqu’en 2015 puis a été par le groupe Mag&NewsCo, société constituée par Patrick Drahi. En octobre 2017, c’est la société EMC2 qui est devenu propriétaire du magazine. Depuis 2020, le magazine s’appelle Lire – Le magazine Littéraire.
Décapage est une revue fondée en 2001 par Jean-Baptiste Gendarme, édité par le groupe Flammarion depuis son numéro 45, au rythme de deux numéros par an.
Books est un bimestriel d’actualité traitée au travers de la littérature, lancé en 2008 par Olivier Postel-Vinay, devenu mensuel au numéro 3. Le magazine avait été placé en liquidation après un dernier numéro en novembre 2020, mais il a été depuis racheté par Actissia, maison mère de France Loisirs, qui a lancé une nouvelle mouture, de nouveau bimestriel, depuis mai 2021 .
La presse littéraire est un trimestriel créé en 2017 par le groupe Robert Lafont. Le titre a toutefois déjà existé au début des années 2000 sous la forme d’un mensuel émanant du Magazine des livres, un bimestriel qui est paru de 2006 à 2012

J’ai envie de vomir !

J’ai beau savoir qu’ils existent, il me semble préférable que les « super riches » restent cachés. En découvrant cette revue clinquante, de mauvais goût et pleine de vide, j’étais déjà dubitatif, mais en lisant cet encart au sujet d’un yacht à 500 millions d’euros, je suis consterné !

Je me demande combien de migrants un tel navire pourrait recueillir en Méditerranée ? Mais je suppose que les concepteur de cette horreur n’y ont pas réfléchi ! 

Des clients potentiels…